Equita Lyon 2016 – CSI 5*

Place au sport de très haut niveau ! La bataille des AS s’est profilée dès vendredi 28 octobre au matin avec le début des épreuves les plus importantes du rendez-vous d’Equita’Lyon. Comme chaque année, les meilleurs cavaliers mondiaux étaient présents à Lyon pour défendre leur titre mais aussi leur classement international.

img_2362
Patrice Delaveau et Leontine

Vendredi 28 octobre, la compétition s’ouvrait dès 8h00 avec le prix de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les 52 couples engagés. Parmi eux, Simon DELESTRE, numéro 2 mondial, s’élancera sur la piste en dernier, faisant trépigner d’impatience la plupart des spectateurs venus l’acclamer. Sans faute à l’issue de la deuxième phase de l’épreuve, il prendra la troisième place du classement avec Sultan du Château. Aux deux premières places, on retrouve Patrice DELAVEAU sur Leontine Ledimar ZHDC suivi de Scott BRASH avec Hello Guv’nor. Une épreuve survolée par la plupart des cavaliers puisque 19 couples finissent sans faute à l’issue de la deuxième phase.
Le soir même un autre épisode de ce haut niveau se jouait, l’épreuve Longines Grand Prix cotée à 1m60 avec barrage. Cette épreuve compte bien évidemment pour la World Ranking List FEI, mais elle était aussi qualificative pour les EQUITA’Masters, l’épreuve phare du samedi soir, mais elle est aussi qualificative pour l’épreuve Longines FEI World Cup Grand Prix du dimanche. La bataille prend donc, sur cet épisode, une tournure sportive des plus féroce. 49 couples au départ, dont des cavaliers d’excellence : EHNING, BOST, DELAVEAU, BRASH … Au final, un podium peut être un peu inattendu, puisque s’impose l’Allemand Tobias MEYER montant Cathleen, suivi par l’Irlandais Darragh KENNY sur Go Easy de Muze, et enfin le numéro 1 mondial Christian AHLMANN en selle sur Codex One. Le premier français de l’épreuve fini lui au pied du podium, il s’agit de Nicolas DESEUZE avec Quilane de Lezeaux. Une épreuve un peu disputée, un quart seulement des partants sont sans faute sur la première manche. Parmi les 13 barragistes, la moitié termine l’épreuve sans faute. Le deuxième français du classement définitif est Roger-Yves BOST qui finit à la 12ème place avec 8 points. A noter le retrait de Patrice DELAVEAU avec Orient Express HDC !

img_8566
Tobias Meyer et Cathleen

Le lendemain, samedi 29 octobre, deux épreuves 5* sont au programme. Le prix Merial et l’épreuve d’excellence, les EQUITA’Masters by Equidia Life, l’épreuve que le public du samedi attend avec impatience, la promesse d’un beau moment de sport ! Tout d’abord, le prix Merial, épreuve cotée à 1m50-1m60, avec deux phases. Sur la start list, 51 couples sont inscrits, seulement de grands noms de l’équitation ne partent pas ou sont éliminés, tout d’abord, John WHITAKER l’anglais ainsi que Jane RICHARD PHILIPS pour la suisse. 11 couples arrivent sans faute à l’issue des deux manches. Cette épreuve est remportée par l’irlandais Billy TWOMEY sur Ardcolum Duke, à la deuxième place Sergio ALVAREZ MOYA avec Arrayan et pour finir l’autrichien Max KÜHNER et Electric Touch. Le premier engagé

en_lifestyleimg_8443
Grégory Wathelet et Eldorado

sous les couleurs de la France n’arrive qu’à la 11ème place et c’est UNE cavalière, il s’agit vous l’aurez deviné, de Pénélope LEPREVOST avec Flora de Mariposa.
L’épreuve du soir, EQUITA’Masters, se déroule elle aussi en deux manches et va réserver un beau spectacle, époustouflant et rempli de suspens ! En effet, 10 des 19 cavaliers à prendre le départ seront sans faute et s’élanceront alors pour un second tour des plus exceptionnel dans la seconde manche. La moitié d’entre eux seulement offriront aux spectateurs des doubles sans faut. Encore un grand moment de sport auquel le public d’Equita’Lyon assiste et qui voit gagner le belge Grégory WATHELET sur la selle d’Eldorado van het Vijverhof. Denis LYNCH arrive deuxième avec All Star et le colombien Carlos LOPEZ sur Admara prend la troisième place. Le premier français classé n’est autre que l’admirable Kévin STAUT avec Elky van het Indihof HDC qui trône à la sixième place. S’en est suivi le spectacle équestre Kavallisté, venant compléter une soirée déjà très riche en émotion.

Dimanche 30 octobre, pour le tout dernier jour d’ Equita’Lyon, le prix Rio Moquette ouvre la compétition. L’irlandais Billy TWONEY, qui remportait le prix Mérial la matinée précédente, ne prend cependant pas le départ. Les couples engagés ne sont donc qu’au nombre de 33, devant sauter des obstacles cotés tout de même à 1m45-1m50. Épreuve survolée puisque 15 couples terminent leur parcours sans pénalités aux obstacles, seulement, du dépassement de temps fait que l’on ne

EN_lifestyleIMG_8545.JPG
Julien Epaillard et Quatrin

compte que 12 partants sans faute. On se réjouit une fois de plus d’un podium 100% français. Le premier, Julien EPAILLARD sur la selle de Quatrin de la Roque LM suivi par Jérôme HUREL montant Urano et en troisième position, la talentueuse Margaux BOST avec As de Papignies.
Enfin, c’est à 15h30 qu’a sonné le dernier instant de cette grande compétition, celui que tout le monde attendait : le Longines FEI World Cup Grand Prix ! Cette épreuve s’est courue en une manche avec barrage et était cotée à 1m60. Sont prêt à prendre le départ 40 cavaliers et montures. De nombreux non partants manquent à cette épreuve, 5 couples pas des moindre : Zoé CONTER, Jérôme HUREL, Christian AHLMANN, Marcus EHNING et enfin Billy TWOMEY. Seulement 8 barragistes poursuivront l’effort à l’issue de la première manche dont 5 couples qui assureront le double sans faute. Remporte l’épreuve l’Allemand Daniel DEUSSER avec Equita van T Zorgvliet, en second le Suisse Romain DUGUET sur Quorida de Treho, clôture Ce podium l’Italien Lorenzo DELUCA et Ensor de Litrange LXII. Trois cavaliers français étaient engagés dans ce barrage, Simon DELESTRE qui alors éliminé suite à une chute, il ne reste qu’au final Olivier ROBERT sur Quenelle du Py à la cinquième place, suivi par Kévin STAUT avec Rêveur de Hurtebise HDC à la sixième place. Cette bataille au sommet s’achève donc avec une belle épreuve finale, un barrage serré comme on les aime, offrant un moment de sport incroyable, du suspens et des frissons. En somme tout ce que recherchent les passionnés qui auront fait le déplacement jusqu’à Equita’Lyon ce dimanche !

EN_lifestyleIMG_9290.JPG
Daniel Deusser et Equita van T Zorgvliet

On retiendra de ces 5 jours à Equita’Lyon, un concours toujours très réussi, très bien animé et fort en émotion. Des podiums surprenants, des révélations, des couples à suivre, que vous pourrez bientôt retrouver à la Capitale pour la 45ième édition du Salon du Cheval de Paris, de quoi nous réserver un événement riche en surprises !

Par Elodie Maréchal et Nicolas Hodys

Photo coup de de l’évènement : Equita Lyon a mis les jeunes à l’honneur, Maelle Martin et Giovanni de La Pomme sur la piste internationale du 5*

ELOM0881.JPG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s