Longines Masters de Paris – Retour sur le début de la compétition

Après deux jours de compétition, il est temps de vous proposer un résumé des premières épreuves des LGM de Paris 2016. Depuis ce milieu de semaine, de nombreuses épreuves CSI* et CSI** ont déjà été courues à Villepinte ainsi que d’incontournables grands rendez-vous comme le Absolu Trophy ou encore le Longines Speed Challenge.

Sans plus attendre, on vous livre notre concentré de sport équestre « made in » LGM !

Tout a commencé jeudi 1er décembre à 8 heures précises avec l’épreuve EEM Trophy, premier CSI** de ce week-end parisien dans lequel 63 cavaliers attendaient de prendre le départ. Cotée à 135 cm et en deux phases à temps différé, l’épreuve va mettre à mal de nombreux couples internationaux. Seulement 12 cavaliers échappent à la faute ! Au final, c’est la cavalière Belge Zoé CONTER qui mène la danse avec Ratina des Rondets, le reste du podium est français, à la droite de Zoé, sur la deuxième place du podium se trouve Cédric HUREL sur Tarquin et à sa gauche sur la troisième marche se place Tony HANQUINQUANT montant Chacco Rouge. Notons également la belle performance de Guillaume CANET qui finit tout de même à la 5ème place avec son fidèle Babeche.

15250943_579263618947453_4760838293903884923_o.jpg
Paloma de Crozals

 

Juste après, c’est sa nièce, Paloma De CROZALS qui gagne l’épreuve. Comme quoi, tenir notre compte SnapChat ne l’a pas déconcentrée pour un sou ! Ce premier CSI *, au nom de Feel Green Trophy, des LGM 2016 débutait quant à lui à 10h45 et proposait un parcours à 115 cm en deux phases à temps différé. 38 cavaliers ont pris le départ, dont beaucoup de couples Français, dont l’hilarant mais non moins très bon cavalier, Nicolas CANTELOUP. Il finira en effet au pied du podium à la 4ème place. Un podium d’ailleurs exclusivement frenchy, avec sur la plus haute marche Paloma De CROZALS et Pomme du Valon, suivies par Dominique BOEUF avec Unesca Tame et enfin Eden LEPREVOST BLINLEBRETON montant Simonetta du Haul.

A midi, une autre épreuve CSI* poursuivait le spectacle, le Dy’On Trophy cotée à 125 cm, là aussi en deux phases à temps différé. 39 couples au départ dont Paloma en selle ici sur Riva Hoy. Elle finira cette fois avec 8 points de pénalité et à la 21ème place. Preuve d’un parcours fautif et pénalisant, seulement 5 couples franchiront la ligne d’arrivée sans faute. Là encore, les LGM nous offrent un podium tricolore ! Charlotte ROBLIN prend la tête sur Tit Soeur Lulu, puis arrive à la deuxième place Solène LEVALLOIS avec Uppsala de Beaufour, enfin Aragona et sa cavalière Julie PELLERIN finissent, elles, troisièmes. A noter que la Philippine, Chiara AMOR, montant Devonport 2 termine cinquième de l’épreuve.

A 14h10, un contre la montre CSI** vient nous réveiller après la pause déjeuner ! Avec un temps accordé de 79 secondes et des barres à 145 cm, l’après-midi s’annonce rythmée. 49 partants et de nombreuses nationalités sont au programme. Le couple Olivier GUILLON avec Serise du Bidou gagne cette épreuve. A ses côtés, Damien De CHAMBORD sur Playboy de St Simeon prennent la seconde place, et Alexandra FRANCART et Quelstar du Vic Bilh arrivent troisièmes. 13 couples parviendront sans faute jusqu’à la finish line.

Enfin, pour clore en beauté cette première journée de sport équestre, le premier CSI5* de l’édition 2016, l’Absolu Trophy, a pris place au cœur de la carrière des LGM ! Là encore, un contre la montre coté à 145 cm. Les meilleurs cavaliers internationaux entrent en piste pour le plus grand plaisir des spectateurs parisiens. Entre autres, Daniel DEUSSER (qui gagnait à Equita’Lyon), Simon DELESTRE (numéro 2 mondial) et aussi Rolf-Goran BENGTSSON (vainqueur du LGCT Global Champions Tour en novembre dernier). Voilà une ouverture de compétition au plus haut niveau, des têtes d’affiche incroyables et un programme promettant les plus grands frissons ! Au lancement du CSI5* Absolu Trophy, 45 couples prêts à en découdre pour une prestigieuse victoire !

Ils auront tout donnés pour atteindre les sommets avec un temps accordé de 79 secondes. Temps juge de paix puisque seulement trois couples parviennent à rentrer dans le délai imparti. Deux Français et un Irlandais. C’est Denis LYNCH sur Ho Go van de Padenborre qui, tout juste dans le temps en 76,36 sec monte sur la troisième place du podium. Simon DELESTRE termine l’épreuve 2ème avec l’imposant Sultan du Château et un parcours en 72,53 sec. Le grand gagnant de cet Absolu Trophy, fait un temps record sur ce parcours. Il rentre avec plus de 16 secondes d’avance sur le temps accordé soit en 63,45 sec. En selle sur Quatrin de la Roque LM, vous l’aurez deviné, c’est bien le cavalier Français Julien EPAILLARD qui nous offre cette exceptionnelle performance. Il clôture ainsi ce jeudi en tant que « vainqueur Absolu ». Notre chère cavalière Française, Pénélope LEPREVOST, connue pour être très rapide avec Vagabond de la Pomme, effleurent cependant le podium avec 1 point de temps dépassé pour un parcours en 82,12 sec.

15304281_579645798909235_2541807098705843041_o.jpg
Simon Delestre

 

 

Ce vendredi 2 décembre, la journée débute à 8h45 en ouvrant la compétition avec l’épreuve Institut Esthederm Trophy. Ce CSI* en contre la montre à 115 cm et en 74 secondes promet là encore un grand moment de sport et donne le ton, en vue de l’épreuve phare des vendredis LGM, le Longines Speed Challenge. Mais revenons à l’Esthederme Trophy, il voit s’élancer 31 cavaliers, dont là encore Paloma De Crozals et Pomme du Valon. Comme si l’histoire se répétait, Paloma s’impose une fois de plus sur ce parcours en un temps record ! Pomme et sa cavalière terminent en effet leur tour en 53,34 sec, soit avec 21 secondes d’avance ! Emma BODIER la talonne en 54,43 sec sur Swing de Riverland et prend la 2ème place. Lady Q v. Windeweg Z et sa cavalière Elisabeth SONTAG ne sont pas loin non plus en 55,12 sec et terminent troisièmes. Une épreuve très courue et très rapide dans l’ensemble qui se conclue avec un podium exclusivement féminin !

Et comme aux LGM un contre la montre peut en

15288594_579255975614884_7247591889681252744_o.jpg
Benjamin Castaldi

 cacher un autre, l’épreuve suivante n’est autre qu’un CSI* contre la montre, coté à 125 cm et en 74 secondes. Répondant au doux nom de Free Lance Trophy, cette épreuve permet à 46 couples de montrer leur côté freelance. Un cavalier très habitué des médias fait d’ailleurs parti de la start list, Benjamin CASTALDI prend en effet la départ avec Othello Mouche. Nicolas CANTELOUP fait aussi partie de l’épreuve. Là encore un tiers des partants rentreront sans faute et Benjamin finira à la 7ème place. Ici le podium est tricolore mais pas totalement français ! Ce sont nos voisins Belges qui performent et nous rejoignent sur les trois fameuses marches. Christopher de BRABANDER s’impose sur Genève de Muze en 54,78 secondes et remporte l’épreuve. En 57,09 , sa compatriote, Tatiana TROIANI montant Sister van de Wolvendries, prend la troisième place. Et on applaudi une fois de plus notre ambassadrice Snapchat, Paloma de CROZALS, qui se permet ici encore de prendre la deuxième place avec Riva Hoy. Un grand bravo à cette jeune cavalière alors présente dans la quasi-totalité des podiums sur ces deux jours. Chez Equestrian News, nous sommes très fiers d’elle et ne devons certainement pas être les seuls !

15167452_579257078948107_8116946221370096054_o.jpg
Nicolas Canteloup

 

 

Un peu de changement ne fait pas de mal et l’épreuve qui suit est cette fois à barème progressif. Le Direct Matin Trophy promet là encore de faire mentir les lois de la compétition avec ce CSI** coté à 135 cm. L’épreuve ne tiendra malheureusement pas toutes ses promesses, la moitié des couples parviendront à être maxi en 65 points (ici les points font gagner l’épreuve). Olivier GUILLON s’adjuge ce Direct Matin Trophy sur Borona. suivi de Vincent BARTIN avec Vintage Sologne et le Belge Rik HENERYCK sur Ulyss Morinda.

A la suite, un CSI** en un tour avec barrage, cotée à 145 cm : le Miasuki Trophy. 58 couples partent sur cette épreuve, 7 sont sans faute à l’issu de la première étape et partiront sur le barrage. Le public voit se dessiner un podium néerlandais. En prend la tête la Belge Zoé CONTER sur Zeta du Sabuci, pressée par le Néerlandais Harrie SMOLDERS avec Corrada et Jens van Grunsven sur Cika. Le Speed Challenge se rapproche, patience, plus qu’une épreuve.

Et quelle épreuve ! Le Laiterie de Montaigu Trophy, CSI5* barème A avec barrage coté à 150 cm. Ce trophée va réveiller le public en ce début de soirée. Là encore, le chef de piste de cet événement, l’italien Uliano VEZZANI a mis un temps très court sur ce parcours en 76 secondes. Beaucoup de couples passeront à côté de leur parcours. 47 couples sont prêts à

15304148_579646228909192_5047146873547464097_o.jpg
 Maëlle Martin

tout donner pour prendre la tête du classement. Malheureusement seul 4 couples rentrent
sans faute dans le temps et partiront donc au barrage, dont la cavalière française Maëlle MARTIN qui termine tout juste en 75,60. Elle finira 4ème avec son cheval Giovani de la Pomme. Le podium voit sur la première marche l’italien Lorenzo De LUCA montant Limestone Grey, sur la deuxième, le marocain Abdelkebir OUADDAR sur Quickly de Kreisker et enfin sur la troisième, le célèbre John WHITAKER avec Argento.

 

 

Épreuve rude et concurrencée au cours de laquelle Lorenzo s’impose avec beaucoup de fermeté dans un barrage extrêmement rapide de 34,06 secondes. Tout cela nous donne le tempo pour l’épreuve tant attendue du Speed Challenge.

Pour ce fameux Longines Speed Challenge, seul le temps compte, la vitesse est

15325255_579646048909210_5539138262596881862_o.jpg
Kévin Staut

primordiale. Juste deux mots  »bonne chasse ». Avec un total de 36 couples au départ, la compétition s’annonce rude ! L’avion de chasse Kévin STAUT signe un parcours en 61,81 secondes avec Elky van het Indihof HDC, il sera le plus rapide de la soirée. Notons qu’il aura fallu malgré tout que le public attende quasiment la fin de l’épreuve pour que ce cavalier s’élance et mette la barre à une hauteur inaccessible pour ses concurrents. Julien EPAILLARD a essayé de venir le chercher avec Cristallo ALM mais rien n’y fera, avec un parcours en 64,80 secondes lui aussi très rapide, il ne parvient à détrôner Kevin STAUT. Tous les autres cavaliers termineront en plus de 65 secondes, comme le troisième de ce Speed Challenge, l’américain McLain WARD sur Malou qui rentre en 65,53. Cette épreuve de chasse aura donc tenue toutes ses promesses en permettant au public de vivre une soirée spectaculaire et à nos cavaliers français de briller une fois de plus dans le sport équestre !

15271922_579646348909180_6799368574471450154_o.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s