Rencontre avec Alexandra Martel la créatrice d’Horsealot.com

Nous sommes partis à la rencontre d’Alexandra Martel, la Fondatrice et CEO de l’application Horsealot, le premier réseau social pour les cavaliers. Alexandra nous en dit d’avantage sur ses débuts de cavalière, ce qui l’a amenée à créer Horsealot et l’évolution du projet !

Equestrian News: Bonjour Alexandra. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter aux lecteurs d’Equestrian News ?

Alexandra Martel : Bonjour, j’ai 21 ans, je suis cavalière depuis l’âge de 8 ans. J’ai étudié à Dauphine pendant 1 an, puis à l’Université Américaine de Paris, je suis maintenant entièrement consacrée à Horsealot et passionnée par le web !

HR_BRICOT_00236579.jpg

EN : En plus d’être une jeune entrepreneuse prometteuse, tu es une vraie compétitrice ! Est-ce que tu peux nous dire comment tu as commencé à monter à cheval ? Avec des chevaux de club, confiés, en location ou encore qui appartenaient à ta famille ? Où ?alexandra-martel-longines

Alexandra :
J’ai commencé à monter au Polo de Paris, mon premier poney s’appelait Cocoboy, je louais Coco à Marina de la Brosse, une amie de la famille qui passait à cheval. Marina vit en Argentine et gère aujourd’hui le côté polo chez Horsealot ! J’ai ensuite changé d’écurie à 13 ans pour partir chez Jean-Marc Nicolas avec qui j’ai commencé les cadets, les juniors, et mes premières 1m40. Depuis 3 ans je suis chez Olivier GUILLON, j’y ai actuellement 4 chevaux, dont deux montés par Olivier.

EN: Ta passion pour l’équitation et les chevaux t’a donc naturellement amenée à la création de Horsealot. Peux-tu nous expliquer quel est le principe de Horsealot et qui sont les personnes concernées par l’utilisation d’un réseau social 100% cheval ?

Alexandra: La vision de Horsealot est de connecter les cavaliers à travers le monde. Notre but est qu’ils puissent instantanément trouver des réponses à toutes leurs questions, partager leurs expériences, se rencontrer et découvrir les meilleurs professionnels à suivre (marques, médias, photographes…). Nous invitons aussi tous les mercredis lors d’un ASK (questions-réponses en live) des experts ou personnalités. Nos utilisateurs ont notamment pu poser leurs questions directement à Daniel Bluman, Olivier Guillon, Virginie Couperie Eiffel, un vétérinaire de la FEI, Noelle Floyd, un maréchal olympique, un expert sur les mors ou sur les huiles essentielles, un préparateur mental…

1.png

EN: Horsealot est donc un réseau social très complet et qui permet une interaction entre tous les organes du milieu équestre. De quelle façon as-tu lancé Horsealot ? Comment as-tu eu cette idée ?

Alexandra: Je ressentais un réel besoin de faciliter la mise en relation des cavaliers, j’avais envie d’apporter quelque chose de positif au milieu qui me passionne. J’étais encore étudiante au début de Horsealot, nous avons lancé une version Bêta, l’avons faîte évoluer tous les jours en changeant énormément d’éléments au fil des feedbacks des utilisateurs. La toute première version de Horsealot paraît tellement loin de l’actuelle ! Je me suis ensuite consacrée à 100% au projet lorsque nous l’avons officiellement lancé à Equita’Lyon l’année dernière.

EN: C’est vraiment un beau projet qui grandit tous les jours en tout cas ! L’application mobile est sortie à la rentrée, Comment Horsealot s’est-il développé pour devenir l’interface d’aujourd’hui ?

Alexandra: Nous n’aurions jamais pu arriver au Horsealot d’aujourd’hui sans avoir les centaines de retours d’utilisateurs investis et passionnés que nous avons eus, nos utilisateurs font réellement partie de l’équipe !

EN: Oui c’est un projet dans lequel vous avez vraiment intégré les utilisateurs, ce qui a participé à la création d’une communauté fidèle. Nous remarquons de plus en plus de cavaliers aux couleurs de Horsealot et de professionnels sur le site et lors des ASK (Karim Laghouag, CWD, Horseware, Alessandro Albanese, les Longines Masters etc.). Comment les as-tu choisis et de quelle façon ont-ils aidé dans le développement du projet ?

Alexandra: Nos ambassadeurs Horsealot sont de vrais champions avec des profils très variés, nous avons des cavalières amateurs qui allient leur passion à leur carrière avec succès (Iman Perez et Mathilde Pinault), des cavaliers olympiques (Olivier Guillon et Karim Laghouag), des joueurs de polo internationaux (Brieuc Rigaux et Pierre Henri Ngoumou), des cavaliers en devenir pour courir au plus haut niveau (Emeric George, Geoffroy de Coligny et Philippe Lazarre), un champion de haut niveau poney avec Thomas Scalabre, et nos toutes dernières ambassadrices qui ont rejoint notre équipe pour notre lancement aux Etats-Unis, Lillie Keenan et Karen Polle montant toutes deux en 5*.

Autres que nos ambassadeurs, de nombreux cavaliers pros et entreprises communiquent sur le réseau, interagissent avec nos utilisateurs, leur donnent leurs conseils et avis. Ils occupent une place toute particulière pour nous, nos utilisateurs adorent suivre leurs actualités et nous faisons le maximum pour les guider au mieux dans leur communication sur Horsealot.

EN: D’accord, je vois la distinction est plus nette pour nous. Nous avons remarqué qu’il y a également une version anglophone de Horsealot ? De quelle façon développes-tu cette version ?

Alexandra: Nous nous lançons aux Etats-Unis en partenariat avec Noelle Floyd, premier média équestre Américain et qui partage les mêmes valeurs que Horsealot, nous lançons bientôt ensemble une campagne video toute particulière que nous avons hâte de vous faire découvrir! Nous intégrons aussi à l’équipe des profils Américains jeunes et modernes tels que Lillie Keenan et Karen Polle. Notre communauté anglophone est très active et en pleine croissance.

HARAS DE BORY. SHOOTING STUDIO POUR SPONSOR GRAND NATIONAL HORSEALOT - TEAM - équipes Horsealot.com pour le Grand National de CSO. L'écurie Horsealot.com : Jean-Marc Nicolas et Caroline Nicolas. L'équipe Horsealot.com - Junior team : Jaime Garcia Cruz Acitores et Alexandra Martel - PHOTO © CHRISTOPHE BRICOT

EN: Merci beaucoup pour toutes ces précisions Alexandra. Pour finir, peux-tu nous dire de quelle manière va évoluer Horsealot ?

Alexandra: Nous mettons en ligne des évolutions tous les jours, nous venons par exemple d’introduire les hashtags et identifications la semaine dernière. Les prochaines mises à jour comprendront beaucoup d’améliorations du feed de questions (filtres, pertinence des questions remontées…), de la manière dont les cavaliers se rencontrent et échangent de façon privée (match de profils qui vous ressemblent, messagerie privée…).

EN: Merci Beaucoup Alexandra bonne continuation !

Alexandra: Merci à vous !

Retrouvez Equestrian News sur Horsealot, le premier réseaux social des cavaliers en cliquant ici

HR_BRICOT_2014CH0066291.JPG

Publicités

Une réflexion sur “Rencontre avec Alexandra Martel la créatrice d’Horsealot.com

  1. A reblogué ceci sur What A Riderset a ajouté:
    Il y a quelques jours nous vous parlions du site internet Horsealot.com, le premier réseau social pour les cavaliers ! Pour en savoir davantage nous vous invitons à lire l’interview de sa jeune créatrice Alexandra Martel sur le site internet de notre partenaire le média Equestrian News !

    Merci de nous soutenir et à très bientôt pour une nouvelle actualité à propos de nos ambassadrices de la team WAR. We 💖 you !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s