The London International Horse Show – L’Anglais un amoureux de l’équitation

Et oui, nos amis Anglais sont vraiment de grands amoureux des sports équestres ! A l’Olympia Arena de Londres la compétition a commencé dès le mardi 13 décembre. Après déjà 4 jours de concours nous vous proposons un petit résumé des épreuves majeures.logo

Le mardi 13 décembre est consacré à la danse classique de l’équitation, le dressage du circuit Reem Acra FEI World Cup Dressage Grand Prix. Une soirée magnifique pour ouvrir la compétition dans cette arène londonienne. Un total de 15 couples se sont élancés sur le carré, dont deux Français : Ludovic HENRY et Stéphanie BRIEUSSEL.

Hester (2).JPG
Carl HESTER

De nombreux anglais étaient aussi au rendez-vous dont Carl HESTER avec son Nip Tuck. Les juges seront unanimes sur le classement du podium, donnant d’ailleurs la victoire à Nip Tuck et Carl HESTER qui réalisent un dressage en 77,540 % suivi de deux performants Néerlandais Hans Peter MINDERHOUND sur Glock’s Flirt en 76, 300 % et enfin Ewdard GAL avec Glock’s Voice en 74,300 %. Le premier français ne finit que 11ème avec sous sa selle After You en 68,640 %. La grande absente de ce dressage est l’anglaise Charlotte DUJARDIN et son fidèle Valegro, elle avait annoncé vouloir retirer son crack de la compétition pour le mettre en retraite avant de donner la date des adieux, annonçant que le grand jour serai le mercredi 14 décembre devant son public à Londres à la suite de la RLM.

Les jours passent et se ressemblent, en ce mercredi 14 décembre, l’événement de la journée est bien entendu les adieux de Valegro. Mais avant cela devait se courir la RLM, seuls les 13 meilleurs cavaliers de la veille avaient accès à cette compétition en musique où les dresseurs donnent libre court à leur imagination afin de joindre

Minderhoud (2).JPG
Hans Peter MINDERHOUND

musique et performance technique. Les mêmes dresseurs pour les mêmes résultats, le jury encore une fois unanime ou presque garde le podium de la veille au soir. Aucune variation sauf les notes bien plus hautes que le mardi, les juges plus généreux accordent un 84,669 % à Carl HESTER et son Nip Tuck, là encore suivi de Glock’s Flirt et Hans Peter MINDERHOUND en 81,880 % et Edward GAL termine la compétition londonienne avec 80,467 % sur Glock’s Voice. Carl HESTER a donc commencé son week-end à Londres avec beaucoup de sentiments différents, beaucoup de joie et de bonheur après ses deux sacres consécutifs mais aussi un peu de tristesse et de passion durant les adieux du cheval de Charlotte DUJARDIN, heureux propriétaire de Valegro, Carl HESTER met fin à la carrière du crack qui nous a tant fait rêver sur les carrés de dressage avec Charlotte DUJARDIN, le couple de toutes les victoires après Edward GAL et son tout bon Totilas. Charlotte signe tous les records de la discipline du dressage sur le dos de Valegro, en Grand Prix, en Grand Prix Spécial, enfin elle explosera les compteurs en RLM avec une note exceptionnelle et irrattrapable de 93,975 % à Londres, c’était en 2013. Des adieux émouvants et magnifiques après une ultime démonstration. Des adieux qui arrivent juste après ceux de Nino à Genève. Rassurez-vous du saut arrive.

Il a fallu en effet attendre le jeudi 15 décembre pour voir commencer la première épreuve de saut du plus haut niveau avec l’épreuve Sante Stakes cotée à 155 cm, cette épreuve avecDSC_0709.JPG barrage final a vu partir 33 couples dont certains que l’on voit peu comme la Suédoise Malin BARYARD-JOHNSSON sur H&M Cue Channa. Malin finira d’ailleurs avec Cue Channa à la 3ème place, à la gauche de l’allemand Daniel DEUSSER sur Hidalgo VG à la 1ère place. Finit 2ème, Don Vito monté par l’anglais Ben MAHER. Philippe ROZIER, premier cavalier tricolore sur Unpulsion de la Hart termine lui seulement 7ème. Parcours assez disputé, 12 cavaliers partent tout de même au barrage, qui fera très bien son travail, détachant seulement 7 cavaliers. Daniel DEUSSER rentre extrêmement vite en 36,05 sec, suivi de très près par Ben MAHER en 36,27 sec. Barrage qui se joue donc d’un sabot en faveur de DEUSSER.

Le vendredi 16 décembre, deux épreuves majeures de saut étaient au programme. La première épreuve de la journée est la Snowflake Stakes à 145 cm en contre la montre. 32 partants pour ce parcours avec un temps imposé en 64 sec, temps assez large puisque 14 concurrents rentreront largement dans les 64 sec. Le belge Jos VERLOOY sur Caracas est le premier en dehors du temps permis en 65,93 sec. En 49,86 sec, l’irlandais Darragh KENNY sur Fixdesign Funke van ‘t Heike prend la tête du parcours, Malin BARYARD-JOHNSSON le suit sur H&M Second Chance en 50,30 sec. Sur la 3ème marche avec Courtney Z, l’anglais Robert BEVIS boucle son tour en 50,96 sec. Kévin STAUT montant Unna de Kerglenn arrive lui 5ème en 51,56sec. Malin fait un très bon début de week-end. Dans la soirée, la piste fit place à un parcours 160 cm, The Longines Christmas Cracker, en un tour plus barrage. Malin BARYARD-JOHNSSON signe encore un magnifique parcours finissant 4ème grâce à H&M Cue Channa en 4 points. Seulement 5 barragistes sur les 28 partants, seuls les cavaliers du podium seront sans faute sur l’épreuve du chef de piste, l’anglais Kelvin BYWATER. Corbinian et Steve GUERDAT donneront le rythme du barrage en 36,68 sec, s’imposant devant l’Irlandais Anthony CONDON sur Balzac en 38,05 sec, sur la dernière marche se hisse un espagnol, Manuel FERNANDEZ SARO avec U Wacth. Ce parcours fautif et rapide donne le ton de la compétition pour ce week-end.

Le public anglais ne peut que continuer à aimer ce sport qui lui donne toujours plus de frissons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s