» Travailler sans relâche, jusqu’à ce que vos idoles deviennent vos rivaux  » – Emily King

 

 

English version here

SONY DSCEquestrian News : Bonjour Emily, merci d’avoir accepté notre interview. Tout d’abord, tu es une jeune cavalière de complet de 20 ans et déjà une vrai star de ta discipline. Peux-tu nous en dire un peu plus à propos de toi ?

Emily King :  » J’ai vraiment de la chance d’avoir autour de moi une équipe si géniale – chevaux, propriétaires, sponsors et grooms… c’est grâce à eux que tout est possible !  »

EN : Tu as étais mise à cheval très jeune, te rappelles-tu de cette première sensation ?

EK :  » Pour être honnête je ne m’en rappelle plus car j’étais trop jeune – j’avais seulement 2 ans ! Mais du peu que je m’en rappelle, c’était vraiment la meilleure sensation du monde !  »

EN : Et du coup, qui t’as donné l’envie de faire de l’équitation ? Et plus particulièrement, du concours complet ?
EK :  »
 J’ai grandi au côté de ma mère qui courrait déjà au plus haut niveau, c’est donc elle qui m’a mise à cheval. Et dès lors, elle a été un véritable exemple pour moi. Désormais il est très rare que nous ne soyons pas ensemble en compétition.  »

EN : Ta maman a en effet une énorme carrière, est-ce ce qui te donne de la motivation ?

EK :  » Absolument. Elle a eu un parcours de vie incroyable, en commençant de rien mais en parvenant quand même à devenir une multi médaillée Olympique et numéro 1 mondiale. Je pense que de nos jours, il y a peu de gens qui sauraient parcourir le même chemin qu’elle, avec sa détermination et sa force mentale.  »

EN : Tu dois avoir de nombreux chevaux, peux-tu nous présenter les principaux ?

EK :  » J’ai en ce moment six chevaux dans mon écurie. Dargun, Cooley Currency et Walitze F Vejgard sont mes chevaux de tête – Dargun et Cooley Currency vont courir des CCI *** cette saison tandis que Walitze F Vejgard vise quant à lui les Championnats d’Europe Jeunes Cavaliers. »

EN : Comment fais-tu pour construire la saison de tes différents chevaux ?

EK :  » Je le planifie à chaque début de saison. Je détermine exactement à quel concours va participer chaque cheval en fonction de leurs objectifs de l’année. Il est bon d’avoir une planification qui couvre les CCI du printemps jusqu’à l’automne. Cependant, il est toujours nécessaire pour moi d’avoir un plan de secours, au cas où.  »

EN : Tu es une jeune cavalière, quel est le concours le plus important auquel tu ai participé ?

EK :  » J’ai couru le CCI **** de Badminton au printemps dernier, c’est de loin le plus prestigieux auquel j’ai pu participé à ce jour. J’ai aussi concouru le CCI**** de Pau à l’automne 2015, c’était vraiment très spécial pour moi puisque c’était mon tout premier CCI****. »

EN : Tu as donc couru ton tout premier CCI**** à Pau, à seulement 19 ans, en 2015. Tu fini cette compétition à la 4ème place au classement général, une remarquable performance pour ce début du haut niveau ! Parle nous un peu de ce premier 4* ?

EK :  » J’ai beaucoup de chance d’avoir construit, ces 4 dernières années, une telle confiance avec Brookleigh : nous avons eu un bon feeling sur les 3*, ce qui fait que j’étais très en confiance avec lui sur ce premier 4*. Il essaie toujours de donner le meilleur de lui et je savais que si je le montais bien et ne commettais pas de grosses erreurs, nous pourrions avoir une chance. C’était l’une de ces occasions où tout allait selon le plan!  »

DSC01593.JPG

EN : Qu’en penses ta mère, qui regarde ton évolution depuis le départ?

EK :  » Je pense qu’elle doit être très fière de moi ! Elle pensait dès le départ que nous avions nos chances, mais avec les chevaux tout est très aléatoire, on ne sait jamais exactement comment ça va se passer. Elle est donc autant heureuse que moi de mon parcours.  »

EN : Tu étais aussi en France pour courir le concours de Lignières, il y a quelques semaines maintenant. Aimes-tu courir les concours Français ?

EK :  » J’adore Lignières, c’est vraiment un beau concours – un bel endroit, avec des organisateurs vraiment sympathiques et une bonne météo, donc je reviendrais certainement ! J’espère aussi pouvoir bientôt courir Le Lion d’Angers et Pau.  »

EN : Tu as participé à de nombreux Championnats d’Europe, raconte nous cette expérience en quelques mots.

EK :  » Oui, j’ai vraiment de la chance d’avoir été sélectionné pour 4 Championnats d’Europe Junior et par la suite 2 fois en Jeune Cavalier, en étant médaillée d’argent en individuel en Junior et médaillée d’or par équipe en Jeune Cavalier. J’adore concourir les Championnats d’Europe et représenter son pays est un honneur, ça donne des sentiments fantastiques »

EN : Te considères-tu comme une cavalière de haut niveau ou juste une cavalière en devenir ?

EK :  » Ayant déjà participé à deux CCI****, je pense que je suis une connaisseuse du haut niveau en complet, mais je voudrais les gagner dans le futur pour être ainsi réellement reconnue comme une cavalière de haut niveau.  »

EN : Les Jeux Olympiques de Rio se sont joués cet été, penses-tu aux JO ?

EK :  » Oui vraiment… gagner une médaille Olympique est mon plus grand rêve.  »

EN : Quel conseil peux-tu donner à un jeune cavalier qui voudrait arriver à ton niveau d’équitation ?

EK :  » Travailler sans relâche, jusqu’à ce que vos idoles deviennent vos rivaux, et surtout toujours croire en ses rêves.  »

EN : Parce que c’est important pour nous, veux-tu remercier quelqu’un à travers cette interview ?

EK :  » Mes parents, mes propriétaires, mes sponsors et enfin toute mon incroyable équipe de supporters.  »

SONY DSC

Merci beaucoup Emily d’avoir été notre toute première interview internationale.

Propos recueillis par Nicolas Hodys
Traduction : Margaux Benoit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s