» Vénétienne est une ponette aux nombreuses qualités » – Méline Boute

Bonjour Méline, pourrais-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Méline Boute, j’ai 16ans et je suis en 1ère S euro anglais, au lycée Flaubert de Rouen en Normandie. J’ai toujours eu des poneys et des chevaux chez moi car ma maman est cavalière également. J’ai commencé les cours de poneys à 5ans à la Chevalerie de la Bretèque a Bois-Guillaume (76), et j’ai commencé les concours lorsque j’avais 10ans. Maintenant, j’évolue avec mon coach Geoffroy Gravier au Haras du Bosc depuis 4ans ainsi que chez moi où je possède mes installations. 

On te croise souvent sur les grosses tournées des As avec ta ponette Vénitienne, peux-tu nous parler un peu d’elle ?

J’ai eu la chance d’avoir  Vénétienne par le biais de mon coach Geoffroy Gravier il y a un peu plus d’un an. Vénétienne est une ponette aux nombreuses qualités : elle a de gros moyens, elle est très respectueuse et très compétitrice . Elle possède énormément de sang, et elle adore sauter des obstacles et enchaîner des parcours, des qu’elle voit une barre, elle veut absolument aller sauter même si on fait du dressage ! Véné est obligée de  » sauter  » quand elle fait quelque chose par exemple dans le van, elle monte et descend en faisant des sauts !  Elle a un petit côté anxieux, ce qui fait qu’elle doit avoir un certain rituel de vie. À pieds c’est un amour, très affectueuse et calme, elle adore les câlins ( mais elle préfère les pommes – rire -) . Elle est assidue aux exercices demandés mais comme elle est très sanguine, certains travaux demandent des réglages. Depuis que je monte Vénétienne, nous avons beaucoup travaillé afin d’évoluer au maximum. Les résultats obtenus sont réguliers et en perpétuelle évolution. Mon coach a très bien cerné la personnalité de Vénétienne et a toujours su lui laisser le temps d’évoluer et d’adapter son travail en fonction d’elle.

16178826_1586822487999208_3499886367222639072_o.jpg

Tu as fait un atypique et magnifique résultat aux championnats de France en 2016, peux-tu nous parler de ta saison (2016) et de ton championnat ?

Parler des championnats 2016 est un moment douloureux pour diverses raisons… nous avons commencé les épreuves d’Asp1 tardivement dans la saison car nous n’étions pas prêtes mais comme mon autre ponette, Boderg Dara était qualifiée en Aponey2D et faisait une excellente saison, je devais automatiquement partir en Asponey1 avec Vénétienne. Nous nous sommes qualifiées très rapidement avec de bons résultats sur les dernières As1 de la saison. Arrive le dernier concours à Conty, quinze jours avant les championnats, nous faisons 4pts le premier jour dans l’As1 et nous sommes non partantes le deuxième jour, la ponette étant engorgée à cause de quelques croûtes à un antérieur nous ne prenons pas le risque de la faire partir. Le lendemain Véné est vue par le véto : début d’abcès au postérieur, les championnats semblent compromis. Après de nombreux soins, nous pouvons référer Véné et partofullsizerenderns le vendredi matin sans que la ponette n’ai pu travailler avant les championnats.

Malgré ces événements laborieux et un premier tour qui était assez désastreux pour beaucoup de cavaliers et leurs poneys, Vénétienne a su se démarquer en réalisant un magnifique sans faute et le deuxième temps le plus rapide.  Je n’étais pas stressée à l’approche des championnats mais plus nous étions sans faute sur le tour, plus je le devenais. Etant le deuxième temps le plus rapide, je pars en avant-dernière pour le deuxième jour, j’ai donc regardé toute l’épreuve pour savoir quels obstacles étaient les plus fautifs, et les endroits où je devais vraiment m’appliquer. Nous nous élançons donc sur ce deuxième parcours qui était vraiment technique. Véné était très chaude mais saute extrêmement bien (elle est partie plus d’une foulée avant la spa). Nous terminons sans faute, déjà deux parcours sans avoir touché une seule barre. Avec ce double sans faute, nous sommes qualifiées pour la finale du lundi. Vénétienne étant la ponette la plus jeune de l’épreuve commençait à se fatiguer, nous n’avons pas fait une très bonne détente avant le premier parcours de la manche 1 du troisième jours, ce qui me faisait stresser car beaucoup de cavaliers étaient sans faute. Nous sommes nous aussi sans faute ! et la première au provisoire faisant 4pts, nous passons premières au provisoire mais je ne le savais pas. La finale de l’Asp1 se décompose en deux manches obligatoires et en cas d’égalité de points un barrage. Après ces trois parcours sans faute, nous sommes donc bien placées. La deuxième manche était plus courte que la première, Vénétienne était vraiment fatiguée, nous faisons 4pts. A la sortie de mon tour j’étais dépitée car je voyais le titre malheureusement s’envoler … une seule cavalière réalise un quadruple sans faute, il reste encore deux places sur le podium à aller chercher, nous reprenons donc espoir. Il y a barrage à 4pts, nous étions 6 à partir.  Nous décidons avec Geoffroy de jouer le tout pour le tout et de prendre une option que seul un autre cavalier avait pris. Ce cavalier en question tombe malheureusement en faisant l’option. Je suis la dernière barragiste à m’élancer, déjà 4 parcours avaient été réalisés et nous partions sur un 5ieme. Nous sommes sans faute avec le meilleur temps des barragistes. Nous sommes donc déclarées vice-championne de France, nous faisons le tour d’honneur sur la piste, le jury prononce bien « Axelle Borelle championne de France, Méline Boute vice-championne de France et Salomé Poisson qui termine 3ieme ! « . C’était donc l’euphorie avec ma famille et les gens qui m’entouraient.

30 minutes avant la remise des prix, nous apprenons par hasard qu’une réclamation du 4ieme a été faite prétextant que j’avais coupé ma ligne de départ après un soit disant savant calcul, je suis déclassée à la 5ieme place puis à la 6ieme place, le 7ieme étant éliminé pour chute. La 4ieme est donc passée 3ieme, et m’arrache mon titre de vice-championne de France avec ma ponette Vénétienne….  Cette épreuve a été très dure à surmonter. Le temps a fait les choses et nous a rendu plus fortes mais je ne souhaite à personne de vivre ce que nous avons vécu.

Tu as surtout fait parler de toi grâce à très nombreux classements en tournées des As, 6ème de l’As1 du Touquet, 7ème à Dreux, 4ème à Deauville, gagnante de la difficile as1 de Saint lô, et enfin 3ème de ton premier grand prix lors de la tournée des du Mans, peux-tu nous parler de ce dernier parcours ?

Nous préparions note premier grand-prix depuis déjà assez longtemps mais il restait des réglages et le moment venu était celui du Mans. Le premier jour j’avais un peu de pression et Vénétienne le ressentait, nous faisons un joli tour avec un petit 4pts donc j’étais super contente. Nous étions qualifiées pour l’a grand-prix excellence mais dans tous les cas je partais dans le petit grand-prix.

Le deuxième jour j’étais moins tendue et plus confiante, je ne trouvais pas le tour très gros cependant très technique comme la ligne SPA, 5 foulées double de verticaux à une foulée. La détente s’est bien passée Véné m’écoutait beaucoup plus que la veille, je sentais que tout allait bien se passer. Comme nous avions fait 4pts la veille nous sommes partis dans les derniers de ce grand-prix, avec Geoffroy nous avons donc vu les majeures difficultés et les obstacles à soigner, de plus il n’y avait que deux sans faute pour le moment. Une fois en piste, j’avais comme objectif de faire un beau parcourt de travail, avec de bons tracés et des bonnes places. J’effectue mon parcourt, Véne volait et elle m’écoutait à la perfectio15403864_1520080421340082_9039567077640293394_on, tout se passe très bien; la chance fut avec nous pour ce premier grand-prix car Véné toucha une barre qui ne tomba pas, on termine donc notre parcourt sans faute avec le meilleure chronomètre ! Qualifiées pour le barrage qui était tout aussi technique, j’avais comme objectif de faire un beau barrage et non pas d’aller vite et de gagner. Sur le barrage, je fais vraiment un tour sans pression, tout se passe bien jusqu’à numéro deux ou je fais une grosse faute de ma part, Véné fatiguée ne part pas sur la longue et je passe donc devant, la barre tombe. Je décide alors de finir le tour proprement car ma ponette le méritait amplement ! Nous sortons donc avec un peu de temps dépassé, un total de 10pts sur ce barrage, nous finissons donc 3e de notre premier grand-prix !!!
J’étais tellement fière de ma ponette, de sa progression et que nous soyons enfin dans le monde des grands ! Ce fut un merveilleux week-end, très enrichissant et pas des moindres pour notre premier grand-prix à toute les deux.

Quels sont tes objectifs pour cette saison, qui à déjà on ne peut mieux commencée ?

Mes objectifs cette année est de continuer les grands prix avec Vénétienne et de partir dans le petit grand-prix cette année à Lamotte. Nous ne ferons pas de grand-prix excellence par contre. Avec mes deux autres ponettes qui sortent de blessure j’aimerai retourner en As Poney 2 avec Boderg Dara et avec Thessalie Suprême faire de la poney élite pour m’amuser. Mes objectifs sont plus fixés avec Vénétienne qu’avec mes deux autres ponettes qui reprendront le travail et les concours en fonction de leur guérison.

15440405_1520072661340858_761972664954127617_o

Qu’envisages-tu pour la suite avec cette ponette ?

Dans mes espérances, j’aimerai commencer les grands-prix prochainement mais tout dépendra de ma ponette et de mon coach pour espérer nous qualifier dans cette épreuve-là pour les championnats.
L’année prochaine, j’aimerai faire des grands-prix excellence tout en arrivant à gérer mes cours et l’évolution de ma ponette qui reste jeune. Plusieurs facteurs seront pris en compte et mon coach le décidera en suivant notre progression. 

Envisages-tu de continuer à cheval ? sur le circuit junior par exemple ?

Si l’occasion se présente pourquoi pas mais ce ne sont pas mes objectifs. Je compte faire ma prépa véto et récupérer mes ponettes après pour tourner en chevaux. J’aimerai suivant la progression de Vénétienne faire les 140 chevaux.

Pour finir, pourrais-tu nous parler d’un sponsor ou même d’une marque que tu admires ou que tu aimes particulièrement pour notre rubrique LifeStyle ?

J’ai la chance d’être sponsorisée par des entreprises qui me font confiance, qui me fournissent du matériel pour mes poneys et Moi. Je remercie Mark’events , Netflim, Moderne Mini,  d’être à mes côtés. Ma marque préférée en équitation est Animo, c’est celle qui me taille le mieux et mes pantalons et vestes sont de chez eux, je trouve que c’est une marque pleine d’élégance et très féminine qui est toujours à la recherche d’originalité. Ce pendant j’adore paddock sport, Kentucky et Hervé Godignon ainsi que Samshield .

Merci beaucoup Meline pour nous avoir accorder un peu de ton temps, nous te souhaitons de très belles choses pour l’avenir et à très vite sur les terrains !!

Merci à vous, à bientôt !

16143870_1586820844666039_7187206991468684749_o

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s