JEM – Incroyable scénario dans cette finale par équipe !

Entre chamboulements et péripéties, les premières médailles des épreuves de Saut d’Obstacle ont finalement été attribuées en ce Vendredi 21 Septembre.

A l’issue de la seconde qualificative, seuls les 10 meilleures équipes étaient autorisées à prétendre à l’Or par équipe. Qualif’ qui fut d’ailleurs plutôt lourde et décevante pour certain… Grosse contre performance, par exemple, de l’équipe brésilienne, 3ème au provisoire après la première qualif, qui finit à la 14ème place, et donc non qualifiée pour la finale. Pour en être il fallait donc être en dessous des 33pts total équipe. C’est l’exploit qu’on réalisé la Suisse, les Etats-Unis, l’Allemagne, la Suède, les Pays Bas, l’Irlande, la France, l’Australie, la Grande Bretagne et le Canada.

Triste journée pour les Suisses …

Leur place de leader, ils la tenaient pourtant d’une main ferme depuis le début de la compétition … Incroyable et impressionnant scénario, ici, lors de la finale par équipe des Jeux Équestres Mondiaux 2018 ! L’équipe, favorite au titre de Champion du Monde par équipe, s’est finalement retrouvée au pied du podium …

Ouvreur de l’équipe, Werner Muff écopera de 13pts, mais le « pire » restait encore à venir… Après une frayeur sur le premier obstacle, Janika Sprunger et son incroyable Bacardi VDL seront éliminés sur le numéro 2. Coup dure pour la Suisse, qui perdait ici toute chance de médailles. Il faudra finalement ajouter les 4pts de Steve Guerdat et sa jument Bianca au score final des vestes rouges. On notera tout de même la belle performance de Martin Fuchs et Clooney, SF. Ainsi, et avec 28,64 pts, les suisses finissent 4èmes.

Un barrage pour l’OR !!!

Scénario incroyable et intense jusqu’au bout de ces Championnats, c’est ce que les cavaliers finalistes ont du surmonter ! À égalité parfaite, les suédois ainsi que les américains se sont élancés dans un ultime round au chronomètre.

Les deux ouvreurs, Devin Ryan et Henrik von Eckermann, réalisent deux parcours vierges, mais le chronomètre donnera l’avantage à la Suisse. 4pts pour Adrienne Sternlicht et Malin Baryard-Johnsson, les suisses resteront en tête jusqu’au dernier à s’élancer. Fredrick Jönsson et Peder Fredricson étant SF tout comme la talentueuse Laura Krautt, il ne restait plus qu’une infime chance de victoire pour les américains, la Suisse étant toujours en tête de liste ! Mais ce n’était sans compter sur le pilote d’exception qu’est Mclain Ward ! Et oui vous l’aurez compris, les américains repartent avec un titre de Champion du Monde par équipe ! INCROYABLE ! Les suédois finissent donc seconds, médaillés d’argents, juste devant les allemands, en bronze.

Dure conclusion pour nos bleus …

Après la deuxième étape qualificative, le camp français était mitigé entre déception et fierté ! Deux très beaux tours à 4pts signés Kevin Staut et Alexis Deroubaix, mais également deux « contre performances » pour Alexandra Francart et Nicolas Delmotte. Heureusement, une qualif’ pour la finale tout de même obtenue !

A l’aube de cette dernière étape par équipe, ils étaient donc 7èmes au provisoire, mais rien n’était encore joué. Malheureusement, la chance n’était pas rendez-vous pour nos bleus … Avec 44,76 pts total Championnat, ils finissent à la 9ème place par équipe. Mal parti pour le camps tricolore, Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC, ouvreurs, sortiront de piste avec 12pts … À cela, il faudra y ajouter les scores de Nicolas Delmotte et Alexandra Francart, 8pts et 8pts. Toute chance de médaille étant donc partie en fumée, tout comme celle d’une qualification olympique. Finalement, c’est Alexis Deroubaix et son Timon d’Or qui réalisent la meilleure performance française de cette finale, SF pénalisé d’un point de temps.

« Tout n’était pas parfait, mais je suis très content de mon cheval qui était formidable. Il a été guerrier. Je pense que j’ai perdu du temps devant le n°6, j’aurais dû lui faire plus confiance et laisser passer le galop alors que je l’ai un peu trop repris. Je lui ai fait un appel de langue à la sortie du triple et il a répondu de façon magnifique. Malgré la chaleur, il était vraiment en forme. Il n’est pas du tout émoussé, au paddock il était un peu plus calme que d’habitude mais une fois entré en piste il se transforme en lion. Il a tout donné, il a vraiment été formidable (…). » – Alexis Deroubaix

Quelle conclusion !! Alexis décroche ici sa qualification pour l’individuel, et sera donc le seul représentant français à prendre part à la suite de la compétition.

Source des propos : FFE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s