Complet – Astier a mangé du Lion !

Des 6 ans à l’anglaise:

Cette année les juges ont eu à faire à un très bon piqué de chevaux de 6 ans au Mondial du Lion 2018. Du beau sport en perspective pour les années à venir.

Dix-sept reprises notées à plus de 70% après les deux premières journées de dressage, un président du jury ravi des prestations s’offrant à lui…Que demander de plus ?

La tête revient à l’américaine Elisabeth HALLIDAY-SHARP avec Cooley Moonshine en 22,4pts suivie de prêt par trois anglaises: Camilla MILLIE DUMAS ( 23,3pts ), Kitty KING ( 25,4 pts ) et Piggy FRENCH ( 25,8pts ). L’avantage était déjà aux couleurs anglaises dès le début, enfin presque, les USA sortent du lot pour leur première participation au Mondial du Lion.

Huit minutes cinquante six d’effort ou plutôt 4 640m à 520 m/min. Les bruits d’écuries disaient « ce n’est pas très technique mais le temps va être compliqué pour des chevaux de 6 ans ». Il faut croire que la technicité, les obstacles imaginés et créés par Christian Aschard ainsi que la foule présente, en ont décidé autrement. En effet c’est à peu près 40 000 personnes qui étaient présente ce jour là, de quoi mettre nos bébés légèrement sur l’oeil.

Nos trois premières cavalières tiennent toujours leur place sur le podium tandis que Piggy French prend quelques points de temps laissant Christopher Burton s’emparer de la quatrième place.

Les petits chevaux sont alors devenus grands après avoir courus sur un tel terrain. Notre premier français Yannick Dirou et sa prometteuse California d’Horset conservent leur 26,5 pts de la veille et conforte leur septième place. Une jument qui a su montrer toutes ses qualités jusque là et qui réserve un très bel avenir à son entourage.

10h45: début de la dernière étape pour ces championnats du monde des 6 ans. Le public est déjà présent, face à un parcours peu massif mais assez technique surtout après un cross de huit minutes. Seulement neuf sans faute aux compteurs sur les 36 partants. L’américaine craque et finie avec 4pts alors que les anglaises Kitty King avec Cristal Fontaine et Piggy French sur Emerald Jonny réalisent la perfection. Cristal Fontaine et Kitty sont sacrés champions du monde des 6 ans 2018 !

Coté frenchie, Yannick Dirou écope d’un point de temps qui le fait tout de même remonter à la cinquième place.

Une mention spéciale au réserviste Luc Château qui réalise un double zéro comme dans les livres et passe de la 23ème place à la 11ème avec Cocorico de l’Ebat. Magnifique performance pour les écuries Château.

Rebondissements chez les 7 ans :

Il a fallu attendre le tout dernier concurrent de la journée de vendredi pour savoir qui allait détenir le pôle position suite au dressage. Et qui pourrait tenir cette place mieux que notre célèbre Michel Jung international avec Choclat en 25 pts. Et puisqu’un allemand en cache toujours un autre, il est suivi de prêt par Ingrid Klimke en 25,3 pts. La meilleure performance est signée Thomas Carlile sur Birmane en 28,1 pts, placés à la huitième position.

Là encore le public était présent et surtout très enthousiaste. Certainement ce qui a permis à Astier Nicolas de remonter de six places après un zéro sur ce test. Il s’agit de la meilleure performance française en cette veille de CSO puisque Thomas Carlile et Birmane chutent trois obstacles avant la fin…

Pour ce qui est du leadership, c’est une toute autre histoire. Alors que l’on voyait tous Michel Jung déjà sur la plus haute marche du podium dimanche soir, le voilà à terre sur le Burghley. Une incompréhension entre lui et Choclat qui lui coûte une fracture du bras. Il prendra la route quelques heures plus tard pour se faire hospitaliser et déclare donc forfait dans les 6 ans où il détenait la sixième place.Il faut croire que ça arrive même aux meilleurs. Nous lui souhaitons bon rétablissement.

Trente trois maxi sur 69 partants. Du bon boulot de la part du chef de piste.

Ingrid Klimke récupère la première place du classement provisoire juste devant…… deux anglais ! Respectivement Nicolas Wilson en 25,6pts sur JL Dublin et Tom Jackson avec Capels Follow Drift.

Dimanche après-midi, jour de finale. Beaucoup de fautes encore, 13 sans fautes sur les 56 restants… Mais nos français ne sont pas déstabilisés pour autant: Maxime Livio et Billy Elmy sont sans faute et de même pour Astier sur son beau gris Babylon de Gamma ! Des parcours sans erreurs qui valent de l’or, enfin du bronze pour Astier et une sixième place pour Maxime.

Ingrid Klimke et son sauteur Asha P remporte ce championnat telle une reine. Vient s’interposer entre l’allemande et le français, Tom Jackson sur Capels, qui réalise également un sans faute.

Une édition 2018 bien plus que réussie, autant sur le plan sportif qu’au niveau de l’organisation. Un soleil radieux est venu clôturer ce Mondial du Lion pendant qu’Ingrid et Kitty étaient sacrées championnes du monde des 6 et 7 ans 2018.

A l’année prochaine !!

Totalité des résultats: https://www.worldsporttiming.com/results/mondial-du-lion-2018-217/schedule.html

Article : Juliette TOUZAINT

Crédit photo: Ellen Photography

44464169_1876801852416291_2031042922782130176_o.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s