Edwina Tops-Alexander au sommet du circuit LGCT !

Ils étaient seize à courir le Super Grand Prix de Prague pour clore l’édition 2018 du circuit Longines Global Champions Tour. Sur le parcours dessiné par Uliano Vezzani, il n’a pas été simple de finir sans pénalité. 

Une première manche difficile –

En selle sur H&M Chilli Willi, Nicola Philippaerts est le premier à se confronter à ce parcours de seize efforts. Malgré un des meilleurs chronomètre (cinq cavaliers ont dépassé le temps de référence), l’étalon fait tombé l’entrée du double. Quatrième à passer, Shane Breen est le premier à sortir de piste sans pénalité sur les barres mais il n’est pas assez rapide et écope d’un point avec Ipswich van de Wolfsakker. Il faudra attendre le passage du numéro 1 mondial, Harrie Smolders pour voir le premier parcours sans faute. Aux rênes de Zinius, il signe un parcours d’une parfaite maitrise. Un seul couple réalisera cette même performance : Edwina Tops-Alexander et California.

Tout au long de l’épreuve, le juge de paix a été le triple : Sameh El Dahan, Henrik von Eckermann, Ben Maher, Alberto Zorzi, Scott Brash et Ludger Beerbaum en ont fait les frais.

A l’issu de cette manche, c’est donc Edwina Tops-Alexander et Harrie Smolders qui sont en tête, suivis par Shane Breen. Cinq cavaliers sont à 4 points, deux à 5 points, quatre à 8 points et deux à 9 points.

©Grand Prix Longines Masters 2018 _ Equestrian _ News _ Salomé Leclerc _Puissance-1708

Une pression dure à tenir en seconde manche –

Alors que le champion d’Europe en titre Peder Fredricson n’est pas parti en seconde manche, c’est son compatriote Henrik von Eckermann qui enclenche cette deuxième manche avec Castello 194. Il laisse une nouvelle barre à terre est conclu en 13 points. Deux cavaliers à 8 points sortent cette fois-ci sans pénalité : Lorenzo de Luca et Ensor de Litrange LXII puis Ben Maher avec Explosion W qui été bien plus à l’aise sur ce tracé. Ensuite, quelques cavaliers ont fait face à des difficultés comme Alberto Zorzi et Ulane de Coquerie qui laissent la palanque à terre ou Daniel Deusser et Tobago Z qui font tomber l’oxer numéro 6. Trois cavaliers ne finissent pas le parcours : Grégory Wathelet n’arrivent pas à passer le mur avec Iron Man van de Padenborre, Shane Breen abandonne après quatre barres à terre et Harrie Smolders accuse un refus sur l’oxer 8 donnant vers la sortie lui coutant une chute sans gravité.

Les cavaliers comptant 4 points à leur compteur avaient toutes leurs cartes à jouer et ceci a bien réussi à Frank Schuttert et Ludger Beerbaum qui sortent sans faute, gardant ainsi leurs 4 points initiaux. Le néerlandais termine son tour en 64,91 secondes avec Chianti’s Champion alors que l’allemand, associé à Casello, prend le leadership un moment en bouclant son tour en 61,56 secondes. Ils sont assurés de monter sur le podium vu qu’il ne reste plus qu’un couple à partir : la seule cavalière de l’épreuve.

Avec sa toute bonne California, Edwina Tops-Alexander peut prendre des risques car elle est la seule avec un score vierge. Elle met la barre du directionnel à terre, il ne lui reste plus qu’à dépasser le chronomètre de Ludger Beerbaum et c’est chose faite : California boucle son tour en 61,08 secondes.

Ainsi, la cavalière remporte son troisième Grand Prix en l’espace d’un mois (dont deux avec cette même jument) et surtout le Super Grand Prix du circuit Longines Global Champions Tour fondé par son mari.

📌 Résultats complets 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s