Ca s’est passé ce week-end…

Chalino Z s’est éloigné de son cavalier –

Alors que le hongre gris de 8 ans courrait son deuxième CSI5*-W à Londres ce week-end, il s’est éteint ce samedi. Une autopsie est en cours afin de déterminer la raison de ce départ.

Sur les réseaux de son cavalier, Karel Cox, on peut lire : « Très tristes nouvelles de Londres, notre cheval bien aimé, Chalino Z, est décédé cette nuit après un incident tragique. Nous tenons à remercier tout le monde pour tous les appels, les messages et le soutien en cette période difficile. »

Une bonne expérience pour Bryan Balsiger –

08122018-CHG_8516

📸 : Dubai du Bois Pinchet et Martin Fuchs

Présent à Kronenberg dans le cadre d’un CSI 2*, le champion d’Europe Jeunes Cavaliers 2017 et actuel champion Suisse Elite était accompagné de Last Drink, Corino du Champ mais aussi de la jument de Martin Fuchs, Dubai du Bois Pinchet.  Avec cette dernière, Bryan Balsiger réalise deux doubles sans faute : 18ème de la 1,35m jeudi et 11ème de la 1,40m vendredi. Quant à Corino du Champ, il lui offre une victoire dans la 1,40m samedi après deux parcours sans faute et se classe déjà 5ème sur cette même hauteur jeudi.

Un bon week-end pour Martin Fuchs également –

Absent de l’étape Coupe du Monde de Londres, le cavalier suisse a préféré former la jeunesse et remettre en route certains chevaux. C’est donc à Kronenberg que Martin Fuchs a fait ses premiers parcours avec sa nouvelle recrue Logan. Cet hongre de six ans se montre prometteur sur les épreuves jeunes chevaux en touchant une seule barre sur les quatre parcours (dont un barrage) réalisés. Le concours était aussi l’occasion de revoir Chaplin, absent des terrains depuis le CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle. Avant sa blessure, Chaplin avait tout d’un cheval de tête : deuxième avec un double sans faute dans la Coupe des Nations de Samorin, troisième et quatrième des Grand Prix de Hambourg et Saint-Gall… Ce week-end, il n’aura touché aucune barre.

Teavanta II C Z trouvera-t-elle cavalier à son dos ? –

La jument de 13 ans alimente le mercato cette année ! Alors qu’elle évoluait avec Ruben Romp de 2015 à 2017, celle-ci a été récupéré par Oleksandr Onyshchenko quelques mois avant de passer sous la selle de Simon Delestre. Ensemble, ils ont évolué de novembre 2017 à avril 2018 et réalisent leur meilleure performance lors du Grand Prix Coupe du Monde de Londres où ils finissent troisièmes. Courant 2018, la jument bai est passée sous la selle de Jonas Vervoot puis à nouveau Oleksendr Onyshchenko puis David Will et récemment la néerlandaise Kim Enmmen. Avec sa nouvelle cavalière, elle réalise un bonne première sortie et termine 12ème du Grand Prix 2* de Kronenberg.

PremiuMares équipe Pius Schwizer –

Le cavalier suisse évolue et performe actuellement avec une fille de Clinton, About A Dream, propriété de PremiuMares. Cette fois-ci, c’est la jeune Cima di Castella, encore inconnu des terrains, qui lui ai confié. La jument bai de 7 ans courrait les épreuves Jeunes Chevaux ce week-end à Kronenberg et s’offre deux remises des prix : troisième vendredi et première samedi.

Julien Anquetin, meilleur français à Kronenberg –

02112018-ELL_0290

📸 : Gravity of Greenhill et Guillaume Batillat

Julien Anquetin, Lucas Cousin, Guillaume Foutrier et Guillaume Marcotte étaient aux Pays-Bas ce week-end. Le Normand a réalisé la meilleure performance française avec le tout bon Gravity of Greenhill qu’il vient de récupérer (il été déjà performant avec Guillaume Batillat auparavant)  Ils se classent à la 5ème place du Grand Prix 2* -ils étaient déjà 7ème de l’épreuve qualificative le vendredi-.

Cas de Liberté va vers de nouvelles aventures –

Niels Bruynseels a annoncé le départ de sa jument aujourd’hui : « Aujourd’hui, une très belle époque a pris fin. Le cheval qui a débuté ma meilleure carrière fera le bonheur d’un nouveau cavalier à partir d’aujourd’hui. Grâce à Cas de Liberté, j’ai non seulement beaucoup appris, mais aussi vécu de nombreux moments merveilleux. ». Depuis 2015, le cavalier belge faisait équipe avec Cas de Liberté jusqu’aux derniers Jeux Equestres Mondiaux à Tryon mais l’aventure de ce duo s’arrête ici. Après le départ malheureux de Lady Cracotte, Niels Bruynseels voit du mouvement dans ses écuries mais il pourra toujours compter sur ses autres chevaux de tête comme Gancia de Muze ou Delux Van T&L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s