« Il y a des jours où le sport ne joue pas en notre faveur. » – Thierry Pommel

Récemment nommé à la tête de l’équipe de France de Saut d’Obstacle, Thierry Pomel, est revenu sur les performances tricolores plutôt décevante dans cette dernière étape qualificative Coupe du Monde. Au micro du Jumping de Bordeaux, le nouveau sélectionneur, explique que selon lui, c’était un jour sans. « Il y a des jours où le sport ne joue pas en notre faveur. Ça été le cas aujourd’hui. Je fondais beaucoup d’espoirs sur Kevin et Simon. Kevin ne sentait pas son cheval dans la meilleure forme et pour Simon on a vu que Hermès Ryan a sauté de façon magistrale. Malheureusement, cette faute… C’est le sport. » Simon et Ryan seront donc la meilleure performance française dans ce Grand Prix Coupe du Monde, en prenant la 9ème place.

Surnommée « Jeu de Massacre » par le commentateur Français, Nelson Monfort, la première manche fût plutôt compliquée. Trois de nos Français ne seront même pas allé jusqu’au bout du parcours. Le premier, Aldrick Chedronnet aura littéralement traversé le mur de palanque en chutant, tandis que le deuxième, Olivier Robert, aura lui explosé la première combinaison. Le gris et son cavalier auront fait frémir plus d’un des spectateurs. Plus de peur que de mal. Quant à Philippe Rozier, il aura lui préféré ne même pas partir sur ce Grand Prix, jugeant l’épreuve trop compliqué et délicate pour Cristallo. En vue des résultats, il n’a peut-être pas eu si tord. Thierry Pomel s’accorde aux commentaires de sortie de piste de Kevin Staut, disant que le parcours n’était pas très technique, mais incitait à l’effort tout du long. « Aujourd’hui, on a eu affaire à une épreuve exigeante pour les chevaux. C’était la dernière manche des qualificatives de la Coupe du Monde, donc forcément, on savait qu’on aurait affaire à un gros parcours aujourd’hui. Il était classique mais gros. Il y a quand même 6 sans-fautes, mais il fallait aujourd’hui des chevaux prêts, des chevaux avec de l’expérience. C’était en France, donc c’est un peu dur pour nous. Hermès Ryan est vraiment passé très très près du sans-faute. C’est comme ça.« 

Heureusement pour le clan tricolore, le sort ne s’est pas acharné longtemps. Dimanche, ils étaient 4 à prétendre à la victoire lors d’un très mouvementé barrage. Finalement, c’est l’amazone Félicie Bertrand qui s’est adjugée le Grand Prix Land Rover aux rênes de sa bouillonnante Sultane des Ibis.

C10A0991-2 copie.jpg

Du 3 au 7 avril prochain, se tiendra la Finale Coupe du Monde de Gothenburg. Parmi les qualifiés, nos deux Français, Kevin Staut et Olivier Robert pointent respectivement à 64 et 41pts. « Maintenant, il faut regarder devant soit, et préparer cette finale dans les meilleures conditions. On verra quel cheval prendre Kevin pour cette finale, on va y réfléchir tranquillement. Olivier a fait l’impasse avec Tempo pour bien le préparer. On va essayer de préparer ça au mieux.« 

 

Source : Jumping de Bordeaux

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s