Opglabbeek CSIOJ – Coup dur pour la France…

En ce dernier jour de compétition au Sentower Park d’Opglabbeek, se déroulait la Coupe des Nations Juniors où 11 nations dont la France ont pris le départ.

Coup dur pour la France.

Une première manche difficile où il y a peu de sans fautes, mais l’Anglaise Lily Freeman-Attwood, et son cheval Karibou Horta, ont été les premiers a en sortir sans pénalité. Du coté de nos français, menés par Olivier Bost, cela ne s’est pas passé de la même façon puisque aucun d’entre eux ne réalise le parcours parfait. Ils sortent de cette première manche en 24pts (8+8+12+8). Une déception pour le clan français composé de Valentine Delaveau, Tanie Grepilloux, Rose de Balanda et Dylan Ringot qui ne répartiront pas en seconde manche. L’équipe de République Tchèque écopera du score le plus lourd de cette manche qui est de 45pts. Les Allemands sont les seuls qui repartiront en seconde manche avec un score vierge puisqu’ils signent 3 parcours parfaits sur 4.

Une deuxième manche pleine de rebondissements.

C’est donc 6 nations qui ont pris part à la seconde manche, les Pays-Bas, le Danemark, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Irlande et l’Allemagne.

Alors qu’auteur de 3 sans faute en première manche, les Allemands ont eu plus de mal à se « dépatouiller » de cette seconde manche, même s’ils gardent l’avantage. 12pts au total, qui s’additionnent donc à leur  score initial de 0. Les Britanniques auront également dû encaisser 8pts supplémentaires, les relayant au même niveau que les Allemands, soit à 12pts toutes manches confondues et premiers ex-æquo. Vous l’aurez compris, il y allait donc avoir barrage pour l’or. En attendant l’arrivé de celui-ci, les Belges pouvaient quant à eux savourer leur troisième place à domicile. La nation hôte termine la compétition avec un total de 16pts (4+12), dont 3 parcours SF (Alexander Housen, Emilia Housen, et Thibeau Spits) à souligner.

Piste montée, cavaliers à cheval, le barrage a pu commencer. C’est la Grande Bretagne qui ouvre le bal avec Lily Freeman-Attwood, la seule a avoir réussi le doublé sur les parcours initiaux. Contre toute attente, la britannique est éliminée au barrage, alors que beaucoup d’espoir de victoire reposait sur ses épaules. Coup dur pour la Grande Bretagne qui perdait là sa meilleure cartouche. Et pourtant, cela ne leur a pas empêché de s’imposer, ici, à Opglabbeek !!

Au finale c’est la Grande Bretagne qui gagne.

Après la contre-performance de leur compatriote, les Britanniques n’auront eu aucun mal à aligner deux parcours vierges signés Antonia Platt et Benjamin Clark, ainsi qu’un parcours à 4pts (Allana Clutterbuck). Cela n’a pas été aussi simple pour l’Allemagne qui partait pourtant avantagée suite à l’élimination du premier couple concurrent. 4pts, puis 8pts, puis de nouveau 4pts, pour Beeke Carstensen, Britt Roth, et Calvin Böckmann, le dernier élément de l’équipe Allemande, Hannes Ahlmann, a même préféré ne pas partir dans cette troisième manche. En effet, tout espoir de victoire était déjà bien loin. L’Allemagne finira donc sur la seconde marche du podium après avoir quasiment régné sur la totalité de cette Coupe.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s