Digby, le premier poney-guide pour malvoyant !

Cette semaine, la FEI a dévoilé l’existence d’un poney-guide pour malvoyant. Katy Smith, qui dirige KL Pony Therapy au Royaume-Unis, est à l’origine de ce projet : remplacer les chiens-guides par des chevaux guide. « Je crois que j’ai d’abord lu un article sur les chevaux-guides sur Internet « , a déclaré Katy à FEI.org. « J’ai tout de suite pensé que c’était une bonne idée. Ils sont idéaux pour les personnes qui ne peuvent pas avoir de chien. Il y a une petite minorité qui ne peut pas avoir de chiens pour des raisons d’allergies ou religieuses. »

Katy dirige un centre de thérapie équine depuis de nombreuses années et a trouvé que les poneys ou chevaux miniatures étaient l’animal idéal à emmener dans les écoles, les maisons de soins et autres établissements en raison de leur taille. « De plus, ces chevaux peuvent vivre de 45 à 50 ans. Ainsi, une fois entraînés, ces chevaux sont un partenaire à long terme.« , s’est elle confiée à la FEI. Il y a environ huit ans, elle s’est rendue compte que ces petits chevaux étaient utilisés comme une alternative aux chiens comme guides pour les aveugles et les malvoyants aux Etats-Unis. Elle s’est donc rendue à New York, pour rendre visite à l’entraîneuse Alexandra Kirkland et a été inspirée par la mini Panda de 17 ans, qui suivait une formation de guide et voyageait même dans une voiture !

Elle a ensuite décidé de mettre à profit cette découverte. C’est comme ça que lui est venue l’idée de dresser l’un de ses poneys, Digby, pour en faire l’un des tout premiers poney-guides pour malvoyant.

guide-horse-2404-5.jpg
Crédit FEI

Digby dans le métro britannique !

Digby a récemment voyagé dans le métro vêtu d’un gilet jaune « Cheval-guide en apprentissage ». Le voyage en métro a été conçu pour familiariser Digby avec les vues et les bruits d’un système de transport. Le grand jour de la sortie de Digby a été supervisé par le personnel du métro et tout au long de la visite, il a porté un harnais, et un ensemble spécial de chaussons pour protéger ses sabots. « Nous avons traversé 10 tunnels et passer de l’obscurité à la lumière ne l’a pas effrayé. Il aimait regarder par la fenêtre pour voir où il allait.« , s’est réjouit Katy.

Le petit poney doit être remis à Helena Hird – qui est malvoyante et vit et travaille à Londres – vers la fin de l’année prochaine. Le voyage en train lui a donné l’occasion de découvrir les trains, les gares, les portes des billets et les remontées mécaniques.

« J’ai l’impression que nous offrons quelque chose de différent et cela signifie que nous pouvons tirer le meilleur parti de ces chevaux. A bien des égards, ils sont comme un chien avec leur loyauté et leur attitude. » – Katy Smith

Crédit photos FEI.
Source FEI.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s