Dressage | L’Allemagne brille chez les poneys aussi.

Saumur était aussi l’occasion d’assister au CDIOP, qui réunit les meilleurs cavaliers poney européens. Si nos Français n’ont pas démérité et se sont bien battus, les Allemands et les Hollandais ont appuyé leur supériorité tout au long du concours.

CDIOP

Vendredi

Chez les poneys, c’est vendredi que commençait la coupe des nations (reprise équipe). Comme un air de déjà vu puisque, comme chez les juniors, c’est l’Allemagne qui remporte la coupe des nations, devant les Pays-Bas puis la Grande-Bretagne. La France obtient là aussi la 4ème place, devant la Belgique, décidément en difficulté dans ces coupes des nations Jeunes Cavaliers, Juniors et Poneys.

Salomé Wenske et Turfhorst Painted Colors

Équipe Allemande, médaille d’or (219.629)
Shonna Benner et Der Kleine Sunnyboy WE (73.800% 1.)
Johanna Kullmann et Champ of Class (73.286% 2.)
Antonia BuschFuddner et Daily Pleasure WE (72.543 4.)
Paulina Von Wulffen et Top Queen H, ponette triple championne d’Europe 2018 (68.914% 12.)

Shonna Benner et Der Kleine Sunnyboy WE

Équipe Hollandaise, médaille d’argent (215.600)
Micky Schelstraete et Elin’s Noncisdador (72.886% 3.)
Lilli Van Den Hoogen et Martinez Candyman (71.800% 5.)
Lara Van Nek et Baumann’s Despino (70.914% 6.)
Robin Heiden et Colourfull Cannonball (68.143% 16.)

Robin Heiden et Colourfull Cannonball

Équipe Britannique, médaille de bronze (209.972)
Holly Kerslake et Vahallas Zorro (70.429% 7.)
Isobel Lickley et Mister Snowman (70.000% 8.)
Annabella Pidgley et Cognac IX (69.543% 9.)
Bonneville Bourne et Fin C WE(68.6% 13.)

Équipe de France, 4ème place (204.885)
Alexandre Cheret et Butterfly Dew Drop (68.571% 14.)
Salome Wenske et Turfhorst Painted Colors (68.343% 15.)
Astrid Antunes Millou et Bandro Hit Linaro (67.971% 17.)
Enora De Vienne et Swyn Barrade (66.343% 19.)

Alexandre Cheret et Butterfly Dew Drop
Enora de Vienne et Swyn Barrade

On soulignera tout de même que trois de nos quatre cavaliers français tournent autour de 68%, ce qui est un bon pourcentage pour les compétitions internationales, notamment pour des poneys inexpérimentés comme Turfhorst Painted Colors ou Bandro Hit Linaro. Alexandre et Butterfly, réguliers, sont toujours des très bons éléments de l’équipe et signent sans surprise la meilleure performance de l’équipe.

Astrid Antunes Millou et Bandro Hit Linaro

Samedi

Dans l’individuelle, les sept premiers de l’épreuves contiennent les quatre cavaliers allemands et trois des cavaliers hollandais, qui affirment encore une fois leur suprématie. En effet, Antonia BuschFuddner (Daily Pleasure WE) gagne l’épreuve en 74.820%, Micky Schelstraete rapporte la deuxième place pour la Hollande en 74.505% et on retrouve à nouveau l’Allemagne à la troisième place avec Shona Benner et Der Kleine Sunnyboy WE en 74.414%. À noter notamment que Paulina Von Wulffen qui faisait ses premières reprises internationales avec la triple championne d’Europe en titre Top Queen H contrecarre sa contre-performance de la veille en obtenant la 7ème place en 70.766%, ce qui la laisse tout de même moins bonne performance de l’équipe… difficile en même temps de se faire une place dans une telle équipe !

Micky Schelstraete et Elin’s Noncisdador

Petite contre-performance chez les français du couple européen Alexandre Cheret et Butterfly Dew Drop, qui pointe à la 17ème place en un peu plus de 66%. Par ailleurs, Salome Wenske améliore d’avantage son pourcentage de la reprise équipe avec 68.6% et une 14ème place, belle performance pour cette cavalière qui débute tout juste les internationaux avec son poney Turfhorst Painted Colors ! Performance honorable également de la part d’Astrid Antunes Millou qui se place juste devant Alexandre, en un peu moins de 67%. Reprise plus compliquée pour Enora de Vienne et l’européen Swyn Barrade, qui a eu du mal à canaliser son énergie. Ce couple a tout de même démontré de belles choses prometteuses.

Dimanche

Dimanche, les 15 meilleurs cavaliers du concours étaient invités à dérouler leur freestyle. Enora de Vienne n’a malheureusement pas été sélectionnée pour l’épreuve, mais on y a retrouvé les trois autres cavaliers de l’équipe. Les équipes ne sont par ailleurs autorisées à envoyer que 3 de leurs cavaliers.
Confirmant encore leur supériorité, les trois cavalières allemandes (dans l’ordre : Shonna, Johanna et Antonia) s’offrent le luxe d’occuper le podium complètement. Les trois cavaliers hollandais (dans l’ordre : Micky, Lilli et Robin) viennent groupés à la suite.
Du côté français, Alexandre parvient à s’approcher des 70% et accroche la 10ème place. Salomé et Turfhorst sortent eux en 67.208%, tandis qu’Astrid s’est un peu mélangée dans sa freestyle : elle oublie des mouvements imposés (qui ne lui rapportent donc pas de points) et elle obtient un petit 60.125%, complètement justifié et inévitable. À charge de revanche !

Salomé Wenkse et Turfhorst Painted Colors

Les cavaliers poneys méritent tout de même des félicitations pour ces résultats de bonne augure pour la suite de la saison. On en retrouvera sûrement certains dans l’équipe de France du CDIOP de Compiègne, plus tard en mai, en fonction de la sélection de la Directrice Technique National Muriel Leonardi.

Publicités

Une réflexion sur “Dressage | L’Allemagne brille chez les poneys aussi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s