CDIO5* Compiègne | La Grande-Bretagne domine les autres nations grâce à C.Hester & G.Hughes.

Le CDIO5* qui se courrait à Compiègne le 18 et 19 mai est un format de coupe des nations qui ne ressemble pas vraiment aux coupe des nations jeunes (YR, J, P, Ch) et encore moins à celles de CSO. En effet, le classement de la coupe des nations se calcule sur trois épreuves pendant lesquelles les cavaliers déroulent la reprise Grand Prix, la reprise Grand Prix Spécial et leur reprise Freestyle et les points ne se basent pas sur les pourcentages mais sur le classement : le cavalier qui se classe premier rapporte 1 point à son équipe, celui qui est 15ème rapporte 15 points, le but étant pour une équipe d’avoir le moins de points. Le moins bon classement de l’équipe n’est pas pris en compte, il est « joker ».

Samedi, reprise Grand Prix

Pour rappel, les difficultés majeures de la reprise grand prix sont :

– la transition passage/piaffe/passage qui arrive tôt et juste après un allongement au trot et qui se répète en toute fin de reprise, pour le doublé final, avec des chevaux souvent fatigués et/ou qui ont hâte d’en finir et se précipitent.
– le pas allongé, qui, si il peut paraître anodin, a souvent démontré et mis en évidence la contraction démesurée de certains chevaux.
– la transition passage/galop
– le zig-zag, au galop, qui est la figure qui occasionne le plus de fautes. c’est une suite d’appuyés au galop avec un contrat de foulées pour chaque appuyés, entrecoupée par des changements de pied.
– les lignes des changements de pied : au temps et tous les deux temps.

Samedi, dès le milieu de matinée, la piste de Compiègne a donc vu défiler les cavaliers 5* qui courraient la Coupe des Nations.
Les scores ont eu beaucoup de mal à décoller sur la première partie de cette épreuve pour les sept nations, avec des couples plus ou moins expérimentés mais surtout beaucoup de fautes, qui coûtent cher aux pourcentages globaux.
La suède, tenante du titre, voit son premier cavalier Mads Hendeliowitz sortir avec un lourd score de 65.696%, promettant une suite de concours plus compliquée que l’année dernière pour cette nation.
De nombreuses contre-performances sont à noter : la Britannique Charlotte Fry dépasse difficilement 67% et la Belge Jorinde Verwimp sort en 67.8%.
Chez tous les autres ouvreurs des équipes, seuls deux cavaliers passeront la barre des 68% : Tommie Visser et Chucky Cheppler CL pour les Pays-Bas et notre française Stephanie Brieussel avec son Amorak, qui monte même à 69.239%, prenant la tête provisoire.
La France finit donc ce premier tour en tête du classement des nations.

Anne Sophie Serre & Vistoso de Massa

Heureusement pour eux, les Britanniques et les Suèdois avaient de quoi rattraper le score de Charlotte et Mads : dès le second tour, la Grande Bretagne prend la tête grâce à la reprise en 72.674% de Richard Davison et Bubblingh, cheval sorti par Edward Gal auparavant. La Suède remonte aussi au classement grâce à la reprise de Juliette Ramel et Wall Street JV, en 71.283%.

Pour ces deux nations, les reprises vont s’enchaîner et se révéler toutes meilleures les unes que les autres. Grâce au géants Carl Hester (Hawtins Delicato, 76.348%) et Gareth Hughes (Classic Briolinca, 74.696%), la Grande Bretagne décroche la tête de cette reprise Grand Prix et se place ainsi première du classement provisoire des Nations avec 14 points.
Elle empêche pour l’instant la Suède de réaliser le doublé malgré la reprise gagnante de Patrick Kittel et Well Donne de la Roche CMF en 77.283%, même si les cavaliers suédois ont encore les épreuves du Dimanche pour voler le titre.
La Suède parvient tout de même à accrocher la deuxième place provisoire à 17 points avant le Grand Prix Special et la Freestyle.
Les États-Unis sont troisièmes, grâce à trois reprises entre 69.5% et 71.5% et un total de 36 points, loin, donc, derrière les deux géants qui se disputent la victoire.

Gareth Hughes & Classic Briolinca

Côte français, après la reprise de Stephanie Brieussel, ça été au tour d’Arnaud Serre et Ultrablue de Massa de s’exercer à la reprise Grand Prix. Ce couple sort en 67.043%, qui se révéla être la performance joker de l’équipe de France. À son tour, la Française Anne-Sophie Serre et son gris Vistoso de Massa sont entrés sur la piste de Compiègne ; ils en ressortiront avec 68.587% grâce notamment à un très bon travail au galop. La dernière Française, Morgane Barbançon (Sir Donnerhall II) a clôturé la start-list et donc cette première épreuve du CDIO5* avec une très belle reprise récompensée par 71.783% et une 8ème place individuelle. Grâce à ce score, l’équipe de France prend la 5ème provisoire de la Coupe des Nations avec 46 points en s’endormant ce samedi.

Pour le classement individuel complet, cliquez ici.
Pour le classement provisoire des Nations après la première reprise, cliquez ici.

Dimanche, Grand Prix Spécial et Freestyle

Dimanche, les cavaliers se sont partagés entre le GPS et la Freestyle : deux cavaliers de chaque équipe ont participé à une des deux épreuves.

Arnaud Serre & Ultrablue de Massa

Le dimanche, suprématie britannique dans le Grand Prix Special : Gareth Hughes l’emporte en 77.170% avec sa jument Classic Briolinca et Carl Hester monte sur la 3ème marche du podium en 75.319%. Entre ces deux cavaliers, la Suède s’interpose à l’image de Patrick Kittel en 75,638%, soit juste au dessus de Carl Hester. Du côté des deux cavaliers français dans ce grand prix spécial, Arnaud et Anne Sophie Serre se suivent en 68.319% et 67.766%, en fin de classement.

À l’issu du GPS, la France est rétrogradée 6ème car la Suisse passe devant mais le podium reste inchangé.

Néanmoins, grâce à la freestyle, la France a retrouvé sa 5ème place.

En effet, si la Freestyle est remportée par l’Hollandaise Emmelie Scholtens sur Desperado avec une note avoisinant les 81.5%, Morgane Barbançon réussit à se placer 5ème en plus de 76% ! Sur la deuxième marche du podium, on retrouve l’allemande Helen Langehanenberg, qui courrait en individuel, en 80.775%. L’Américaine Shelly Francis et Danilo prennent la troisième place de cette Freestyle. La deuxième Française engagée dans cette reprise n’était autre que Stéphanie Brieussel et Amorak, avant-dernière en 67.620%.

Charlotte Chalvignac & Lights of Londonderry

Au classement final, c’est bien la Grande-Bretagne qui s’impose avec un total de 24 points. Elle est suivie de la Suède en 27 points. Ces deux nations dominent de loin les autres puisque les États-Unis, troisièmes, totalisent 51 points. Au pied du podium, on retrouve l’équipe Hollandaise en 55 points, qui devance de loin l’équipe de France en 74 points. Les Suisses sont 6èmes, très proches des Français avec 75 points. La Belgique a connu un concours plus difficile puisqu’avec 104 points, elle est dernière du classement des nations.

Pour le classement de la freestyle, cliquez ici.

Pour le classement du GPS, cliquez ici.

Pour le classement final des Nations, cliquez ici.

CDI3*

Du côté du 3*, c’est le suèdois Malin Wahlkamp-Nilsson et son cheval Eddieni qui remportent le Grand Prix le vendredi. La meilleure performance française revient à Nicole Favereau et Ginsengue. Classement détaillé : ici.

Jean-Philippe Siat & Lovesong, 14ème place du CDI3* GP

Le samedi, si c’est cette fois Charlotte Fry et Everdale qui remportent la freestyle, Nicole Favereau conserve son titre de meilleure performance française même si, comme la veille, Bertrand Liegard (Star Wars) la suit. Classement détaillé : ici.

Nicole Favereau & Ginsengue

Le dimanche, le GPS revient là encore à la Suède avec Malin Wahlkamp-Nilsson. Cette fois, c’est Charlotte Chalvignac qui prend la deuxième place avec presque 70% sur Lights of Londonderry. Classement détaillé : ici.

Charlotte Chalvignac & Lights of Londonderry

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s