CSIO5* Rome – Daniel Bluman inscrit son nom à la Piazza di Siena !

Dimanche, jour de Grand Prix ! Si l’Italie n’a pas réussi à remporter une troisième fois la Coupe des Nations, l’ultime étape du week-end échappe également à la nation hôte, qui devra se contenter de la 5è place, au profit de l’israélien Daniel Bluman.

 

C’est sous une pluie intense que les quarante-trois cavaliers engagés ont pris part au Grand Prix CSIO de Rome. La première manche a relevé la difficulté du parcours dessiné par Uliano Vezzani, puisque seulement quatre couples ont signé le parcours parfait : Daniel Bluman et Ladriano Z, Cian O’Connor et Irenice Horta, Olivier Philippaerts et H&M Extra, ainsi que Luca Marziani en selle sur Tokyo du Soleil, qui redonnent de l’espoir à leur public, permettant à l’Italie de rester dans la course avant d’aborder la deuxième manche.

13 obstacles aux cotes d’1m65, dont 16 efforts, auront donné du fil à retordre aux cavaliers, puisque plusieurs habitués du circuit n’auront pas trouvé le chemin du sans faute, comme Jérôme Guery et son tout bon Quel Homme de Hus qui signent un parcours à 4 points. Alberto Zorzi et Danique laisseront également une barre à terre, tout comme Jur Vrieling et VDL Glasgow VH Merelsnest.

Lorenzo De Luca ne réitérera pas sa performance, accumulant deux fautes avec Ensor de Litrange. D’autres couples pourtant favoris sont sortis de piste avec un score de 8 points, comme Steve Guerdat, avec son Venard de Cerisy qui aura tout de même pris de l’expérience sur ce parcours difficile. Ce sera également le cas pour Peder Fredricson et Catch Me Not S, ou encore Daniel Deusser et son bondissant Scuderia 1918 Tobago Z.

Du côté de nos français, deux couples étaient annoncés dans ce Grand Prix. Mais finalement, seul Simon Delestre et Chadino y prendront le départ, cumulant 9 points, tandis que Pierre-Alain Mortier et Just Do It R renonceront à cette épreuve.

 

Place à la seconde manche, où les onze meilleurs sont repartis. On compte 6 sans-fautes, dont un qui sera réalisé par l’italienne Giulia Martinengo Marquet et Elzas, qui signent la meilleure performance italienne grâce à un sans faute rapide, après un 4 points en première manche, et se classent à la 5è place.

Un tour qui restera compliqué, où 8 points s’ajouteront au compteur pour Kent Farrington et Gazelle, ainsi que Henrik von Eckermann sur sa bondissante Toveks Mary Lou, avec un total de 12 points, ils s’adjugent respectivement la 9è et 10è place.

Le podium sera composé des couples ayant alignés deux sans fautes, dont le plus rapide signé par Daniel Bluman et Ladriano Z, qui ajoutent ce difficile Grand Prix à leur palmarès. Le cavalier devient également le 1er israélien à remporter le Grand Prix du CSIO de Rome ! Cian O’Connor monte sur la deuxième marche du podium avec la puissante Irenice Horta. La troisième place revient à la Belgique grâce à Olivier Philippaerts en selle sur H&M Extra.

 

61538986_889063871434364_7409843635379765248_n.jpg
L’équipe Bluman heureuse de cette belle victoire / Crédit : Piazza di Siena

 

Résultats complets


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s