CSIO5*St-Gall – Le Grand Prix pour la Suisse !

Le prestigieux Grand Prix CSIO5* de St-Gallen, en Suisse, s’est disputé ce Vendredi. La nation hôte bien représentée, s’est finalement imposée grâce à l’homme du moment, Steve Guerdat. Qualificatif pour les Championnats d’Europe de Rotterdam et les Jeux Olympique de Tokyo, le Grand Prix ne s’annonçait pas facile.

Comme à leur habitude, les combinaisons ont joué leurs rôles, pénalisant plus d’un des concurrents. Le premier plan du double a particulièrement posé problème pour les cavaliers qui ont quasiment tous fauté dessus. Cette combinaison nécessitait un tracé parfait pour en sortir sans encombre. Autrement dit, la première manche fût très sélective, car seul deux des quarante et un partants bouclent leurs parcours sans pénalité

Le double n’a laissé aucune chance.

Bryan Balsiger fût le premier à sortir de piste sans faute, grâce à son super-sonic Clouzot de Lassus. On aura cru au deuxième parcours parfait pour la Suisse et Steve Guerdat jusqu’au bout ! Malheureusement, l’ultime obstacle tombe à terre. Bryan Balsiger est finalement rattrapé par Penelope Leprevost et Vancouvert de Lanlore, le seul autre couple sans pénalité ! Il aura donc fallut attendre le dossard 38 pour entendre à nouveau le jingle du sans faute. On notera également la belle performance du jeune autrichien, Felix Koller, qui réalise un parcours pénalisé d’une faute sur l’entrée du double pour son premier Grand Prix CSIO5*. Le cavalier qui était encore sur le circuit Jeune Cavalier l’année dernière, s’est offert son ticket pour la seconde manche. Bravo.

La France et la Suisse partait donc avantagées dans cette seconde manche, où 11 couples se sont finalement qualifiés. Deux couples à 0 et 9 à 4pts, la faute allait coûter cher. Le premier sans faute est signé Steve Guerdat (Venard de Cerisy). Le suisse reste donc à 4pts mais pourra compter sur son chronomètre très rapide pour lui assurer un bon classement, voire même la victoire ! Les deux couples en tête, Penelope Leprevost (Vancouvert de Lanlore) et Bryan Balsiger (Clouzot de Lassus) fauteront chacun leur tour. La française se retrouve au final au pied du podium, 4ème, tandis que le suisse ajoute un point de temps dépassé à sa barre, 6ème.

Vous l’aurez compris, le numéro 1 mondial, Steve Guerdat s’est finalement imposé d’une main de maître dans ce Grand Prix haut en rebondissements. Le seconde place revient également à la Suisse, grâce à Arthur Gustavo da Silva (Inonstop Van T Voorhof), qui signe un beau parcours sans faute en 48.03 scd. Laura Renwick et Dublin V prennent la troisième place, en 49.47 scd.

De très bonnes choses pour nos bleus. La suite s’annonce prometteuse.

Chez nos français, ils n’étaient que quatre à prendre part à ce Grand Prix. Si Penelope Leprevost et Vancouvert de Lanlore auront réussi à trouver les clés du sans faute, Guillaume Foutrier (Valdocco des Caps) et Emeric George (Chopin des Hayettes) fauteront eux à 2 et 3 reprises. Kevin Staut réalise une belle performance en première manche, une faute sur l’entrée du double, qui lui permet de repartir un seconde manche avec son puissant Calevo 2. Le normand finit 8ème. La meilleure performance française revient donc à Penelope Leprevost et Vancouvert de Lanlore qui s’offrent la 4ème place de ce Grand Prix CSIO5*. Guillaume Foutrier (Valdocco des Caps) finit 16ème, et Emeric George (Chopin des Hayettes), 23ème.

Penelope Leprevost et Vancouvert de LanloreCrédit Equestrian News / Mathilde Morancey

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s