CDI5* Munich | Sans grande surprise, l’Allemagne rafle tout.

Durant les trois jours de compétition à Munich, les cavaliers de dressage 5* ont pu dérouler la Grand Prix, la Grand Prix Special et leur Freestyle. Sans grand surprise, sur les trois jours, les victoires sont allemandes. Par ailleurs, Isabell Werth, qu’on attendait au plus haut comme à son habitude, n’a pas tant brillé ce week-end. Tout est relatif puisqu’elle repart tout de même avec une médaille de bronze, histoire d’oublier qu’elle se sera faite voler la vedette à Munich.

Isabell Werth & Emilio 107, ©️Equestrian News/Morgane Jacob

Le vendredi, pour la reprise Grand Prix, c’est un autre grand nom du dressage qui s’impose : Dorothee Schneider sort en presque 80% avec Showtime FRH (Sandro Hit x Rotspon) ! Hubertus Schmidt la suit, toujours pour l’Allemagne, en près de 78% avec Escolar (Estobar NRW x Fürst Piccolo). Vient ensuite Jessica von Bredow-Werndl, qui clôture le podium en tout juste 77%, avec TSF Dalera BB (Easy Game x Handryk). Au pied du podium, on retrouve Isabell Werth et Emilio 107 (Ehrenpreis x Cacir AA) qui scorent à 74.5%. Les cavaliers allemands occupent donc les sept premières places de cette reprise Grand Prix, qui a vu les pourcentages monter haut !

Les résultats detaillés ici.

Le Samedi, seuls quelques cavaliers se sont lancés dans le Grand Prix Spécial. L’allemagne, avec ses deux représentants Marcus Hermes (ZINQ Abegglen FH) et Lisa Müller (Gut Wettikam’s Stand by me OLD), s’adjuge les médailles en or et en bronze en 73.872% pour Hermes et 72.532% pour Müller. C’est le Luxembourgeois Nicolas Wagner qui a réussi à s’interposer en prenant l’argent avec Quater Back Junior (Quaterback x Bonheur) en 73.681%.

Les résultats détaillés ici.

Isabell Werth & Emilie 107, ©️Equestrian New/Nicolas Hodys

Le dimanche, pour la Freestyle, c’était l’occasion rêvée d’une revanche pour Isabell Werth. L’Allemande ne décroche « que » la troisième place en 82.210% mais réalise une reprise qui n’a tout de même rien avoir avec celle de vendredi ; cela lui ressemble d’avantage ! Elle est devancée par sa compatriote Dorothee Scheider, deuxième en 83.310%, et par Jessica von Bredow-Wernd qui remporte l’épreuve avec plus de deux pour-cent d’avance : 85.440%. Les autres concurrents ne dépasseront pas les 80%.

Les résultats détaillés ici.

Week-end d’entraînement et de suprématie donc pour les cavaliers allemands, qui continuent et continueront de régner sur le monde du dressage 5*.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s