Jeunes – La minute Hagen #Day5

Dernier jour de compétition, synonyme de clôture de ce spectaculaire concours de Hagen, qui a accueilli pendant cinq jours les meilleurs cavaliers d’hippique et de dressage du Children au Jeune Cavalier, en passant par les Poneys !

Aujourd’hui, il y avait un peu moins d’épreuves prévues que les jours précédents :

Côté saut d’obstacles, trois épreuves sont à souligner : le Grand Prix CSIOJ, le Grand Prix CSIOCh mais surtout la Coupe des Nations CSIOY !

Le CSIOJ est remportée par la norvégienne Ada Alette Braaten Johnsen, en selle sur Quarrycrest Reflection, double sans-faute et plus rapide de seulement 0.04 secondes. Elle devance l’Autrichienne Marie Christine Sebesta (Obora’s Sherbet) et le Danois Theodor Linde avec le cheval français Salto des Nauves HDC, tous les deux doubles sans-faute. Pour nos cavalières françaises, ce seront deux parcours à 4 points pour Sara Brionne (Comete de Canteloup Z) et Jeanne Sandran (Ad Reflet d’Azif) et 9 points pour Valentine Delaveau avec son fidèle Vivaldi des Forêts. Les trois filles sont respectivement 30ème, 32ème et 53ème.

Chez les Children pour le CSIOCh, la France s’octroie trois classements et une médaille ! Les performances sont signées Toscane Carloni Richard (Ambre d’Ermisserie), Lena Pedretti (Union Européenne) et Romane Michelet (Cassina Z). En effet, Toscane prend la médaille de bronze grâce à un score doublement vierge, et elle devance Lena, au pied du podium, qui sera un peu moins rapide. Romane fait partie des plus rapides des 4 points et accroche donc la 15ème place, avant-dernière classée. La victoire est attribuée à l’Irlande (encore…) à l’image de Ciaran Folley et Ballylynch Wizard ! Le Danemark se réserve l’argent avec Josephine Christian Jacobsen (Dakar). Avec un beau parcours en 4 points, Lou Champion et Zingaro H sont le dernier couple français à la 25ème place.

Du côté de la Coupe des Nations CSIOY, avec la deuxième manche qui se jouait aujourd’hui, c’est encore un podium pour la France ! L’équipe Jeunes Cavaliers d’Olivier Bost repart avec le bronze. Avec un total de 8 points, l’équipe de France se range derrière l’équipe Américaine qui garde un score totalement vierge et l’équipe Allemande, à 4 points. Dans le détail, notre équipe composée de Jean Xhemal (Reine de Maucourt), Alice Vancrayelynghe (Ipsy) et Manon Ravenel (Ensing) a vu ses deux premiers cavaliers sortir de piste avec 4 points. Après cela, Manon Ravenel est venue sceller le sort de l’équipe Française avec un beau sans-faute ! Les cavaliers français, en plus de totaliser seulement 8 points, ont été rapides ; plus rapides en tout cas que la deuxième équipe Allemande et l’équipe Italienne, qui sont respectivement 4ème et 5ème, avec 8 points au compteur elles aussi.

Côté dressage aujourd’hui, la performance la plus remarquable est celle d’Alexandre Cheret, qui remporte la consolation du CDIJ avec Bamona, félicitations !

Le cavalier prenait aussi part à la consolation Freestyle du CDIOP et il obtient un score de 68.959% avec sa ponette européenne Butterfly Dew Drop. La meilleure performance de cette épreuve revient par ailleurs à Diane Vedrenne (T’choux des Chesnaies) qui se place juste devant Alexandre à la 7ème place avec un score légèrement supérieur à 69.3%. Reprise Freestyle plus compliquée pour la troisième cavalière française de l’épreuve, Astrid Antunes Millou (Bandro Hit Linaro), qui sort avec le modeste score de 61.292%.

Aujourd’hui, il y avait aussi la reprise individuelle du CDIOCh, remportée par l’Allemande Allegra Schmitz Morkramer (Lavissaro) à plus de 77.202%, soit près de 5% d’avance sur la deuxième place, elle aussi tenue par l’Allemagne grâce à Lisa Steisslinger (Havana Negra). L’Hollandaise Lara Van Neck parvient à monter sur le podium en scorant à plus de 72% avec Amazing Comeback. Chez les français, Maud Hebras est aujourd’hui encore la meilleure performance avec son cheval Chicco. Elle signe une reprise qui avoisine les 70% et prend la 7ème place.

À souligner également la qualification de Clémence Audi-Bussio (Dujardin d’Arx) pour la finale du CDIOY. Elle était donc parmi les 18 meilleurs, ce qui est déjà une réussite en soit ! Etre la meilleure des moins bons ou la moins bonne des meilleures, c’est parfois délicat mais, avec un score de presque 68%, elle reste tout de même la meilleure performance française dans ce CDIOY. L’épreuve est, sans surprise, remportée par celle qu’on ne présente plus : Semmieke Rothenberger et sa jument Dissertation, qui atteignent un score spectaculaire de 81.372% ! Le reste du podium est Allemand également.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s