LGCT CHANTILLY – Darragh Kenny met tout le monde d’accord !

Devant des gradins remplis avec un public enthousiaste, déjà dans l’ambiance après la Global Champions League, 34 cavaliers ont couru le Grand Prix Global Champions Tour. 

Durant la première manche, nous aurions bien cru qu’un seul sans-faute serait réalisé -signé Darragh Kenny, en selle sur le fils de Cornet Obolensky : Balou du Reventon-. Finalement, trois belges et deux français ont rejoint l’irlandais pour un barrage tout en vitesse. D’autre part, neuf cavaliers ont commis une seule faute. Parmi les 4 points, Alexis Deroubaix a été le plus rapide avec son fidèle Timon d’Aure. Il finit à la septième place suivi par François Mathy Junior et Uno de la Roque. 

MJP-2848
Darragh Kenny et Balou du Reventon – © Equestrian News – Morgane Jacob

Ensuite, le barrage s’est ouvert avec le parcours de Darragh Kenny. Parti sans repère, il sert ses courbes et galope dans les longueurs pour finalement sortir sans pénalité avec un rapide chronomètre de 37,54 secondes. Les uns après les autres, les cavaliers sortent avec un parcours vierge de pénalité à l’exception de Gregory Whatelet qui rencontre une dérobade inexplicable sur l’avant dernier obstacle, aux rênes de MJT Nevados S. Dans les sans-faute et au jeu de la vitesse, Darragh Kenny a été irrattrapable et s’offre logiquement le Grand Prix de Chantilly. Devant son public, Pénélope Leprevost se place juste derrière avec Vancouver de Lanlore suivie par les anciens vainqueurs de ce Grand Prix : Nicola Philippaerts et  H&M Chilli Willi. 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s