Longines Deauville Classic – La bannière étoilée l’emporte !

Venue des Etats-Unis avec deux chevaux, Margie Goldstein-Engle n’était pas là pour faire de la figuration. Alors qu’elle cherche encore ses marques avec Aston des Etisses (Mylord Carthago x Quidam de Revel), elle a aussi choisi de seller son impressionnant Dicas qui l’accompagne sur les plus beaux concours du monde. Déjà sans faute les deux premiers jours, il était alors légitime de les retrouver dans le Grand Prix 3*, parmi les meilleurs.

Equestrian News / Morgane Jacob – Dicas et Margie Goldstein Engle

60 couples se sont qualifiés, au cours du week-end, pour le Grand Prix dominical aux couleurs de la région Normandie. Grégory Bodo a mis à rude épreuve nos cavaliers et même les meilleurs n’ont pas su déjouer les difficultés imposées par le chef de piste. Patrice Delaveau (Silver Deux de Virton HDC), Alexis Deroubaix (Secret du Pays d’Auge), Geoffroy de Coligny (Raimondo du Plessis) ou encore le Suisse Beat Mändli (Galan S) ont préféré se retirer de la compétition afin d’économiser leur monture ; le champion de France en titre, vainqueur du petit Grand Prix la veille, écopera de 12 points avec son fils de Clinton, Uitlanders du Ter. Kent Farrington pour sa première édition des Longines Deauville Classic laissera deux barres à terre en selle sur Kaprice tout comme Marc Dilasser, Mathieu Billot, Julien Epaillard ou Alison Barton.

Equestrian News / Morgane Jacob – Kaprice et Kent Farrington

Après la première manche, 14 couples ont su trouver la solution sur ce parcours à 1m50 : 5 Français, 4 Américaines (et oui, bravo mesdames !) puis 5 autres nations (Belgique, Grande Bretagne, Canada, les Emirats Arabes Unis et enfin Taïwan). Le vertical blanc aux couleurs de la région Normandie laissera de nombreux déçus sur ce barrage. Premier qualifié, Cédric Angot en selle sur Talent des Moitiers fautera à deux reprises; les Américaines Julie Welles, Lauren Hough et Taylor Alexander finissent à 4 points. As de Mai piloté par Jérôme Hurel aura effectué un parcours sans fausse note, 43’83 le place provisoirement en tête du classement. C’était sans compter sur Dicas associé à l’expérience internationale de Margie GE : plus d’une seconde de différence va la faire monter sur la première marche du podium ! La Belge Céline Schoonbroodt-de Azevedo avec Cheppetta prennent la troisième place avec 44″67. Pénélope Leprevost avec Varennes du Breuil réalisent une belle performance en finissant 4 ème alors que le fils de Jarnac n’a sauté qu’une seule fois ce week-end.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s