8 poulains aux couples de parents exceptionnels

En ce 14 février, jour de l’amour, nous avons voulu vous parler de 8 « couples-goals » de parents qui font rêver ! Comme on dit souvent dans le milieu équestre :  » c’est toujours plus facile quand les parents sont dans le milieu !  » Quand tu es un petit poulain ou une petite pouliche ça aide aussi ! Effectivement avoir un père ou une mère, ( ou les deux quand t’as vraiment de la chance ), avec un palmarès aussi grand qu’un bras, ça te destine à un bel avenir de cheval ou poney de grand prix ! Nous avons donc sélectionné pour vous 8 couples de parents de futures ou actuelles petites stars des terrains de concours …

1- Junon Express par Silvana HDC & Orient Express HDC

Patrice Delaveau et Orient Express HDC.
© Zoé Preel / Equestrian News

Au cas où vous ne les connaitriez pas, on va vous les présenter de nouveau. Silvana HDC, anciennement de Hus, est une jument française KWPN au palmarès bien garni. Elle a notamment été vice-championne du Monde par équipe en 2010 à Lexington et vice-championne d’Europe par équipe en 2011 à Madrid sous la selle de Kevin Staut. Le papa, Orient Express HDC, un selle-français de 18 ans, porte lui le titre de vice-champion du monde par équipe et en individuel aux JEM 2014 de Caen, rien que ça. Autant vous dire qu’avec deux parents vices-champions du monde, la petite Junon Express née en 2019 a une grosse pression sur les épaules !

2- Tutti quanti joyeuse du mystère et Quabar des Monceaux

Quabar des Monceaux et Romane Orhant.
© Azélie Languille / Equestrian News

On ne pouvait pas vous parler des meilleurs couples de parents, et donc des meilleurs étalons, sans vous parler de Quabar des Monceaux. Quabar est un poney de selle français de 16 ans. Son palmarès en tant que reproducteur est aussi rempli que celui de compétiteur. Père de 10 étalons PFS approuvés, il compte aussi de nombreuses performances en coupes des nations et deux titres de champion de France en as poney élite excellence. Du côté de la maman, Tutti quanti a été élue 3 ème meilleure ponette de France en 2018 avec un IPO de 173 ! Le futur poulain ou la future pouliche est annoncée pour 2020, on a hâte de voir ce que donnera cette superbe association …

3- Ilena de Mariposa par Berlin et Flora de Mariposa

Flora de Mariposa et Pénélope Leprévost.
© Zoé Preel / Equestrian News

Ilena de Mariposa est le fruit de l’union de Flora de Mariposa, jument de 15 ans inscrite au studbook BWP et de Berlin, un étalon ayant tourné en épreuves CSO 1.60m. Côté physique, c’est de son papa que la jument a hérité sa jolie robe grise. Ensuite, en ce qui concerne l’aspect sportif, étant fille de la championne Olympique Flora de Mariposa, la belle jument âgée aujourd’hui de 12 ans, court dans les traces de sa mère. Elle a notamment fini 2 ème du CSI 3* de Vilamoura en mars 2019 sous la selle de Félicie Bertrand. Un avenir tout tracé pour la fille de la belle alezane qui a déjà tout d’une grande.

4 – Quickly de Kreisker par Diamant de Semilly et Briseis d’helby

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker.
© Zoé Preel / Equestrian News

On ne va quand même pas vous présenter Diamant de Semilly, si ? Bon, aller, au cas où une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Diamant est un étalon selle français âgé aujourd’hui de 29 ans, élu meilleur étalon au monde en 2015 et 2016. À l’heure actuelle, il est l’un des derniers chefs de la race selle français encore vivant avec plus de 3840 produits, et oui ça donnerait presque le vertige ! Parmi les mères avec lesquelles Diamant a eu de superbes produits, il y a eu Briseis d’helby qui donnera naissance en 2004 à Quickly de Kreisker, lui-même étalon, avec pas moins de 172 produits du haut de ses 16 ans. Le bel étalon a notamment remporté le Saut Hermes de Paris en 2016 sous la selle d’Abdelkebir Ouaddar. En 2013 et 2014, il remporte le Morocco Royal Tour et deviendra le cheval n°1 mondial de saut d’obstacles au classement de la WBFSH en juillet de cette même année.

5- Chao Lee par Comme il faut et Cobain Z

Chao Lee et Katrin Eckerman.

Comme il faut est un des nombreux étalons que compte le groupe GFE ( Groupe France Elevage ). En 2005, il est vice-champion du monde des 5 ans à Lanaken et vice-champion d’Allemagne à 6 ans. Depuis, il continue sa brillante carrière et collectionne les résultats notamment en 2018, où il gagne le Grand Prix CSI5* de Bruxelles, il se classe également 2 ème du Grand Prix CSI5* de Prague. La mère, Cobain Z, est une fille de Chacco Blue, l’étalon inscrit au stud-book du Mecklembourgeois. La jument née de cette association est Chao Lee. En 2019, elle fait sensation lors des Championnats du Monde des 6 ans de 2019, qu’elle remporte associée à Katrin Eckermann. Cette petite merveille est née et a été élevée chez son père, un beau cadeau pour la cavalière allemande qui déclarera à la suite de sa victoire :  » La jument n’est pas à vendre et je pense qu’elle pourrait me ramener en 5 étoiles. « 

6- Toupie de la Roque par Kannan GFE et WALLOON DE MUZE

Julien Epaillard et Toupie de la Roque.
© Marie Oriol / Equestrian News

Pour continuer dans les étalons GFE nous allons bien évidemment vous parler de Kannan GFE. Malheureusement il nous a quitté le 24 janvier de cette année, mais le beau bai laisse derrière lui un immense palmarès en tant que père et compétiteur. Il était le seul étalon au monde à faire partie des vingt meilleurs pères de gagnants au classement WBFSH sans interruption en dix ans. En 2007, il sera associé à la mère Wallon de Muze, fille de Nabab de rêve, tournant dans des épreuves CSO 1.60m, pour faire venir au monde la fantastique Toupie de La Roque, fidèle alliée de Julien Epaillard depuis 2017. Ils collectionnent depuis les flots et les coupes, avec tout récemment ceux du CSI 5* d’Amsterdam qu’ils ont remporté.

7- Chacco Blue II par Chacco Blue et Naiti Rouge

Chacco Blue II et Luciana Diniz.
© Marie Oriol / Equestrian News

Chacco Blue II, nom qui lui a été donné en l’honneur de son père, est un des descendants du très réputé Chacco Blue. Le beau bai n’était pas un des meilleurs « techniciens » de l’obstacle de son époque, mais son courage et sa volonté très recherché chez les chevaux de cette discipline, font de lui un des étalons qui fourni des produits avec un excellent tempérament. Sa mère est Naiti Rouge, très exotique comme petit nom n’est ce pas ? Cette jument a tourné en épreuves CSO 1.30m. Très récemment Chacco Blue II a effectué une très belle performance sous la selle de sa cavalière Luciana Diniz où ils se classent 6 ème du Grand Prix 1.60m du Jumping de Bordeaux. Encore un qui est bien parti pour honorer la famille !

8- O ma doué Kersidal et Perle du Boisdelanoue

O ma doué Kersidal et Lisa Gualtieri.
© Clémence Chapelle / Equestrian News

O ma doué Kersidal est un étalon PFS né en 2002. Sa discipline ? Le CCE, ce qui fait de lui un poney d’excellence et un très bon père dans les trois disciplines. Il a d’ailleurs obtenu cette année le meilleur IPC ( Indice pour le CCE ). En 2019, il obtient la médaille d’argent lors des Championnats d’Europe poneys de Strzegom avec Lisa Gualtieri pour leur dernière année de compétition ensemble. O ma doué profite désormais d’une retraite bien méritée au Haras de Tassine. Il cohabite dans ce même haras avec la future maman de son poulain : Perle du Boisdelanoue une de ses anciennes coéquipière des Championnats d’Europes qui profite tout comme O ma doué d’une paisible retraite. On a hâte de voir la jolie petite tête de cette future petite star de complet !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s