Nous n’aurons pas de Champions de France en 2020.

Depuis plusieurs semaines maintenant, c’est une préoccupation qui a jailli dans les esprits de tous les cavaliers poneys et club qui avaient pour objectif de fin de saison les mythiques Championnats de France sur le Parc Équestre Fédéral. L’échéance s’approchant, il était difficile de s’imaginer qu’on laisse le droit à la FFE d’organiser début juillet un événement rassemblant plus de 15 000 personnes… surtout, d’ailleurs, après l’allocution du Président de la République, lundi soir, durant laquelle il s’est opposé aux rassemblements publics jusqu’à mi-juillet. Aujourd’hui, la nouvelle a été rendue officielle par la fédération française d’équitation.

C’est une bien triste nouvelle pour tout le monde : les cavaliers, bien sûr, mais aussi les clubs, qui perdent évidemment une grande source de revenus. Sans parler du manque à gagner conséquent que cette annonce déclenche pour la FFE, qui compte chaque année sur les Championnats pour remplir les caisses. Toujours est-il que notre sport, ressentant déjà sévèrement les effets du confinement à l’échelle nationale et locale est aujourd’hui, plus que jamais, en danger. Nos pensées vont bien évidemment à tous ces acteurs équestres qui vont peiner à tenir le coup financièrement, physiquement et psychologiquement.

C’est également un coup dur sportif pour tous les cavaliers de 16 ans et/ou 18 ans : ce Championnat devait être leur dernier, celui dont ils profiteraient au maximum avant de dire adieu au monde du poney qui les a bercé depuis leurs premiers concours. On citera par exemple Romane Orhant, qui devait y courir un de ses derniers parcours avec la légende Quabar des Monceaux, ou encore Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z, qui auraient tenté d’établir un nouveau record en reportant pour la troisième année consécutive le titre de Championnes de France As Élite Excellence CSO. Il y a aussi Mathis Vallat, Emma Meric, Carla Hassoun, et tant d’autres cavaliers qui sont privés de l’occasion de finir en beauté leurs « années poney ».

Pour faire passer la pilule, on vous propose quelques images de l’édition 2019 du Generali Open de France, et une liste des champions qui voient leur titre rallongé d’une année encore. Rendez-vous en 2021 pour en découdre !

Dressage

As Poney Élite : Enora de Vienne & Swyn Barrade
Trophée des As : Enora de Vienne & Swyn Barrade
As Poney 1 : Louisa Valkyser & Contigo d’Alpen
Poney Élite : Justine Rouland & Caline Babiere

©️Equestrian News

Saut d’Obstacles

As Poney Élite Excellence : Ilona Mezzadri & Callas Rezidal Z
As Poney Élite : Ilona Mezzadri & Ken van Orchid’s
As Poney 1 Excellence : Clémence Dubois & Un Champion Delalande
As Poney 1 : Romane Ducrocq & Volcane du Renclos

©️Equestrian News

Complet

As Poney Élite : Lisa Gualtieri & O ma Doue Kersidal
As Poney 1 : Carla Nahra & Nibelungenstern
As Poney 2D Minime et moins : Mae Rinaldi & Boston du Verdon
Poney Élite D Minime et moins : Rose Calvo & Ulior de Belebat

©️Equestrian News

7 réflexions sur “Nous n’aurons pas de Champions de France en 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s