Ces 10 trucs que tu perds pendant un Complet

Partir en concours c’est tout une organisation: entre les listes de matériel pour toi et les listes de matériel pour ton poney, ce que tu mets dans ton coffre ce n’est pas forcément identique à ce que tu ramènes à la maison… Parce que lorsqu’il y a 1,5km entre le cross et le reste des pistes, et que tu cours partout entre 4h45 du matin et 22h le soir, il y a des pertes ! Un petit récap de ces 10 trucs que tu perds quasiment systématiquement pendant un complet !

Le plan du cross

Pourtant indispensable pour la reconnaissance, ce plan que tu prends le matin en allant chercher ton dossard, tu le poses dans un coin et lorsque tu en as besoin pour reconnaître ton parcours… impossible de remettre la main dessus ! Obligé de retourner à l’accueil prendre un nouveau plan qui disparaîtra sûrement à son tour entre la première et la deuxième reconnaissance. Peut-être qu’un jour nous retrouverons une île remplie de plans de cross datant de ces 10 dernières années.

Vous savez, ce plan de cross là, qui a tendance à s’évaporer ! ©Equestrian News / Azélie Languille

Ta boîte d’élastiques à crins

C’est toujours pile au moment d’aller sur ta détente de dressage que ton pion de tête explose en un joyeux amas de crins frisés et c’est toujours à ce moment là que ta boîte d’élastiques se fait la malle… Bon, heureusement tu as forcément quelques élastiques qui traînent dans tes poches et dans le pire des cas, tu demanderas aux « voisins de camion » plutôt sympa. Mais quand même, racheter une boîte par complet ça devient un budget !

Ta résille sur le carré

Et OUI ça arrive. Ta jolie résille que tu as mis 25 minutes à attacher correctement (et droite), qui t’arrache à moitié les cheveux… et qui décide de glisser doucement mais sûrement dès l’entrée sur le carré de dressage, et au dernier trot moyen: Adíos !

Ah elle est jolie, bien droite, bien attachée, enfin c’est ce que tu crois ! Rendez-vous après 3 foulées de trot moyen ©Equestrian News / Marion Poisson

Ton porte dossard

Dressage terminé, tu retournes au camion te changer et changer la selle et le tapis de Petit Tonnerre. Mais pendant le changement entre le mini frac et la tenue de cross étincelante, ton porte dossard disparaît, sûrement au même endroit que tes plans de cross. Fort heureusement tu as un groom (ou une maman) sympa qui l’avait en fait récupéré avant qu’il ne disparaisse dans le coffre blindé de ta voiture-sellerie…

Pourtant avec une couleur pareil, on ne peut pas le perdre normalement ! ©Equestrian News / Marion Poisson

Ton chemin

Si tu ne l’as pas encore perdu entre le parking et la détente du cross, tu pourras surement démontrer tes talents de tête de linotte en te paumant dans les bois, en te trompant de chemin dans une grande galopade et en cherchant un coin pour faire demi tour pour tenter de retrouver ta route… Dommage que les GPS ne se fixent pas sur le collier de chasse de Petit Tonnerre !

Un fer et trois crampons

On fait un lot pour ceux-là, car ils vont de pair. Après ton entrée chaotique dans le gué tu t’y attendais, mais une fois de retour au camion tu as eu la confirmation: Petit Tonnerre a perdu le fer de son antérieur droit et une partie de tes crampons, déjà que la boîte était quasiment vide, tu n’as plus qu’à retourner faire un tour dans une sellerie pour en racheter une !

Le fameux fer de l’antérieur droit… ©Equestrian News / Marion Poisson

Une cloche… celle de l’antérieur droit

Oui parce qu’en s’arrachant son fer, Petit Tonnerre a aussi explosé sa cloche de la 33ème paire que tu as acheté cette année. Tant pis tu feras une paire dépareillée avec une cloche qui traîne dans ton coffre, avec un peu de chance tu lanceras une mode.

Ta dignité

Bon ce n’est pas systématique, mais après un dressage brillant malgré l’échappée de la résille, tu pointais en pôle position avant le cross. Malheureusement tu t’es perdu(e) dans les bois, t’es pris un stop en entrant dans le gué, as failli terminer les fesses dans l’eau et tu as terminé ta démonstration par une georgette de l’espace sur le dernier obstacle. Il semblerait que ta fierté et ta dignité soient parties commander une barquette de frites à la buvette

Un seau… ou plusieurs.

Entre les allers-retours pour remplir le seau d’eau, le moment où tu donnes des carottes dedans, la pause granulés, le seau qui va à l’arrivée du cross, le seau qui va à l’hippique, celui où tu mets tes produits de soins, le vieux avec les protections de cross dedans… Tu en avais 5 en arrivant ce matin à 6h30, tu repars avec 2 seaux entiers et un fendu… et aucune idée d’où sont passés les 2 autres !

5 seaux, regardez les bien d’ici la fin de journée 2 auront disparus ©Equestrian News / Marie Oriol

Le trousseau de clés du camion

Et c’est souvent lorsque tu as peu de temps entre deux épreuves que tu réalises que personne ne sait où sont passées les clés (ou alors à 19h45 quand tu aimerais rentrer au plus vite…). Tu penses que c’est ta groom qui les a, ta groom pensait les avoir données à ta mère mais ta mère est certaine d’avoir vu le coach retourner au camion après elle alors que c’est toi qui a fermé le véhicule en dernier… tu te souviens de l’annonce qui a été passée à ce propos en plein milieu de ton cross ? Tu devrais peut être faire un tour à l’accueil pour vérifier.

Et toi alors… qu’est ce que tu perds le plus souvent en complet ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s