Les jeunes au micro – Mado Pinto

C’est du côté d’Aix-en-Provence que la cavalière du jour nous emmène. Mado Pinto, 18 ans, est une figure du dressage français chez les jeunes ; vous avez sûrement déjà croisé une de ses photos sur Instagram ou entendu parler d’elle sur les médias équestres. Elle est assez simple à reconnaître tant l’élégance du couple qu’elle forme avec chacun de ses chevaux est particulière. « Mon histoire avec l’équitation à commencé depuis toujours étant donné que mes parents sont cavaliers professionnels. Je suis, en quelque sorte, née dedans (…), j’ai eu mon premier poney à 3 ans. »

En effet, la sudiste évolue dans une grande structure qui sert en premier lieu à ses parents Isabelle et Carlos Pinto, que l’on voit souvent sur les podiums du circuit Grand National dressage. « Ils m’accompagnent au quotidien et sans eux, je n’en serais sûrement pas là. (…) Cela change tout car j’ai déjà tout à la maison : les chevaux, les installations, le coaching, … ». Son père, Carlos, « est parti de rien et s’est battu pour en arriver là », rappelle Mado, admirative.

Carlos, Isabelle et Mado Pinto au Grand National de Compiègne 2019.
(© Equestrian News/Salomé Leclerc)

Au sein d’une famille de dresseurs, le chemin semblait tout tracé pour la jeune fille. « Ce que j’aime dans le dressage c’est la rigueur, la finesse et surtout de pouvoir suivre l’évolution d’un cheval car je trouve qu’on la ressent plus en dressage qu’à l’obstacle. (…) J’ai fait un peu d’obstacle quand j’étais petite mais j’ai arrêté lorsque je suis passée à cheval. (…) C’est une discipline qui m’attire beaucoup et je pense sérieusement à m’y remettre ! »

Sa polyvalence, Mado la doit en partie à l’expérience qu’elle a acquise en concourant au plus haut niveau à un très jeune âge. Vice-Championne de France Amateur 3 dès sa première saison de concours, sa deuxième saison la mènera directement à ses premiers Championnats d’Europe. « Être a ce niveau si jeune, car je n’avais que 13 ans, est très enrichissant. (…) On ne se rend pas vraiment compte de l’enjeu : aux Championnats d’Europe, j’ai fait de mon mieux, sans pression particulière. Avec le temps, on se rend davantage compte des choses mais j’ai la chance de ne pas ressentir beaucoup de stress. » Forgé dès l’adolescence, son mental lui permet même de transformer la pression en adrénaline positive et constructive.

Au CDI du Mans en février 2020 avec Sirano de Luxe.
(© Equestrian News/Marion Poisson)

Le mental, d’ailleurs, c’est selon elle ce qui compte le plus chez un cheval. « Les allures et tout le reste évidemment, mais le mental reste le plus important pour moi. » Cela se retranscrit par les relations fusionnelles qu’elle entretient avec ses chevaux, Rafale du Coussoul de la Gesse, Sirano de Luxe et Hot Bit de la Gesse. Elle gère ses chevaux pour les ménager physiquement et mentalement, en prenant toujours grand soin de ne pas trop en demander. « Je ne fais jamais plus de 4 grosses séances par semaine (…), ils sont tous au repos le dimanche et le reste du temps je fais des balades, des détentes. Ils vont aussi tous les jours au paddock si la météo le permet. »

Grâce à tout cela, les choses marchent bien pour Mado Pinto. Avec son complice de longue date, Rafale, elle a participé à deja quatre échéances européennes, des Children jusqu’aux Jeunes Cavaliers. « On se connaît par coeur. » Il n’y a qu’à le voir pour le croire : que ce soit à travers des photos ou en réalité, l’expressivité du hongre de 15 ans traduit bien de sa relation privilégiée avec sa cavalière. « Souvent, les gens nous disent qu’on ne fait qu’un. (…) Il est sous ma selle depuis maintenant presque 7 ans. On a gravit tous les échelons ensemble (…) c’est ce qui fait notre force. »

Le CDIY de Saumur 2019 avec Rafale du Coussoul de la Gesse.
(© Equestrian News/Marion Poisson)

À ce magnifique Lusitanien gris s’ajoutent d’autres complices, comme Sirano, Hot Bit, Licor ou encore Lancelot, qui complètent le piquet de la jeune fille. Si Hot Bit de la Gesse est arrivé plus récemment, Sirano de Luxe, Oldenburg de 9 ans par Sir Donnerhall, épaule Mado depuis maintenant deux ans. « C’est un cheval assez compliqué, à cause de son passé et de son caractère, mais nous avons créé une vrai relation de confiance et il progresse vraiment bien. Il commence les exercices du Grand Prix. » Le travail a donc payé et le titre de Vice-Champions de France Junior obtenu fin octobre 2019 est là pour le prouver.

Pour trouver ses montures, Mado Pinto peut compter sur le Haras de la Gesse, avec qui la collaboration est née il y a environ 8 ans. « Le Haras de la Gesse est un élevage relativement jeune (10 ans) près de Toulouse. C’est un élevage très prometteur, ils font des Lusitaniens ainsi que des Allemands et ils ont toutes les qualités pour avoir des chevaux au plus haut niveau. »

Complicité avec Hot Bit de la Gesse au CDI du Mans en février 2020.
(© Equestrian News/Marion Poisson)

Comme beaucoup de jeunes Cavaliers, Mado est aussi présente sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Suivie par plus de 15000 personnes, elle apporte une contribution importante à la popularisation du dressage en partageant des images de son quotidien.

Sur le plan sportif, Mado souhaite à l’avenir « continuer d’évoluer avec (…) (ses) chevaux et ceux à venir pour être au plus haut. » Ambitieuse, l’élève de terminale STMG prévoit aussi de faire un BTS communication. Le plus important, c’est tout de même de « continuer à faire ce que j’aime et de profiter de mes proches. »

Une médaille d’argent a la clé des Championnats de France Junior au Mans avec Sirano de Luxe.
(© Equestrian News/Clémence Chapelle)

Propos recueillis par Mathilde Vial.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s