10 citations de Rodrigo Pessoa

On connait tous Rodrigo Pessoa, cavalier du légendaire Baloubet du Rouet, qui a suivi les traces de son père Nelson Pessoa à la perfection. Qui de mieux qu’un Champion Olympique, Champion du Monde, vainqueur de 47 épreuves 5*, mais également un entraîneur dont la renommée n’est plus à prouver, pour partager quelques paroles inspirantes et enrichissantes ? Outre ces nombreux talents, le cavalier brésilien sait aussi employer les bons termes pour s’exprimer et toucher son auditoire. Sans plus attendre, voici 10 citations de Rodrigo Pessoa qui vont vous vous aider à prendre du recul et à façonner votre esprit tel un Champion Olympique !

« Depuis que je suis petit, j’ai toujours eu une idée précise dans ma tête. C’était de faire ce métier et d’être le meilleur et gagner le plus possible – de s’illustrer au plus haut niveau. A voir mon père concourir et aller à tous ces événements, c’était mon rêve de faire pareil. De gagner dans des endroits comme Aix ou Genève, et de devenir un jour Champion Olympique. »

Rodrigo Pessoa et Venice Beach aux Longines Masters de Paris en 2019 | Crédit Salomé Leclerc pour Equestrian News

« Vous avez vraiment besoin d’avoir des buts dans la vie qui sont obtenables, mais qui sont aussi de grands rêves. »

« Je pense qu’il n’y a pas de mauvaise situation si vous êtes capable de la tourner vers le positif. »

Avec Ze Carioca sur le Derby Tropicana de Dinard en 2019 | Crédit Salomé Leclerc pour Equestrian News

« Si vous êtes capable de passer au dessus d’un obstacle, vous êtes dans une bonne forme – mais ça prend du temps. Vous êtes votre propre entraîneur mental, car si vous ne pouvez pas vous sortir vous même de cette situation, personne ne le fera pour vous. »

« Mon métier ? Compétiteur. C’est la compétition qui est mon métier. Une chose qu’on a ou pas, chez moi c’est un instinct. Une rage de vaincre. »

Quality Fz dans le Grand Prix de Dinard en 2019 | Crédit Salomé Leclerc pour Equestrian News

« Avec les chevaux, ce sont les montagnes russes. Il y aura toujours des hauts et des bas lorsque vous concourrez au plus haut niveau. »

« La pression et l’attente sont là depuis le début, donc je sais comment y faire face, cela fait partie de ma vie depuis toujours maintenant ; pour moi, c’est devenu normal. »

La bondissante Venice Beach à son aise lors du CSI3* de Dinard en 2019 | Crédit Salomé Leclerc pour Equestrian News

« Continue de travailler, pense sur le long terme, regarde vers l’avenir et donne toujours le meilleur – toujours faire de son mieux. »

« Ma tendance à moi, c’est d’applaudir et d’admirer et de ne pas jalouser la réussite de l’autre. J’y puise une motivation. Quand j’ai participé aux Jeux pour la première fois, j’ai vu Ludger Beerbaum devenir Champion Olympique et je me suis dit que c’était lui que je devais battre.« 

Une recrue d’avenir : Quality Fz (Dinard 2019) | Crédit Salomé Leclerc pour Equestrian News

« J’essaie de toujours faire du mieux que je peux. Comment on se souviendra de moi… c’est aux autres de décider. »

Sources : World of Showjumping ; The Horse Rider Journal ; La Libre.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s