Looking back – Cocorico à Fontainebleau

Si ce weekend le cœur des completistes était à Macon, Arville ou encore Strzegom et l’esprit des dresseurs au Mans, la tête des cavaliers de saut d’obstacles était résolument tournée vers Fontainebleau. Pour le plaisir des français et de la scène internationale se tenait ces derniers jours le Classic Summer Tour 2, et nos cavaliers tricolores nous ont régalé de plusieurs Marseillaises !

Les poneys à l’honneur !

Avec plusieurs épreuves labellisées CSIOP ou CSIP, les cavaliers poneys français ont pu faire leurs armes sur les pistes de Fontainebleau. Notons la belle performance de Baptiste Eichner qui remporte avec ses montures (Alibi de la Buqueuse et Badboi Ar Kamen) les épreuves CSIOP 1m25 du jeudi et du samedi.

Baptise Eichner en selle sur Badboi Ar Kamen ©Equestrian News / Marion Poisson

La grosse épreuve du CSIP du dimanche côtée à 1m30 est remportée par Elouan Le Saux en selle sur Alima de Blonde, auteur d’un barrage très rapide qui lui permet de devancer ses camarades de 3 secondes décisives.

Elouan Le Saux et Alima de Blonde ©Equestrian News / Marion Poisson

Quant au Grand Prix CSIOP, c’est Lola Brionne et Clémentine qui s’imposent brillamment après un double 0 sur le tour initial et au barrage. Nul doute que la jeune amazone et sa grisette feront encore parler d’elles quelques années après ces premiers pas en internationaux concluant.

Lola Brionne s’impose sur le Grand Prix CSIOP, sur les traces de sa grande soeur et d’une autre grisette ©Equestrian News / Marion Poisson

Coupe des Nations : trois Marseillaises et une Brabançonne !

Puisque chez les Children, les tricolores ont peiné à aligner les sans-faute, la Belgique a tiré son épingle du jeu : 3 doubles sans-faute et un beau 0 pointé au compteur, qui leur permet d’accéder à la plus haute marche du podium !
C’est une autre histoire qui s’écrit dans la Coupe des Nations Poneys où les deux équipes françaises en lice occupent les deux premières marches du podium. Auteurs d’un parcours parfait lors de la première manche, Jeanne Hirel et Armène du Costilg s’octroient même le luxe de ne pas partir en seconde manche. Félicitation donc à Ilona, Lola, Anna, Jeanne ainsi que Léo, Agathe, Junie et Nohlan mais également aux cavaliers Allemands et Belges qui avaient fait le déplacement et qui ont su défendre leurs couleurs.

Les cavalières Poney sur la plus haute marche du podium ©Equestrian News / Marion Poisson

Une Marseillaise également pour Alice, Ramatou, Mathilde et Eden en Junior, qui devancent ici aussi leurs compatriotes françaises de l’équipe B lors de la Coupe des Nations.

Enfin, les françaises remportent également la Coupe des Nations Jeunes Cavaliers grâce à Jeanne, Léona, Alice et Nina, devançant la Suisse et l’autre équipe française.

De bons résultats toutes générations confondues et ce malgré l’absence de certaines nations phare du jumping telle que l’Angleterre ou l’Irlande à cause de la situation sanitaire.

Grand Prix : des barrages à 2 et des étoiles plein les yeux

Juniors, Jeunes Cavaliers, U25 même tableau : 2 barragistes pour se départager la victoire.
Un barrage franco-suisse pour les Jeunes Cavaliers: Edouard Schmitz VS Louise Mathieu et la victoire reviendra à la gente masculine pour quelques centièmes de seconde.
Un barrage franco-allemand pour les U25 opposait Jeanne Sadran à Maxime Perez. Ici encore quelques centièmes de seconde feront la différence entre les deux cavaliers et c’est Jeanne en selle sur Ad Reflet d’Azif qui s’imposeront sur le Grand Parquet.

Jeanne Sadran et Ad Reflet d’Azif vainqueurs du Grand Prix U25 ©Equestrian News / Marion Poisson

Enfin, chez les Juniors, la France s’opposait à nouveau à la Suisse grâce à Ilona Mezzadri et Thibaut Keller. Si les deux cavaliers alignent le double zéro, c’est Ilona qui sera la plus rapide avec son Arcy Fou, et qui remportera donc son tout premier Grand Prix CSIOJ marquant ainsi de belle manière son entrée dans le monde des Juniors.

Ilona Mezzadri et Arcy Fou ©Equestrian News / Marion Poisson

Pas de soleil mais des sourires !

Si la météo n’a pas été au rendez-vous tout au long de la compétition, nous avons pu compter sur nos cavaliers pour illuminer les pistes de leurs sourires tous aussi radieux les uns que les autres !

©Equestrian News / Salomé Leclerc
©Equestrian News / Marie Oriol
©Equestrian News / Salomé Leclerc
©Equestrian News / Marion Poisson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s