Les jeunes au micro – Cassandra Rouxel

Fraichement revenue des Championnats d’Europe de Dressage, Cassandra Rouxel se confie sur ses nouvelles ambitions. AgĂ©e de seulement 16ans, Cassandra a dĂ©jĂ  un beau palmarès Ă  poney! Elle est devenue un pilier de l’Ă©quipe de France grâce Ă  son fidèle Under Cover Fast.

Une passion familiale jusqu’au plus haut niveau.

Dès son plus jeune âge, Cassandra a commencé à monter à cheval. Elle a pu réaliser sa première compétition à 10ans en club1. Elle ne s’est plus arrêtée depuis : « j’ai enchaîné sur la club élite puis les amateurs 3 avec Kind of Magic FAST. » C’est avec ce même cheval qu’elle a pu dérouler ses premières TDA Children. Par la suite, Cassandra a goûté au circuit SHF et aux jeune chevaux en emmenant Midnight Madness FAST sur les cycles classiques réservés aux poneys de 6 ans. « Ensuite, j’ai eu Robinson, qui m’a fait dérouler mes premières TDA en As Elite. Puis j’ai eu Under! ». La suite on la connait tous !

© Equestrian News/ Mathilde VialCassandra Rouxel et Under Cover FAST

Tenir ses objectifs.

Cette ascension n’a pas été de tout repos : comme tout cavalier, Cassandra a eu des périodes de remise en question. Son objectif principal était de se faire plaisir en ayant de bons résultats en compétition. Le bien être et le moral de ses poneys était primordial. Ce travail global était encadré par sa mère tant à l’entrainement qu’en compétition. « Ma mère me répète souvent : Raccourcis tes rênes et lève la tête! »

Les Championnats d’Europe 2020.

En août dernier, Cassandra a été sélectionnée pour participer aux Championnats d’Europe poney suite à ses bonnes performances avec Under. Même si l’amazone reste ravie d’avoir pu participer à ce genre d’échéance, elle ne cache pas sa volonté de prétendre un meilleur résultat « j’ai fait beaucoup d’erreurs aux Europes, dont des fautes que je n’avais jamais faites auparavant. »

Comment préparer une telle échéance ?

Le travail de fond entre une compĂ©tition classique et le Championnat d’Europe est similaire. Nous le savons, un titre Ă  ce niveau ne s’improvise pas. On peut plutĂ´t appelĂ© ça un travail d’endurance. Lors d’une compĂ©tition internationale, les cavaliers doivent prendre un Ă©lĂ©ment supplĂ©mentaire en compte, le transport : « on a ralenti le rythme du travail un peu avant Ă  cause du trajet qui fatigue Ă©normĂ©ment les chevaux ».

Les Championnats d’Europe seraient peut ĂŞtre pour la plus part d’entre vous votre plus beau souvenir Ă  poney mais pas pour Cassandra ! « Mon passage dans les 10 minutes Ă  Mâcon avant la kĂĽr, Under n’avait jamais trottĂ© comme ça, j’avais un vrai ressenti, je me serais crue Ă  cheval ! Ce moment restera sans doute mon plus beau souvenir Ă  poney ! ».

© Equestrian News/ Marion PoissonCassandra Rouxel et Under Cover FAST à Mâcon.

La fin d’annĂ©e.

Les objectifs commencent déjà à se préciser pour son avenir à cheval. Le chemin avec sa nouvelle jument a pour ultime objectif de faire partie de l’équipe de France Junior. En parallèle du circuit Junior, Cassandra souhaite cependant continuer le circuit poney avec sa nouvelle recrue Follow Me FAST : « on attend sa progression mais selon moi, il est aussi bon que son père ».

Quel est son secret pour avoir intĂ©grer l’Ă©quipe de France poney?

Vous vous attendez Ă  quelque chose de rĂ©volutionnaire mais non : « je n’ai pas vraiment de secret, mais je peux donner quelques conseils que l’on m’a donnĂ© ». Chaque discipline requiert des compĂ©tences particulières d’autant plus rigoureuses dans l’univers du dressage. « Il faut avoir un bon et joli poney avec des allures expressives ». Vis-Ă -vis du travail du cavalier, il doit rĂ©aliser des « reprises propres, prĂ©cises et sans-faute ». Une fois l’ensemble de ses Ă©lĂ©ments rĂ©unis le couple peut aller loin. Le couple doit ĂŞtre en osmose. « Quand on regarde les reprises gagnantes des Championnats d’Europe, ce qu’on voit, c’est rien. Parce que rien ne bouge de travers et que toutes les aides son discrètes et extrĂŞmement prĂ©cises! ».

Comment combine-t-elle ses Ă©tudes et le sport de haut niveau ?

Cassandra a su trouver une solution puisqu’elle est en première gĂ©nĂ©rale (spĂ©cialitĂ© mathĂ©matiques/Physique Chimie/ SVT) au CNED. Cela lui permet d’ajuster son planning en fonction des compĂ©titions. « Je travaille principalement le matin et je monte l’après-midi. » La rentrĂ©e vient de sonner et le travail s’intensifie, entre les devoirs et les compĂ©titions week end après week end tout est complet !

Toute l’équipe d’Equestrian News remercie Cassandra pour sa réactivité et l’encourage pour la suite avec sa nouvelle jument et son jeune poney!

Propos recueillis par LĂ©a Royer.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s