8 fratries qui se partagent la vedette en haut niveau

Philippaerts

Olivier et Nicola Philippaerts sont deux jumeaux nés le 30 juillet 1993. Leur père n’est autre que Ludo Philippaerts, l’un des meilleurs cavaliers d’obstacles belge de l’histoire. Les deux frères sont respectivement 29ème et 60ème de la Longines Ranking List.

Allen

Après avoir grandi avec leurs 2 frères et leurs 3 soeurs à Wexford en Irlande, les frères Allen sont devenus des surdoués de l’obstacle.

Après des débuts prometteurs à poney sur la scène internationale Harry Allen, âgé de 19 ans, poursuit désormais son assomption vers le haut niveau en tant que jeune cavalier. 

Son aîné Bertram Allen, devenait le plus jeune cavalier au monde à avoir participé à la finale du Top 10 Rolex IJRC, en 2015 à Genève à 20 ans seulement. Il pointe aujourd’hui à la 41ème place de la Longines Ranking List.

Rozier

On ne présente plus cette grande famille de CSO Français. 

En effet bien que Thierry Rozier ait choisi de se retirer de la compétition, ces dernières années il a partagé le plus haut niveau avec son frère ainé Philippe Rozier. Les fils du médaillé olympique Marcel Rozier sont respectivement 139ème et 190ème de la Longines Ranking List. 

Rothenberger

Sönke, Sanneke et Semmieke les enfants du couple de dresseurs formé par l’allemand Sven Rothenberger et la hollandaise Gonnelien Rothenberger ont tous trois goûté au plus haut niveau sous couleurs allemandes.

Semmieke Rothenberger, la cadette aujourd’hui âgée de 21 ans c’est déjà offerte 13 médailles Européennes en individuel ( 7 victoires, 6 deuxièmes places et 2 troisièmes places) ainsi que 9 titres de Championne d’Europe par équipe dans les catégories poney et jeunes cavaliers.

Sanneke Rothenberger, l’ainée agée de 28 ans s’est elle emparée de 9 titres Européens en individuel et 8 titres de Championne d’Europe par équipe toujours dans les catégories poney et jeunes cavaliers, de 2006 à 2016.

Sönke Rothenberger, âgé de 26 ans il a déjà conquis les plus hauts podiums du monde. En effet le cavalier allemand s’est déjà offert de très prestigieuses récompenses comme le titre de Champion du Monde par équipe à Tryon en 2018, de Champion Olympique par équipe à Rio en 2016 ou encore une troisième place individuelle dans les Jeux Équestres Mondiaux de 2018. 

Angot

Nés dans le monde du cheval, les quatres frères Angot : Reynald, Grégory, Cédric et Florian ont tous goûté au CSO de haut niveau. Reynald, Cédric et Florian ont tous trois été membres de l’équipe de France et porté la veste bleue sur plusieurs grandes échéances. Grégory quant à lui n’a pas eu le parcours international de ses frères mais il a monté à bon niveau sur la scène nationale avant de se consacrer à l’enseignement.

Whitaker

John Whitaker a été marqué par le légendaire Milton, mais il a aussi été le cavalier de Ryan’s Son et Gammon avec lesquels il a marqué de son nom de nombreuses échéances comme les Jeux Olympiques de 1984 où il est sacré Vice Champion par équipe, les finales de Coupes du Monde de 1990 et 1991 où il s’impose. Il s’offrira également une douzaine de médailles européennes.

Frère cadet de John, Michael Whitaker a débuté la compétition à poney dès l’âge de 7 ans. À 16 ans, il débute dans les concours internationaux et à 20 ans en 1980 et devient le plus jeune gagnant du fameux Derby d’Hickstead. Par ailleurs, en septembre 1993, il prend la place de n°1 mondial à son frère John

Bost

Les deux fils de l’ancien cavalier international Roger Bost suivent son exemple..

En effet on ne présente plus le cavalier olympique Roger-Yves Bost qui performe au plus haut niveau depuis de très nombreuses années et pointe actuellement à la 46ème place de la Longines Ranking List. Par ailleurs Olivier Bost est un acteur primordial de l’obstacle et du haut niveau de par sa position de sélectionneur des équipes de France Jeunes cavaliers, Juniors, Poneys et Children.

Fuchs

Cette fois ce n’est non pas de Martin Fuchs, le deuxième cavaliers de la Longines Ranking List dont il est question mais bien de son père et de son oncle.

En effet Thomas et Markus ont eux aussi occupé le plus haut niveau mondial. Ils ont d’ailleurs une médaille en commun : une troisième place par équipe lors des Jeux Équestres Mondiaux de 1994.

Par ailleurs Markus fut le cavalier de l’incroyable Tinka’s Boy avec lequel il a performé de nombreuses années


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s