Les jeunes au micro – Ester Pottier

Jeune cavalière française de 14 ans, Ester Pottier se fait remarquer sur les terrains de CSO depuis quelques années. Elle évolue notamment en Grand Prix avec Ultralinaro de Lahaye depuis peu, mais brille et forme aussi d’autres poneys avec l’élevage familial de Pottière. Rencontre avec Ester.

Ester Pottier et Ultralinaro de Lahaye
Crédit : © Equestrian News / Elsa Saussard

« Mes parents ont toujours monté à cheval ! J’ai toujours connu des chevaux à la maison, et c’est comme ça que tout a commencé […] Perrine prenait des cours dans un poney-club quand je me suis mise aux balades, on a fait une petite pause de 2 ans, puis on a voulu reprendre avec Axelle : et à ce moment, on a toutes repris des cours dans un second poney-club ! »

Depuis, l’élevage familial a vu le jour. « Notre mère a voulu nous acheter nos propres poneys à mes sœurs et moi [ndlr : Perrine 16 ans, Ester 14 ans, et Axelle 12 ans]. Tout s’est fait petit à petit, et nos 3 premiers poneys sont arrivés à la maison ! »

L’élevage de Pottière s’est formé naturellement : « On a commencé à monter de plus en plus souvent jusqu’à ce que nos parents décident d’acheter une poulinière, pour avoir nos propres poulains à la maison et pouvoir les former et les valoriser. D’une poulinière, une deuxième a été achetée, puis une ancienne ponette avec qui j’ai évolué jusqu’en As Poney 2 (ndlr : Amande du Buat, PFS par Gabi*des Islots x Lucia des Islots) en est devenue une aussi ! »

Pour Ester comme pour ses sœurs, le CSO est venu naturellement : « Nos parents faisaient du CSO donc ça a été normal de se diriger vers cette discipline ! Je me suis déjà posé la question d’essayer les concours de dressage avec Udaipur (ndlr : Udaipur Nordmann), mais j’adore le CSO ! »

Ester Pottier et Udaipur Nardmann
Crédit : © Equestrian News / Marion Poisson

Aujourd’hui, c’est avec 4 poneys qu’Ester tourne sur les circuits CSO : Ultralinaro de Lahaye (PFS par Linaro x Folavoine d’Agora) qu’elle a récupéré après sa sœur Perrine en Septembre dernier, Bell’dora du Mystère (PFS par Sisley de la Tour Vidal x Zeldora de la Plaine), Panic at the Disco Vd Buc (par Jerome Van de Vondelhoeve x Jaoli) et Easyjump d’Isky (PFS par Udaipur Nordmann x Orgenza d’Isky).

« Je n’arrive pas encore à prendre du recul pour savoir quel poney m’a le plus marqué. Udaipur est celui qui m’a permis de faire mes premiers Grands Prix. Bell’dora, c’est avec elle que j’ai tout traversé, qu’il y a eu des bas mais avec qui les victoires ont été encore plus belles, c’est avec elle que je m’entends le mieux ! Ultra aussi, il va marquer mes années poney je pense ! »

Ester Pottier et Bell’dora du Mystère
Crédit : © Equestrian News / Elsa Saussard

Ultralinaro de Lahaye « Tratra », le poney de Grand Prix de la famille Pottier !

« Quand l’éleveur d’Ultralinaro a cherché à le vendre, Perrine l’avait essayé et on l’a acheté ! C’est un poney extraordinaire, il ne s’est jamais arrêté et à toujours su pardonner nos erreurs […] Perrine est allée jusqu’en CSIOP avec, et je l’ai récupéré début Septembre. On va essayer d’aller le plus loin possible, le mieux serait d’intégrer l’équipe de France, mais pour ça il va falloir passer par beaucoup de travail évidemment ! ». Un très bel objectif que l’on souhaite à la cadette de la famille !

« Au début je ne voulais pas forcément récupérer Ultra après Perrine. Mais j’ai commencé à le regarder de plus près et j’ai tout de suite vu que c’était un poney génial. »

Perrine Pottier et Ultralinaro de Lahaye
Crédit : © Equestrian News / Salomé Leclerc

La transition du poney entre Perrine et sa sœur s’est déroulée à merveille puisque comme nous l’a expliqué Ester, sa sœur l’a accompagnée et est encore là aujourd’hui en cas de besoin : « Les premières séances avec ma maman, Perrine m’aidait aussi et me donnait quelques conseils. Sur mon premier concours elle était aussi là, au milieu de la détente, pour m’aider et me préparer au mieux ! ». Dans la fratrie, l’entraide est présente : « D’un point de vue équestre, on est plutôt indépendantes pour chacun de nos poneys, mais on s’aide vraiment notamment sur les transitions des poneys, pour Perrine et Ultra ou même moi, envers Axelle qui a récupéré Udaipur ! »

Axelle Pottier et Udaipur Nordmann
Crédit : © Equestrian News / Elsa Saussard

Aujourd’hui, Ultralinaro tourne sur les circuits Excellence avec Ester, et est également étalon pour l’élevage de Pottière et ses poulinières. L’étalon de 12 ans né chez Pierre Metivier a tout pour plaire : fils du célèbre performeur Linaro, et de Folvoine d’Agora (par Ultra de Ruille, lui-même par Forban de Ravary), il côtoie les épreuves As Poney Elite depuis plus de 3 ans maintenant. Gagnant du CSIP du Mans en 2017, du Grand Prix de la Super As de Tours Pernay en Mai 2019 avec Perrine, ou encore classé les 3 jours dans les épreuves CSIP de Canteleu en Septembre dernier avec Ester… Ce nouveau couple récemment formé n’a pas fini de nous surprendre !

Ester Pottier et Ultralinaro de Lahaye
Crédit : © Equestrian News / Elsa Saussard

Aujourd’hui, le monde du cheval n’attire pas trop Ester, mais comme elle nous l’a confié : « J’aurais sûrement un cheval pour les épreuves chevaux, je ne pourrais pas arrêter comme ça ! ». De nombreux objectifs et de belles opportunités qui s’offrent à la jeune cavalière, à qui on souhaite le meilleur pour la suite !

Propos recueillis et retranscrits par Elsa Saussard


Une réflexion sur “Les jeunes au micro – Ester Pottier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s