10 performances sportives hallucinantes de cette année

La saison 2020 a été plus que réduite par la pandémie actuelle. Cette année, qui aurait dû être rythmée par les Jeux Olympiques et bien d’autres grandes compétitions, ne s’est pas déroulée tout à fait comme prévu. Mais cela n’a pas empêché les meilleurs cavaliers mondiaux de nous fournir du beau spectacle. Cette situation aura rendu les grandes performances que nous allons voir d’autant plus belles !

1- Le « double triplé » de Julien Epaillard

Le mois de février aura été fructueux pour le numéro 1 français. Il a d’abord fait ses preuves au jumping de Bordeaux en s’offrant lors de la première journée l’épreuve à 1m40 du CSI5* avec sa jument Queeletta. Le dimanche, il remporte d’abord la 150cm du CSI5* accompagné d’Alibi de la Roque et termine en beauté en s’emparant de la victoire dans le Grand Prix Land Rover 1m60, de nouveau avec Queelatta.

Julien Epaillard & Queeletta à Bordeaux
© Equestrian News – Axel Gris

Trois semaines plus tard, il réitère l’exploit au Qatar à Doha Al Shaqab ! Cette fois-ci, le français remporte le premier prix dans les deux épreuves du CSI5* avec Virtuose Champeix et Alibi de la Roque. Le lendemain, avec Virtuose Champeix de nouveau, le cavalier français décroche la première place du Grand Prix 160cm, qu’il avait déjà remporté l’an dernier.

2- Lola Brionne et sa grisette Clémentine en forme cette saison

Restons en Gironde pour assister à la dernière Super As avant le confinement que nous avons connu au printemps dernier. C’est Lola Brionne et sa grisette Clémentine qui ont brillé à Bordeaux au milieu des plus grands. Déjà deuxième la veille dans la Super As, Lola Brionne confirme son leadership en s’offrant le Grand Prix excellence de cette Super As de Bordeaux. Et le confinement ne les a pas arrêtées, bien au contraire, dès leur retour sur les terrains le couple formé par Lola et Clémentine nous a montré du très beau spectacle avec une victoire en CSIP à sainte Cécile au mois de Juillet, puis au CSIOP de Fontainebleau dans la Coupe des Nations et dans le Grand Prix 130 !

Lola Brionne & Clémentine à Bordeaux
© Equestrian News – Marie Oriol

3- Karim, le maitre du derby indoor

Restons à Bordeaux mais allons cette fois-ci explorer un autre type d’épreuve pour faire un tour sur le Derby Indoor. Une fois encore, c’est Karim Florent Laghouag, maître incontesté de la discipline, qui s’impose avec son fidèle Punch de l’Esque. La question désormais est : quand est-ce que nous pourrons revoir un Derby Indoor pour admirer une nouvelle victoire de ce couple ? Pour cet hiver, ils ont tous été annulés.

Karime Florent Laghouag & Punch de l’Esque à Bordeaux
© Equestrian News – Axel Gris

4- Un couple au sommet du dressage Français

L’élevage de Massa est à l’honneur ! Cette fois-ci nous n’allons pas parler d’un cavalier, mais de deux, et qui plus est le couple Arnaud Serre et Anne-Sophie Serre. Lors du Grand National de Mâcon, dans le Grand Prix du samedi le couple ne classe pas seulement 1 ou 2 chevaux mais bien 4. C’est Anne-Sophie Serre qui prend la tête à plus de 83% avec Actuelle de Massa, elle se place également 7e avec Ultrablue de Massa. Arnaud Serre classe quant à lui Vistoso* de Massa et Alquazar de Massa respectivement aux 8e et 10e places. Et L’élevage de Massa n’a pas fini de nous surprendre car en effet la veille, Arnaud Serre remportait l’épreuve des 6 ans avec James Bond de Massa, de quoi assurer la relève, qui fut plus tard dans la saison sacré champion de France de sa génération ! Même traitement pour Anne-Sophie et Actuelle, qui ont dominé le championnat national 2020 en Pro Élite.

Anne-Sophie Serre & Actuelle de Massa à Mâcon
© Equestrian News – Mathilde Vial

5- Thomas Carlile règne sur le Haras de Jardy

Thomas Carlile aura fait un retour remarqué sur les terrains de complet au CCI du Haras de Jardy. Quand le français s’engage sur une épreuve, c’est pour y être classé ! Il remporte l’épreuve phare du week-end, le CCI4*-S, avec Birmane et se classe 9e dans cette même épreuve avec Zanzibar Villa Rose Z. Il décroche une seconde victoire dans le CCIYH2* avec son jeune Etoile de Beliard et complète ce même podium en se plaçant 3e avec Dingo Louvo. Jamais 2 sans 3, Thomas Carlile remporte également le CCI3*-S avec Cadet de Beliard et classe sa seconde monture, Spring Thyme de la Rose, en 7e position. Ces résultats hallucinants assurent la victoire de l’Ecurie Carlile – Ecurie Astier Nicolas dans l’étape du Grand National CCE AC Print qui était liée à cet international !

Thomas Carlile sur le podium du Haras de Jardy
© Equestrian News – Mathilde Vial

6- À seulement 13 ans Tabitha Kyle impressionne

Au mois de juillet dernier, Le Boulerie Jump du Mans a accueilli un CSI ainsi qu’un CSIP. Du côté des poneys, le dimanche, nous n’avons pas entendu beaucoup de marseillaises. En effet, du haut de ses 13 ans, la jeune Tabitha Kyle remporte le Grand Prix 130 du CSIP aux commandes de Gangnam Style II, devançant la double championne de France Ilona Mezzadri et prend également les deux premières places du CSIP 120. Ce n’est pas tout ! Elle remporte ce jour-là une 3e épreuve du côté des chevaux cette fois-ci dans le Grand Prix Amateur 125 du CSI. C’est ce que l’on appelle un week-end réussi !

Tabitha Kyle à la remise des prix du CSIP 130 du Mans
© Equestrian News – Clémence Chapelle

7- Le complet Français brille au Grand Complet du Pin

Les cavaliers de concours complet tricolores ont montré qu’ils étaient au top de leur forme. Sur le terrain normand du Haras du Pin, les français ne se sont pas contentés du podium ! Les 5 premières places du CCIO4*-S reviennent à la France. C’est le couple champion Olympique formé par Thibault Valette et Qing du Briot qui dominent le classement suivi de Thomas Carlile, Gwendolen Fer, Christopher Six et Karim Florent Laghouag pour compléter cette belle brochette. Espérons que nos cavaliers resteront dans cette forme Olympique pour Tokyo !

Thibault Valette et Karim Florent Laghouag à la remise des prix du CCIO du Pin
© Equestrian News – Axel Gris

8- Le carton plein français à Fontainebleau

Au mois d’aout dernier, le Grand Parquet de Fontainebleau a réussi à réunir bon nombre de nations à l’occasion du Summer tour 2. Cet événement a été l’occasion pour les jeunes cavaliers français de briller en Coupe des Nations. Malgré le nombre réduit de délégations à cause de la crise sanitaire, les équipes d’Olivier Bost ont fait retentir 3 fois la marseillaise lors de ce week-end ! Du côté poney, c’est l’équipe formée par Ilona Mezzadri, Lola Brionne, Jeanne Hirel et Anna Szarzewski, qui prend l’or. Même exploit dans la catégorie Junior où les françaises Alice Laine, Ramatou Ouedrago, Mathilde Pinault et Eden Leprevost gagnent cette coupe suivies de près par la seconde équipe de la délégation française. Pour compléter cette série de victoires, Jeanne Sadran, Léona Mermillod, Alice Vancrayelynghe et Nina Malllevaey ont réussi à monter sur la première marche du podium dans la Coupe des Nations Jeunes Cavaliers. Seule l’épreuve Children aura échappé aux mains des tricolores !

Ilona Mezzadri, Callas Rezidal Z et Olivier Bost à Fontainebleau
© Equestrian News – Marion Poisson

9- Morgan Barbançon remporte une étape de coupe du monde

Qu’est-ce que cette victoire a d’exceptionnelle ? Et bien c’est la première victoire en étape de Coupe du Monde depuis 2015 pour le dressage français ! Cette performance est signée Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II, dit « Gus » qui s’imposent dans les épreuves Grand Prix et Libre. Pour rappel, la dernière victoire de ce type avait été décrochée par Alexandre Ayache et Lights Of Londonderry à Brno (Tchéquie) en 2015.

10- Le seul titre en CCI5* de 2020

Remporter un 5* de concours complet est toujours un exploit. Alors quand le seul concours à ce niveau maintenu est celui de Pau, le remporter est une performance mémorable. Le mythique concours des Etoiles de Pau qui se déroule chaque année dans les Pyrénées-Atlantiques a été le seul des six 5* mondiaux à pouvoir se faire. Ce concours aura été dominé de A à Z par Laura Collett et London 52. En tête depuis le test de dressage, la cavalière britannique n’aura laissé aucune chance à ses concurrents !

Laura Collett & London 52 à Pau
© Equestrian News – Axel Gris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s