Les jeunes au micro – Elora Lyard

Dans cette série d’article nous donnons la parole aux jeunes qui marquent le monde équestre d’aujourd’hui grâce à leurs performances, leurs ambitions, et le travail qu’ils font avec leurs chevaux. Chacun à leur manière ils contribuent à faire perdurer ce sport et leur passion. 

Aujourd’hui Equestrian News s’entretient avec une jeune cavalière de concours complet, qui a su marquer les esprits grâce à sa rapide progression dans le monde du complet. À 19 ans et 1 an seulement après avoir foulé ses premiers terrains de cross, elle réussit à décrocher une place en équipe de France Juniors. Rencontre avec Elora Lyard, une jeune cavalière qui a su faire perdurer comme il se doit l’amour qu’a sa famille pour le complet.

©Equestrian News/Mathilde Vial.

Elora est née avec des chevaux autour d’elle. Même si l’envie de compétition ne l’attrape pas tout de suite, elle monte régulièrement une ponette B que ses parents ont loué à des amis. Au fil des années, à force d’observer ses parents, la folie des concours la rattrape et elle se met à la compétition vers l’âge de 13 ans. Voyant que ce sport lui plaît , ses parents lui achètent son premier cheval « C’est vraiment grâce à mes parents que j’ai pu monter à cheval comme je l’ai fait, que j’ai eu la chance de pouvoir être bien encadrée, de pouvoir avoir un cheval à moi assez vite et de pouvoir me faire plaisir ».

Pour Elora le complet c’est une histoire de famille. Son père Cédric Lyard est médaillé Olympique par équipe à Athènes en 2004. Elora a pu dès son plus jeune âge voir ses parents évoluer à la maison et en concours et comme elle le dit si bien : « ça fait rêver, (…) le sport ça offre des émotions uniques. Quand je vais sur les concours avec mon père, que je le vois avec des étoiles dans les yeux, ça donne envie de faire pareil ». Alors quand, en mars 2018, il lui annonce que c’est elle qui prend les rênes de son cheval de coeur, Cadeau du Roi (Adieu au roi X Cadora la Baronnie*Rohotep), c’est une surprise totale pour la jeune fille « Au début je ne m’y attendais pas du tout, on en avait jamais parlé. J’étais à mille lieues de m’imaginer que j’allais récupérer Cadeau. Même à la maison je ne le montais pas particulièrement ». C’est pourtant un choix bien réfléchi. Le cheval ayant déjà bien fait ses preuves à haut niveau, avait le droit de ralentir un peu la cadence. Comme le respect du cheval passe avant tout, le père décide de céder sa place à sa fille. Quoi de mieux qu’un cheval très expérimenté pour mettre un pied sur les terrain de cross ? C’est ainsi qu’Elora se lance dans le monde du complet, « J’ai une chance énorme d’avoir pu avoir ce cheval, il avait tellement d’expérience contrairement à moi qui n’avais jamais fait de complet de ma vie. J’ai une cette chance qu’il se soit très bien adapté à moi. Quand il est arrivé en amateur 3 alors que son dernier concours c’était Burghley, ça lui a fait un peu bizarre mais il a tout de suite été gentil ».

Le couple était lancé. Décidément Cadeau du Roi et les cavaliers de la famille Lyard, ça marche ! Elora et Cadeau débutent à Royan en avril 2018 sur une amateur trois et se retrouvent en Juillet 2019 sur la route direction les Championnats d’Europe Juniors de Maarsbergen dans le camion de l’équipe de France. « J’ai commencé les complets en Mars 2018, en juin 2019 je savais que j’allais aller aux Europe. C’est une expérience exceptionnelle, autant sur le plan humain que sportif, pouvoir concourir pour l’équipe dès ma première sélection ». Cette année là, la France décroche la médaille de Bronze, c’est une échéance qui restera gravée dans sa mémoire. Ces deux semaines passées entourée du Staff de l’équipe de France et de tous les autres cavaliers de la compétition l’ont marquée « Tout le monde est concentré sur la même chose, on vit tout ensemble pendant deux semaines, le stress, la joie, les doutes. Cet esprit de groupe est vraiment très présent, on est dans une bulle. C’est ce qui rend cette expérience inoubliable mais aussi le retour à la réalité plus difficile ! ».

©Luc Simonet.

Lorsqu’on lui demande si prendre la relève, avec un cheval aussi connu des terrains de concours, alors qu’elle même n’avait encore jamais gouté au sensation du complet, ne rajoute pas un peu de pression, Elora répond simplement et avec le sourire « Mon père m’a toujours dit que je devais le monter comme je savais faire, que tant que m’en occupais bien il n’y avait pas de pression à avoir ». C’est une cavalière très bien entourée; elle peut compter sur sa mère, cavalière de dressage, pour le travail sur le plat et sur son père et Jean Louis Barthelaix, cavalier de cso, pour le travail sur les barres. C’est une équipé bien rodée.

Après de nombreuses années de sport de haut niveau et après avoir fait vibrer toute une famille sur les plus belles pistes, Cadeau a tiré sa révérence et est parti passer de beaux jours au pré comme l’a annoncé Elora il y a quelques mois. Maintenant que le champion de la famille a quitté les écuries, il faut trouver la relève. Elora, qui a pu profiter de la chance de pouvoir commencer et de prendre de l’expérience avec des chevaux déjà sortis, voudrait cette fois-ci commencer de zéro « Je cherche un jeune cheval de 4-5 ans que je pourrais former. J’ai toujours récupéré des chevaux déjà prêts et expérimentés, donc j’aimerais pourvoir le débuter cette fois-ci ». Quelques jours après notre interview Elora nous a recontacté. Et pour cause, avec l’aide de Valentine Steeman, elle a en effet trouvé son nouveau compagnon de route. C’est ainsi que Qayed du champ du bois (Kalaska de Semilly* Diamant de Semilly X Poupée de Lamdette* Mr. Blue), jeune cheval de 4 ans, rejoint ses écuries « Il n’a pas encore fait de concours, mais il est très bien avancé dans le travail à la maison, donc on commencera sûrement les complets dès l’année prochaine ». Former un jeune cheval ça prend du temps, mais Elora a tout prévu. Actuellement en seconde année de Staps à Bordeaux, elle a un emploi du temps qui lui permet de concilier facilement les études et la compétition.

Même si elle baigne dans le monde du cheval depuis sa naissance, Elora ne souhaite pas en faire métier « J’aimerai continuer mes études et valider une licence ou un master en Staps. Je voudrai trouver un métier qui me permets de garder un lien avec les chevaux. Grâce à mon père j’ai la chance de ne pas avoir à travailler dans les chevaux pour continuer de monter à cheval en compétition ».

©Equestrian News/Alex Gris.

2021 se profile et avec elle son lot de projets et d’objectifs afin d’oublier cette année 2020 peu conventionnelle. « L’objectif de 2021 c’est de se mettre bien avec mon nouveau cheval, de faire une saison de mise en route, de se faire plaisir ! ».

Elora a su s’inspirer dans plus grands pour réussir, évidement de son père, pour le respect qu’il porte à ses chevaux, mais aussi d’autres jeunes de son âge à l’instar de Julie Simonet avec qui elle défendait les couleurs de la France lors des championnats d’Europe « Elle nous a tous fait rêver. Quand je faisais encore du Cso et que je la voyais en complet je me disais whouaaa et on s’est retrouvées aux Europe ensemble ! ».

La clé pour réussir en complet selon Elora c’est… d’être “complet“, justement. « Il faut arriver à être bon sur les trois disciplines, elles sont différentes mais très complémentaires, bien travailler sur plat, avoir la niaque sur le cross, être précis et technique sur le Cso. Tout cela sans oublier que le respect du cheval passe avant tout. Il faut se donner des objectifs et aller à son rythme sans se mettre trop de pression. Il y a tellement d’autres choses à vivre dans ce sport que tel ou tel concours ! ».

Voilà une jeune cavalière passionnée qui sait profiter de chaque instant et du plaisir de monter à cheval. Consciente de la chance qu’elle a d’avoir pu accéder au haut niveau aussi vite, elle ne compte pas s’arrêter de sitôt. Merci à Elora pour cet entretien, ce fut un plaisir, toute l’équipe d’Equestrian News te souhaite le meilleur pour la suite !


Une réflexion sur “Les jeunes au micro – Elora Lyard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s