10 punitions incontournables aux écuries

  • Post author:
  • Reading time:4 min de lecture

L’auteur a longuement réfléchi à renommer cet article “le petit guide du coach tortionnaire”. Coachs qui passez par là, libre à vous de vous inspirer de ces quelques punitions pour mener la vie dure à vos cavaliers.

1- Ramasser tous les crottins de la carrière

Grand classique des fins de cours collectifs, et une véritable corvée si il a plu. Nous conseillons cette punition à la fois physique et peu agréable (fort risque de renverser la pelle à crottin pleine) pour l’élève qui aura été le moins attentif pendant le cours.

2- Balayer l’écurie

Incontournable punition pour celui qui aura laissé le devant de son box plein de boue après avoir curé les pieds de Petit Tonnerre. La moindre des choses aurait été de passer un léger coup de balais, pas de bol tu es parti.e prendre le goûter sans y prêter attention !

Et avec le sourire mademoiselle s’il vous plait !

3- Déboucher la douche

Punition que l’on classera dans la catégorie des “cracra”. Mais cet amas de paille, copeau, crottin et poils ne s’enlèvera pas tout seul. Et ta coach en a un peu marre d’avoir une flaque permanente dans la douche.

Peut être qu’à partir de maintenant tu nettoiera après chacun de tes passages pour éviter cette corvée !

4- Faire les box

Manier la fourche n’aura plus de secret pour qui aura passé la matinée à curer les box des écuries. Punition réservée à celui qui arrive toujours à la bourre et qui fait le strict minimum aux écuries !

L’expertise de la fourche ne demande pas tant d’effort, courage !

5- Ranger la pièce “fourre-tout”

Cette pièce vous parle forcément. C’est la pièce que tout le monde évite du regard, parce que tout le monde SAIT qu’il faudrait y aller faire un coup de ménage de printemps (sans parler du rangement et du tri qui attendent patiemment). Notre petit doigt nous dit que ce serait une punition parfaite pour celui qui a triché pour son examen de théorie.

Allez, le plus dur c’est le démarrage, une fois dedans ça roule tout seul !

6- Nettoyer les cuirs de la sellerie

Punition pour celui qui n’aura pas nettoyé son mors après le cours. Et tant pis si les cuirs n’ont pas vu un coup de chiffon depuis le printemps dernier et qu’il a plu sur les 5 derniers jours…

Et que ça brille !

7- Faire des pompes

Grand classique du coach un peu trop axée “performance physique”, on nous souffle dans l’oreille que c’est ce qui attend celui qui laissera un brin de paille dans la queue de Petit Tonnerre.

Et une série de 10 pour le plaisir !

8- Rouler les bandes

Retour de concours sous la pluie à la lampe torche, pas le temps de ranger les bandes de repos ? Pas de soucis, ton coach les gardera bien emmêlées dans un coin pour sa prochaine punition !

Et si tu es sage Petit Tonnerre t’aidera

9- Faire les crinières

Punition radicale qui calme tes envies de crinières longues pour y tresser des fleurs. Si possible, à faire en hiver sur des shetlands bien boueux. Effet garanti !

Sinon c’est bien la crinière en brosse non ?

10- Position de l’arc

Punition spéciale “mise en selle”. Une petite trouvaille d’une coach bretonne, position de l’arc aux trois allures ! Jambes reculées et tendues, talon vers le bas, et si tu rechignes, un tour de plus pour tout le monde !

Garde à celui qui osera remettre ses étriers sur une longueur de trot assis…

C’est bon vous avez survécu jusqu’ici ? Et vous, c’est quoi vos “pires punitions d’écurie” ?

Laisser un commentaire