10 choses que vous ne saviez pas sur Lamotte Beuvron

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :5 min de lecture

L’Open de France 2022 nous a fait vibrer du 9 au 30 juillet, mais connaissez-vous vraiment son histoire ? Ancré au cœur du pays de la Tarte Tatin, le Parc Équestre Fédéral de Lamotte Beuvron est un lieu emblématique de la filière équestre. Equestrian News te partage 10 infos insolites sur Lamotte Beuvron !

1. La plus grande manifestation équestre du monde

En 2012, le Guinness World Records® récompense le Generali Open de France Lamotte du titre de « La plus grande manifestation équestre au monde ». Réunissant plus de 15 000 cavaliers, chevaux, poneys, passionnés et artisans, les championnats représentent le monde équestre dans toute sa grandeur.

2. L’Open de France à Lamotte Beuvron fête ses 28 ans

Cet événement mythique célébrera bientôt ses 30 ans, puisque la première édition de l’Open de France s’est déroulée en 1994. Mais avant ça, le championnat se voulait volatile : une nouvelle destination par an. Une situation malheureusement non-pérenne, qui ne permettait pas d’offrir un véritable lieu fixe de regroupement, pouvant devenir le symbole de la filière.

Le domaine du Parc Équestre Fédéral
© FFE/DL

3. L’Open de France : 17 épreuves !

Parce que ce n’est pas toujours très clair, les championnats de France accueillent chaque année presque 20 disciplines équestres, réparties sur plusieurs mois. Eh oui ! Il n’y en a pas que pour le dressage, l’obstacle et le cross !

Parmi elles, on peut compter le tir à l’arc à cheval, le TREC, la voltige ou encore l’attelage. Pony-games et horse-ball sont également de la partie.

4. Des affiches emblématiques

Vous pouvez trouver les affiches des 16 derniers championnats sur le site officiel du GOF. Y a-t-il une édition particulière qui vous a marqué dans votre vie de cavalier ? Nous souhaitons faire une mention spéciale aux modèles de 2011 et 2012, qui nous ont toujours bien plu.

5. Lamotte (durant les Open de France) en quelques chiffres

  • 20 journées de compétitions
  • 30 hectares de parking
  • 32 pistes fonctionnelles
  • 165 hectares, la surface du parc
  • 250 juges
  • 300 volontaires
  • 1 500 clubs différents
  • 3 800 boxes sur place
  • 7 000 chevaux différents
  • 8 000 poneys différents
  • 20 000 personnes par jour, en moyenne
  • 231 000 véhicules comptabilisés
  • 500 000 visiteurs cumulés

Rien que ça !

6. Simon Delestre à Lamotte Beuvron

Vous ne rêvez pas, le cavalier mythique a déjà participé aux Championnats de France, avec un magnifique poney alezan du nom de Panama du Cassou. Ils montent d’ailleurs sur la première marche du podium du CSO lors de la première édition en 1994 ainsi que l’année suivante. Un crack dès ses débuts.

10 choses que vous ne saviez pas sur Lamotte Beuvron
Simon sur Panama du Cassou et l’entraineur national Francis Rebel, 1995
© Guillaume Levesque

7. De gros projets d’aménagements

Depuis l’acquisition du domaine, de grands projets d’aménagements ont vu le jour. Entre le plus grand manège de France, inauguré en 2018 et son projet de plateau technique vétérinaire lancé en 2019, le Parc Fédéral a subi de légers changements depuis 1994. Aujourd’hui, il compte :

  • 3 manèges de 4 000 m2
  • 10 carrières modulables de saut d’obstacles
  • 1 spring-garden
  • 1 cross national
  • 5 rectangles de dressage
  • 9 terrains de horse-ball
  • 2 terrains de polo
  • 1 rond d’Havrincourt
  • 1 rond de longe
  • 1 piste de galop
  • 1 marathon d’attelage
  • 520 boxes permanents

Sans oublier toutes les installations pour humains, comme les restaurants, hôtels et autres commodités en tout genrent. Bref, le 5 étoiles du cheval, quoi.

8. Dexter Leam Pondi, s’impose également.

On ne présente plus ce cheval de légende, qui en a fait rêver plus d’un lors de ses compétitions. Il brille en CSO lors du Championnat de 2003, où il raflera évidemment la victoire.

10 choses que vous ne saviez pas sur Lamotte Beuvron
Dexter Leam Pondi
© Annuaire des Étalons Poneys

9. Un lieu de rencontre toute l’année

Car le Parc Fédéral ne vit pas exclusivement pour l’Open de France, mais bien toute l’année, pour de nombreuses rencontres. Ce site, unique en Europe, accueille les plus grands événements équestres. Entre le championnat de France, mais également les stages organisés par tous les clubs de France lors des vacances scolaires, les séminaires ou les stages fédéraux de l’équipe de France, …La liste est longue.

On y retrouve également les bureaux de l’Association nationale du Poney Français de Selle (ANPFS) ainsi que du Comité régional d’équitation Centre-Val de Loire.

10. Un documentaire d’archive

Un documentaire sur le Parc a été réalisé en 2017, relatant sa création, ses objectifs, ses expansions et ses résultats. On y découvre les premiers clichés du terrain avant rénovation, des images et vidéos d’archives des premières compétitions… Une mine d’information pour les plus curieux d’entre vous !

Laisser un commentaire