10 citations inspirantes de Michel Robert

  • Post author:
  • Reading time:6 min de lecture

Chaque sport a des athlètes qui resteront gravés dans son histoire. Michel Robert fait partie de ces grands cavaliers et hommes de cheval qui ont marqués et qui contribuent toujours au rayonnement et au développement de l’équitation. En portant les couleurs de son pays sur les plus belles pistes du monde, Michel Robert a su se faire un nom et acquérir une place de choix dans l’équipe de France ainsi qu’une renommée internationale. Plus de 40 ans passés à haut niveau, multi-médaillés aux Jeux Olympiques, aux Championnats du Monde et de France, en passant du CCE au CSO, il a résumé dans plusieurs ouvrages ses années de dur labeur et de grandes joies. Fort de cette expérience acquise au fil du temps grâce à toutes les rencontres qui ont jonchées son parcours de cavalier, Michel Robert à a cœur de partager sa vision de l’équitation. En prônant une pratique basée sur la performance, le respect, l’harmonie du cheval et de son cavalier, il est en constante remise en question, toujours à la recherche de la meilleure façon de communiquer avec ses chevaux. 

Aujourd’hui Equestrian News vous propose de se pencher sur 10 des citations inspirantes de Michel Robert. De quoi nous faire réfléchir sur notre façon de faire. 

©Equestrian News/ Eloïse Durant.

« J’ai tout simplement la soif de progresser, de m’améliorer, grâce à une remise en question permanente ».

Michel Robert

On pourrait croire qu’après toutes ces années de pratique et de performances, un tel cavalier aurait pu trouver l’équitation parfaite et s’en tenir à celle-ci. Ce n’est pas le cas. Pour Michel Robert « nul n’est parfait ». L’équitation est quelque chose qui s’apprend tous les jours et le cavalier doit se remettre perpétuellement en question s’il veut rester performant. 

« Le cheval est un catalyseur d’émotion. Il est le miroir de votre propre état d’esprit du moment. Regardez-vous dans le miroir… ».

Michel Robert

Les chevaux sont des êtres sensibles qui appréhendent toutes nos émotions. À nous de savoir mettre de côté nos pensées négatives afin d’avoir un esprit sain lorsque l‘on se met à cheval.  

©Equestrian News/ Eloïse Durant.

« Je fais souvent la comparaison avec un artiste qui va prendre un bout de bois dans la forêt, le sculpter et en faire un chef-d’œuvre ; nous on prend un cheval comme il est et à force de travail et de compréhension on en fait un chef-d’œuvre aussi ». 

Michel Robert

Le cheval a des capacités naturelles propres ; à nous de savoir les développer au mieux pour chaque cheval, jusqu’à atteindre le chef-d’œuvre.  

« Le potentiel des chevaux et des humains est illimité ; il est limité uniquement par notre mental ».

Michel Robert

Le mental à une importance accrue dans le sport. Il peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. Croyez en vous, tout est dans la tête. 

« Toujours finir dans la joie, même le cheval doit être content, un cheval heureux, un cavalier heureux et un coach heureux ! »

Michel Robert

Chaque séance doit vous procurer du plaisir. Monter à cheval est une passion et non une contrainte. Même dans les moments difficiles, il faut savoir tirer profit de chaque situation. Dans la joie et la bonne humeur tout le monde est toujours gagnant ! 

©Equestrian News/ Eloïse Durant.

« L’objectif du cavalier c’est de développer les qualités naturelles du cheval, ce n’est pas de les restreindre par le contrôle. C’est vraiment avec de la nature, de l’énergie et du bon sens qu’on arrivera à développer tout ça ». 

Michel Robert

Chaque cheval est unique dans sa façon d’apprendre, d’être, de travailler. Le contrôle rassure mais il faut parfois accepter de lâcher prise, de revenir à l’essentiel et au naturel pour avancer.  

« Chaque exercice doit être programmé, à l’avance, positivement dans notre tête ». 

Michel Robert

« Je ne peux pas sauter cet oxer il est trop haut… » chassez ces pensées négatives ! N’oubliez pas la seule chose qui limite vos capacités c’est votre mental. En visualisant l’exercice parfaitement réussi dans votre tête avant de vous lancer, vous serez dans des conditions optimales pour franchir la difficulté. 

« Bien sûr qu’il faut de la discipline et du travail, mais il ne faut pas oublier la joie et la bonne humeur. C’est d’ailleurs comme cela que l’on progresse plus vite. N’oublions pas de nous faire plaisir et de faire plaisir à nos chevaux ». 

Michel Robert

Travailler dur pour progresser, certes, mais cela ne veut pas dire oublier pourquoi vous le faites à l’origine. L’équitation c’est avant tout le partage entre le cavalier et son cheval, travailler dans la bonne humeur en se faisant plaisir est la clé de la réussite !  

©Equestrian News/ Eloïse Durant.

« Demander au cheval quelque chose qu’il comprend ». 

Michel Robert

On ne parle pas le même langage, cependant cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas se comprendre. Chaque cheval réagit plus ou moins à certaines demandes, à vous de lui expliquer de la façon qui lui convient le mieux. 

«Quand on parle de contrôle on pense tout de suite « moins vite », non ! On peut contrôler même dans une vitesse exagérée».

Michel Robert

Contrôler ne veut pas dire restreindre. Être au contrôle de son cheval c’est être en capacité de pouvoir faire ce que l’on veut à n’importe quel moment : tourner, s’arrêter, accélérer….  Être au contrôle de la situation. 

Si on récapitule, la clé de la réussite c’est d’être à l’écoute de son cheval, ne pas le restreindre, garder un état d’esprit clair et positif, être en constante remise en question et surtout prendre du plaisir. 

Alors, convaincu ? 

Laisser un commentaire