10 différences entre Lamotte et le Championnat des As du Mans

  • Post author:
  • Reading time:4 min de lecture

L’année sportive 2021 se termine pour les cavaliers des catégories Club et Poney, et tout comme l’année 2020, elle aura été marquée par les annulations de concours successives. Et si une grande partie des cavaliers poneys et clubs se voient privés une année de plus de Championnats de France, ceux sortant en épreuves “As” (As poney 2, As poney 1 et As poney élite) des trois disciplines phares que sont le CCE, le dressage et le CSO auront la chance de se disputer un titre de Champion de France 2021 du 8 au 11 Juillet au Pôle Equestre Européen des Bouleries Jump au Mans. Une opportunité inespérée après les deux années chaotiques que nous venons de traverser. Et comme la Sologne ne résonnera pas cette année de la clameur des supporters, revenons aujourd’hui sur les éléments de “Lamotte” que nous ne retrouverons pas cette année au Mans

1- Les carrières numérotées

Oubliez la mythique carrière 1 et son arche, les carrières 7 et 8 dans les bois et les 21 et 22 à l’autre bout du parc, au Mans vous serez gratifiés de piste verte, bleue, rouge… et non vous n’êtes pas dans une station de ski mais bien en Sarthe

©Equestrian News – Clémence Chapelle

2- Les parcelles de camping

Alors oui il y en aura aussi au Mans, mais l’expression “je suis au fin fond des verts” n’aura plus lieu d’être alors ce sera moins drôle.

©Equestrian News – Clémence Chapelle

3- Les commodités

Ah les commodités. Un incontournable lorsqu’on parle des Championnats. Ce mot que l’on utilise qu’une seule fois dans l’année, peut-être les organisateurs au Mans renommeront leurs toilettes en “commodité” juste pour le symbole ?

4- Les centaines de stands

Nous n’allons pas nous mentir, il y aura forcément moins de stands au Mans qu’à Lamotte, ne serait-ce que parce que le site est 4 fois moins grand. Moins d’allées à arpenter pour dénicher le nouvel ensemble pépite que personne n’a, c’est aussi une bouffée d’air frais pour ton banquier qui est soulagé que tu ne pioches pas dans ton PEL pour craquer sur la nouvelle collection de ta marque préférée.

©Equestrian News – Clémence Chapelle

5- Le Cabaret

Et pas celui de Patrick Sébastien, mais bien celui proche des parcelles vertes, pour se déguster une bonne pizza et boire un coup après une belle journée d’épreuve ! Aucun doute que le Championnat des As saura offrir sa propre variante du Cabaret, mais ça ne sera pas tout à fait comme à Lamotte.

6- Les kilomètres entre les carrières

Forcément, le site étant moins grand, on peut dire adieu aux 2km de marche entre “le fin fond des verts” et les carrières 21 et 22. Ceci dit, si vous avez un pote sur la piste bleue et un autre sur le cross 10 minutes après, prévoyez votre vélo, Sarthe ou Sologne, il restera votre meilleur allié !

©Equestrian News – Clémence Chapelle

7- Le Beuvron

Il sent pas toujours bon et on a pas toujours envie d’y mettre les pieds mais en vrai… on apprécie le lac et le Beuvron, et on y a tous notre petite photo souvenir.

©Equestrian News – Clémence Chapelle

8 – Les carrousels shetland

Avouez le, tout le monde adore croiser une dizaine de shetlands costumés en PetShop avec leurs cavaliers haut comme trois pommes. Dommage pour les inconditionnels du carrousel, la catégorie As Shetland Elite n’existe pas ! Rendez vous en 2022, ça laisse aux équipes le temps de mijoter de supers costumes pour le retour des Championnats à Lamotte !

9- La météo

La légendaire météo de Sologne ne va peut être manquer à personne, mais alterner entre 40°C plein soleil et des trombes d’eau sur le nez aura forgé le caractère de bien des cavaliers à Lamotte ! Passer de nuages de poussières à torrent de boue… espérons que la Sarthe offrira une expérience météorologique plus plaisante !

10- La carrière de remise des prix

Elle est unique et tout un chacun y a son lot de souvenirs, de larmes et d’émotions, et les gradins résonnent encore des applaudissements des Championnats précédents. Les remises des prix seront forcément belles et remplies d’émotions au Mans, mais la carrière de remise des prix reste un point mythique du site de Lamotte qui va nous manquer cette année.

©Equestrian News – Clémence Chapelle

Et toi alors, qu’est ce qui selon toi va être le plus différent entre Lamotte et le Championnats des As du Mans cette année ?

Laisser un commentaire