10 parcours de cross mémorables

  • Post author:
  • Reading time:5 min de lecture

Il y a quelques semaines nous vous présentions 10 reprises de dressage mémorables ainsi que 10 parcours de CSO qui ont marqué les esprits. Aujourd’hui place à l’épreuve reine du concours complet : le cross. En effet, ce test apporte lui aussi son lot d’émotions et de frissons. Retour sur 10 parcours de cross qui nous ont fait vibrer !

Michael Jung, Jeux Olympiques de Rio 2016

Une leçon d’équitation offerte par le cavalier le plus titré du monde. Le tout sur un cross olympique et avec une médaille d’or à la clé. Que demander de plus ?

Gwendolen Fer, CCI4* de Pau 2017

Gwendolen Fer est à ce jour la seule femme à s’être imposée lors du CCI4* des étoiles de Pau. Une belle performance réalisée avec son fidèle Romantic Love à l’issue d’un cross parfait !

Mark Todd, Jeux Olympique de Séoul 1988

Mark Todd est élu meilleur cavalier du XXème siècle par la FEI ; pourtant rien ne le prédestinait à un tel titre.

Avant lui, aucun coureur néo-zélandais ne s’était jamais classé dans le top 20 d’une épreuve individuelle aux JO (encore moins proche de remporter une médaille. ) Todd était à la base un producteur laitier, il a vendu une grande partie de son troupeau pour financer sa quête olympique. 

En 1984, il s’offre une médaille d’or aux Jeux de Los Angeles avec Charisma. Il réitère l’exploit quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques de Séoul avec cette même monture.

Son palmarès Olympique inclut également une médaille d’argent à Barcelone en 1992 et trois médailles de bronze : à Séoul en 1988, à Sydney en 2000 et à Londres en 2012 par équipe. Il gagne les Jeux Équestres Mondiaux à deux reprises, en 1990 et 1998.

Michael Jung et Sam, Badminton 2016

La superstar allemande Michael Jung et sa fidèle monture La Biosthetique-Sam FBW règnent en maîtres sur le cross de Badminton en 2016. Ils remportent non seulement la victoire mais aussi le Rolex Grand Slam – le prix le plus prestigieux du concours complet. En effet, il se sont imposés consécutivement aux concours de Burghley, Lexington et Badminton. Leur note finale était de 34,4, soit la note la plus basse jamais enregistrée à l’époque au Badminton Horse Trail. 

Camera embarquée sur un cross 5*

Les concours n’ont pas encore repris alors nous vous faisons vivre un cross 5* comme si vous y étiez ! 

Petit tips de la rédac : Pour plus de sensation, enfilez un gilet de cross et placez vous en face de votre ventilateur puissance maximale !

L’équipe Championne du monde en 2018 à Tryon

Ce n’est pas un mais bien quatre superbes parcours que nous vous avons déniché : ceux des Champions du Monde en titre. L’équipe britannique composée de Gemma Tattersall, Piggy French, Tom McEwen et Rosalind Canter s’impose devant l’Irlande et la France, notamment grâce à leur belle performance collective sur le cross. Notons au passage que Rosalind Canter conclut cette échéance avec deux médailles d’or autour du cou puisqu’elle s’offre également l’individuel aux rênes de Allstar B.

Mark Todd, un étrier en moins

Nous connaissons tous cette goutte de sueur qui perle sur le front lorsque notre moniteur nous demande de déchausser les étriers pour une séance de mise en selle musclée. Certains ont également pu expérimenter la “joie” de perdre un étrier en plein parcours et de le récupérer ni vu, ni connu au bout de quelques foulées. Mark Todd n’a pas eu cette chance. En effet, puisque c’est son étrivière qui décide de faire chemin à part et ce sur la mythique piste du Badminton Horse Trail. C’est donc avec un étrier en moins que le cavalier néo-zélandais en selle sur Bertie Blunt effectue la grande majorité de son parcours sur l’un des cross les plus techniques qui soit !

Astier Nicolas, Jeux Olympique de Rio 2016

L’un de nos héros de Rio, Astier Nicolas, ouvrait le cross pour ces coéquipiers de la plus belle des manières. 

Bonus

En bonus (parce que chez Equestrian News on est sympa) revivez le parcours d’obstacles de Astier aux JO. On le rappelle, il était le dernier cavalier Français à s’élancer sur ce test et toutes nos chances de podium par équipe reposaient sur ses épaules. Grâce à son mental d’acier, le pilote de Piaf de b’neville offrait à la France la toute première médaille d’or de ces Jeux Olympiques 2016.

Laisser un commentaire