10 temps forts attendus aux Jeux de Tokyo !

  • Post author:
  • Reading time:6 min de lecture

Bien que les Jeux de Tokyo aient fait débat durant longtemps, leur organisation a finalement été maintenue une année après la date initiale et à huis-clos total. Quelle valeur donner à ces jeux si particuliers ? C’est un autre débat. Ce qui est sûr, c’est que les meilleurs sportifs de la planète vont à nouveau passer deux semaines à nous régaler de leurs performances.

En sports équestres, la France a deux titres olympiques (Jumping et Complet) par équipes à défendre !
Le 8 août, clôture de ces Jeux, nous connaîtrons les noms des Champions Olympiques qui régneront pendant trois ans seulement avant de revenir prétendre à un nouveau titre, à Paris cette fois.

L’excellente nouvelle de ces olympiades : les épreuves de sport équestres seront diffusées sur France TV !

Depuis une semaine : l’arrivée progressive de nos athlètes au Japon

La Fédération Française d’Équitation prend un soin certain à nous faire vivre toutes les étapes du périple des équipes de France. Les chevaux de dressage sont arrivés les premiers, suivis de leur collègues completistes peu après. Pour les chevaux de Jumping, la quarantaine est encore en vigueur, mais ils s’envoleront bientôt en terres nippones.

Aujourd’hui : La cérémonie d’ouverture et visites vétérinaires

À suivre à partir de 13h ! C’est un peu le grand lancement de ces Jeux : le défilé des nations, les festivités, etc. Tout cela n’a pas le même goût sans public mais la flamme olympique brille toujours et attend 2024 pour être admirée à Paris, avec beaucoup de spectateurs cette fois !

Demain : le début des hostilités avec le Grand Prix

C’est notre équipe de dressage qui va ouvrir ces deux semaines de compétition avec deux jours de Grand Prix, qui sert exclusivement à qualifier les cavaliers pour le reste de la compétition. Les 60 athlètes sont divisés en six groupes de 10 couples, repartis en fonction des classements mondiaux. Les deux meilleurs cavaliers de chaque groupe et les six autres cavaliers qui suivent au classement général (peu importe leur groupe) sont qualifiés directement pour le Grand Prix Freestyle (finale individuelle).

Les huit meilleures équipes nationales du Grand Prix sont, elles, qualifiées pour la finale par équipe : le Grand Prix Spécial, qui décide les médailles par équipes.

© Equestrian News

Pour tout comprendre du format olympique.

Particulièrement solide cette année, nous pouvons espérer de nos dresseurs qu’ils se qualifient pour le Grand Prix Spécial, qui se tiendra le 27 juillet. Si la France n’a probablement pas de médaille à jouer dans ces Jeux, elle peut prouver au monde entier qu’elle revient en force après une longue traversée du désert.

27 et 28 juillet : on connaît nos premiers champions olympiques

C’est donc le 27 juillet, à la suite du Grand Prix Spécial, que nous connaitrons le podium des équipes ! Les nations favorites susceptibles de monter sur le podium sont notamment l’Allemagne, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Suède. Ou aurons-nous quelques surprises ?

Le lendemain, les meilleurs cavaliers individuels iront se battre au son de leur Grand Prix Freestyle pour décrocher les médailles individuelles. Charlotte Dujardin, Championne Olympique à Londres (2012) puis Rio (2016) ira-t-elle à nouveau inscrire son nom dans le palmarès des Jeux ? Accompagnée cette année de Gio et non de Mount St John Freestyle (sa jument de tête) ou encore de son phénomène Valegro, à la retraite, le défi est de taille pour la britannique et son hongre, encore peu expérimenté.

© Equestrian News

30 juillet : Les chevaux de complet s’élancent sur leur reprise

Ce sera pour la plupart des complétistes le début de la compétition, traditionnellement par le test de dressage. En trois partie et sur deux jours, le dressage est l’occasion pour les couples de se placer dans le haut du tableau et de prendre quelques points d’avance. Ces points pourront compenser par la suite des éventuelles secondes de retard sur le parcours de cross. En France, nous avons dans nos rangs d’excellents dresseurs capables d’aller titiller les plus grands… Et de positionner l’équipe sur la plus haute marche du podium provisoire… Du moins, c’est ce que nous attendons de nos cavaliers !

2 août : les médailles du complet

© Equestrian News

Le lendemain du cross qui aura sûrement été décisif pour le classement, c’est l’heure de la visite vétérinaire pour les athlètes à quatre pattes. Quelques heures de répit et il est l’heure d’aller clôturer en beauté la compétition par le parcours d’hippique. Redonner à son cheval un équilibre plus vertical et conserver sa fraîcheur pour éviter de toucher les barres, c’est le défi qui attend, comme à chaque fois, les cavaliers olympiques de complet.

3 août : la compétition de Jumping est lancée !

Après avoir calmement regardé leurs amis dresseurs et complétistes s’affronter, les cavaliers d’obstacles auront enfin l’occasion d’en découdre. Leur compétition commence par une épreuve de qualification et, nouveauté de ce format, les médailles individuelles sont décernées avant les médailles par équipe.

© Equestrian News

4 août : la finale Olympique individuelle

Il va y avoir du sport ! Ce n’est pas un 5* ou un Championnat comme les autres : ce sont les Jeux ! Les meilleurs cavaliers de la planète y ont été envoyés pour prouver leur valeur et leur forme (olympique ?). À Chantilly, nous avons d’ailleurs vu Nicolas Delmotte gagner son deuxième CSI5* en quelques mois avec Urvoso du Roch… Serait-ce le couple du moment ? Les étrangers ont eux aussi des cartouches talentueuses à Tokyo. Il serait d’ailleurs trop long de citer tous ceux qui peuvent prétendre au titre. D’autant plus que, dans le sport, rien n’est jamais joué jusqu’à la dernière barre du dernier parcours. Que le meilleur gagne !

6 & 7 août : l’équipe de France de Jumping remet son titre en jeu

C’est l’ultime épreuve de ces Jeux pour les sports équestres. La compétition par équipes est particulièrement attendue par les Français puisqu’elle signe la remise en jeu du titre de notre équipe de 2016 !

7 août : les remises des prix

Le moment tant attendu : le sacre des Champions. Après ces jours de compétition intense, les meilleurs de meilleurs auront l’honneur de gravir les marches du podium Olympique !
Pour les autres, il sera temps d’organiser le retour à domicile… Puis de lever la tête vers les Jeux de Paris en 2024 ! Car quand on goûte au Jeux, il est difficile de s’en défaire.

https://www.youtube.com/watch?v=AwVaF7MVoWM

Laisser un commentaire