Les phrases à double sens en équitation

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Le vocabulaire équestre est une langue à part. On a tous déjà essayé d’expliquer à ses amis non-cavaliers ce qu’était un licol, pour recevoir des regards plein d’incompréhension de leur part. Grand moment de solitude. Mais en plus d’avoir des mots bizarres, on a parfois des tournures de phrases un peu tendancieuses… Equestrian News te partage les phrases banales d’équitation qui choqueront le grand public !

« Ah non mais moi, je déteste les Arabes, c’est vraiment des kékés »

Comment ça raciste ? Bah, ça va, on a le droit d’avoir ses préférences non ? Leur queue en panache et leur chanfrein difforme, c’est très peu pour moi !

Alors oui, quand tu prononces cette phrase, on te regarde un peu de travers…

Y a pas à se la péter comme ça 🙄

« Il ne répondait pas, j’ai dû utiliser la cravache. »

Suivi d’un grand silence dans l’Open Space. Entre les regards en coin de tes collègues, le sourire narquois de ton patron, et toi qui ne comprends pas pourquoi tout le monde se moque de Petit Tonnerre, c’est un grand moment de gêne qu’on a déjà tous vécu.

« J’en monte deux aujourd’hui ! »

Eh bien pas la peine de se vanter, on n’a pas tous ce sex-appeal. Mais par curiosité, t’es sur quelle appli toi pour trouver des gens aussi vite ? Non mais c’est pour une pote…

« Il a une fourchette complètement pourrie ! »

Et tu ne veux pas qu’on aille voir en cuisine pour lui échanger ? Il ne va pas manger comme ça quand même ?!

« J’ai dû venir plus fort, sinon ça ne rentrait pas. »

On parle des foulées dans le double, évidemment…

« Non mais les Polonais, c’est top, tu peux les sauter dans les deux sens »

Qu’est-ce qu’on aime découvrir de nouvelles cultures. 🇮🇩

Pour votre culture : un oxer polonais © FerÀCheval

« J’ai fait tomber la cuillère, quelqu’un l’a vue ? »

Quelle idée d’emmener des cuillères à cheval aussi ! Hein, comment ça la CUILLÈRE du CHANDELIER ??

« C’est dommage, il lui manquerait 10 cm pour être parfait. »

Ce n’est pas la taille qui compte, c’est la personnalité ! C’est comme ça qu’on rassure nos poneys. Même quand ils ne rentrent pas dans la toise.

On les aime quand même, nos nains de jardin

« J’le voyais pas aussi large ! »

L’obstacle ! Ou alors toi juste après les fêtes… allez, rentrons le ventre.

« Il m’a donné un coup de cul, j’ai volé ! »

Mais trouvez-vous une chambre !

Et toi, quelles sont les phrases que tu as pu dire qui ont un sens tout à fait honorable à l’écurie, mais qui laisseront les autres bouche-bée ?

Laisser un commentaire