Looking Back – retour sur la 35ème édition de Saumur Complet

  • Post author:
  • Reading time:4 min de lecture

Malgré la situation sanitaire toujours compliquée, les équipes de Saumur Complet se seront démenées pour cette 35ème édition du Concours Complet International. Sur ce terrain mythique Auront résonné pendant 4 jours les bruits des sabots, au rythme des épreuves et des parcours. Revenez avec nous en images et quelques mots que cette 35ème édition du Saumur Complet !

Victoire Allemande dans le CCI4*-L

Si nos cavaliers français étaient nombreux et déterminés, c’est une allemande qui dès le dressage a dominé l’épreuve. En effet, Julia Krajewski, membre de l’équipe d’Allemagne médaillée d’argent aux JO de Rio en 2016 s’est installée en tête du CCI4*-L après un très beau dressage en 24.7 points, total de point qu’elle gardera jusqu’à la fin de l’épreuve après deux doubles sans-fautes sur le cross et l’hippique. Son Amande de B’Neville n’aura pas flanché du début à la fin des épreuves, permettant une belle victoire amplement méritée !

Des français en grande forme

Si la victoire n’a pas été tricolore dans le 4*-L, le restant du podium l’était ! C’est avec plaisir que nous avons retrouvé Thomas Carlile en selle sur Birmane sur la seconde marche du podium ainsi que son compatriote et acolyte Astier Nicolas et son prometteur Babylon de Gamme à la troisième place.

Après le dressage rien n’est gagné

Sauf quand on s’appelle Julia Krajewski. Mais notons les remontada impressionnantes de certains cavaliers français, à l’image de Jean Lou Bigot et Utrillo du Halage, qui pointait à la 26ème place après leur dressage, et qui se classent en définitif 5ème après un cross et un hippique parfait. Il en va de même pour Sébastien Cavaillon, 21ème après le dressage et 6ème en définitif, et Remi Pillot, 22ème après le dressage et 7ème au classement final.

Du beau sport au rendez-vous

Si les meilleurs atouts des nations présentent se disputaient le CCI4*-L, les espoirs du complet avaient de quoi montrer leur talent sur les autres épreuves de ce weekend: 2*-L et 3*-S, il y en avait pour tout le monde !
Et du talent elle en a, Zazie Gardeau, forte de sa victoire il y a quelques jours en Italie, réitère à Saumur en s’imposant avec César Commarin dans le CCI3*-S. Une neuvième position après le dressage qui n’aura pas pénalisé le couple français qui remonte en pôle position après l’hippique et confirme son classement avec un sans faute sur le cross. Bravo Zazie !
Notons également la belle victoire de Camille Galydans le CCI 2*-L en selle sur Vasco d’Aubiet qui dominera son épreuve du dressage jusqu’à l’hippique où elle n’aura pas flanché une seconde. Bravo Camille !

Quelques déconvenues…

Si elle se classait 4ème après un beau dressage avec son Romantic Love puis 6ème après un cross avec quelques points de temps, Gwendolen Fer s’est vue privée de remise des prix. Un gros saut sur le 1 de l’hippique et c’est “bouchon de champagne” comme elle l’affirme sur les réseaux. Pas de classement pour ce weekend mais un beau retour de Romantic Love sur les terrains malgré tout.

Un CCI 2*-L support du top 7 FFE

Un beau terrain de jeu pour les chevaux de 7 ans en préparation du Mondial du Lion à l’automne prochain. A l’issus des 3 tests, les meilleurs chevaux de 7 ans ont été récompensé. Nous retrouvons Maxime Livio et Enjoy de Keroue salué meilleur 7 ans de la compétition (il termine 3ème de son épreuve), ainsi que Thomas Carlile avec Epsilon First Lady, une fille du célèbre Upsilon et Es Ugual AA respectivement 8 et 9ème de l’épreuve. Des noms à suivre si nous voulons tâter le terrain du championnat du monde des 7 ans au Lion d’Angers cette année !

Laisser un commentaire