Portrait – Actuelle de Massa, reine des rectangles

  • Post author:
  • Reading time:9 min de lecture

Dans cette série d’articles “portraits”, nous avons choisi de mettre en lumière un cheval ou un poney qui contribue à la beauté de notre sport en s’illustrant dans les plus beaux concours de la planète. Qu’ils soient déjà hautement reconnus ou qu’ils fassent partie de la relève de ces prochaines années, ces chevaux marquent leur génération par leurs talents.

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’une adepte du dressage, qui a récemment pris place dans la longue liste des chevaux de dressage pour les Jeux Olympiques de Tokyo : Actuelle de Massa

©Equestrian News/Amélie Berthenet.

Dès le plus jeune âge 

“Elle nous a séduit.”

Anne-Sophie Serre

Actuelle est née à l’élevage Massa d’un croisement entre Pastor et Ofélia de la Font (Fuzilador Oco). Dès le plus jeune âge, elle fait la rencontre d’Anne-Sophie Serre puisqu’elle et son compagnon Arnaud sont en collaboration avec Sylvain Massa et Anne-Sophie de la Gatinais. La jeune jument deviendra ensuite sa partenaire : « on l’a découverte assez jeune, elle n’était pas encore débourrée, mais on est tombé sous le charme ce jour-là ». 

Quelques années plus tard, maintenant en âge d’être montée, Actuelle commence les concours sous la selle de Quentin Mayenson durant la saison 2014 puis passe aux rênes de Renaud Ramadier en 2015. 

En 2016, alors qu’Actuelle ne trouvait pas preneur parmi les clients habituels de l’élevage, Anne-Sophie saisit l’occasion : « On voulait en faire un cheval de concours pour nous davantage que pour le commerce, comme elle ne semblait pas trouver preneur. Elle nous plaisait, alors on s’est dit : ce n’est pas grave, c’est une jument que l’on va dresser pour le sport : elle nous avait séduits ».

©Equestrian News/Amélie Berthenet.

C’est ainsi que commence réellement la carrière d’Actuelle. En 2016, elle prend part aux épreuves du circuit des chevaux de 6 ans et remporte sa première coupe à Aix-en-Provence, en mai.
Durant cette saison, Actuelle se dévoile. Elle remporte trois concours et termine trois fois sur la seconde marche du podium. Ses remarquables performances lui ouvrent les portes du Championnat du Monde des Jeunes Chevaux de Dressage d’Ermelo (NED). Pour sa cavalière, Anne-Sophie Serre, il n’y a pas de doute : Actuelle a un grand potentiel. Sa générosité, la rapidité avec laquelle elle apprend et la bonne volonté qu’elle met dans le travail en font une jument plus qu’agréable à travailler. « Elle peut être émotive, mais elle prend beaucoup sur elle. Elle a quand même couru sur des grosses pistes jeune, comme à Ermelo. »

Dans ce Championnat, Actuelle se classe d’ailleurs 11ème le deuxième jour avec plus de 75% ; de quoi rêver pour l’avenir.

La première saison du couple se conclut par une 3ème place à Saumur lors de la finale jeunes chevaux SHF en septembre. On peut dire qu’il s’agit d’une entrée en matière réussie. 

L’ascension fulgurante

« J’aime les chevaux qui ont du caractère, c’est comme les gens ; ceux qui ont du caractère sont souvent les personnes les plus intéressantes ».

Anne-Sophie Serre

Début 2017, Actuelle est de retour en concours bien décidée à continuer sur sa lancée. La saison démarre sur les chapeaux de roues avec une victoire à Nice lors du CDI3* en février. Le couple qu’elle forme avec Anne-Sophie se solidifie de concours en concours : « C’est une jument un peu princesse, elle aime que l’on s’occupe d’elle. Elle est expressive, c’est assez simple de percevoir ses humeurs. C’est une des choses que je préfère chez elle : son caractère bien trempé mais empreint d’une grande générosité qui permet de faire un travail pour le moins productif depuis qu’on l’a ». 

Un caractère et de l’énergie à revendre, c’est la recette d’Actuelle. La saison 2017 suit son cours ; le couple se rend à Saumur en avril et décroche une seconde et une troisième place. Pour conclure cette deuxième saison ensemble, Actuelle offre à sa cavalière une victoire dans la Pro 2 des Arcs-sur-Argens, sur ses terres natales. 

Actuelle marque les esprits par ses résultats mais aussi et surtout par sa prestance, comme nous l’explique sa cavalière : « Elle transmet beaucoup d’émotions, autant à celui qui la monte qu’à celui qui la regarde à ce qu’on me dit ! Elle est différente des autres chevaux que j’ai pu monter jusque-là ».

©Equestrian News/Marion Poisson.

Les saisons s’enchainent, en 2018, elle passe pour quelques temps sous la selle d’Arnaud Serre, avec qui elle confirme une nouvelle fois, en gagnant le Grand Prix Pro 2 de Nice en mars puis en s’imposant en mai, lors du Master Paca dans la Pro 1. 

Le couple star qu’Actuelle forme avec Anne-Sophie reprend du service en juillet, pour une fin de saison qui leur ressemble, puisqu’elles montent sur la 4ème marche du podium du Championnat de France Pro 1 de Vierzon. 

« Pour moi Actuelle est une amie précieuse, un membre de ma famille, je ne la vois pas autrement »

Anne-Sophie Serre

 La relation qu’a Anne-Sophie avec Actuelle dépasse le caractère sportif. La jolie jument est porteuse d’espoirs et de rêves pour sa cavalière :  « Elle me permet de me projeter dans mon sport, dans mon métier, dans mon avenir professionnel en ayant un objectif magnifique (ndlr : les Jeux Olympiques) et je lui en suis pleinement reconnaissante ».

En 2019, plusieurs étapes sont franchies : première Pro Élite à Mâcon en juin, première victoire en Pro Élite un mois plus tard à Vierzon… En plus de cela, la performance du couple lors du CDI3* de Nice aide la France à décrocher son billet pour Tokyo, un moment qui restera gravé dans la mémoire de sa cavalière « Elle avait 9 ans, c’était ses premiers Grands Prix. Il y avait une pression particulière au vu de l’enjeu, ça ne nous donnait pas le droit à l’erreur. Actuelle a répondu présente, ça a été une grande satisfaction pour toute l’équipe ». 

Un talent maintenant bien affirmé

La saison continue, et en septembre 2019, Actuelle s’octroie un détour par l’Italie à l’occasion du CDI3* d’Ornago. Un séjour italien fructueux puisqu’elle rentre en France avec deux victoires (Freestyle et Grand Prix). 

Après les CDI3*, le couple s’attaque au circuit Coupe du Monde FEI. La concurrence est rude, mais il en faut plus pour impressionner Actuelle ! C’est ainsi qu’elle se confrontera aux meilleurs chevaux du monde lors des étapes de Lyon (FRA), Madrid (ESP) et Mechelen (BEL), avec 6 scores à plus de 70% et les “top 10” qui vont avec. En Belgique, ce sont même 78.3% qui sont attribués à la reprise freestyle d’Anne-Sophie et Actuelle, non loin des 79.7% de Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II, meilleur couple français actuellement.

Première étape coupe du Monde, à Lyon !
© Equestrian News/Morgane Jacob

« Le rêve reste Tokyo, si on arrive à faire ça dans sa carrière, je me dis qu’on aura touché au graal. »

Anne-Sophie Serre

Un rêve qu’on espère voir devenir réalité. Après une saison 2020 durant laquelle Actuelle a prouvé à tous que l’on pouvait compter sur elle, le couple est déjà en bonne voie puisqu’il figure sur la longue liste de l’équipe de France de dressage. 

Une reconnaissance méritée après une courte mais productive saison. Nous pourrions résumer cette année 2020 de la sorte : 2 concours, 5 reprises et 4 victoires dont un titre de Championne de France Pro Elite 2020. Rien que ça. Une fois de plus, Actuelle a répondu présente au plus grand plaisir de sa cavalière et de toute son équipe. 

Aujourd’hui, consciente de la qualité de sa jument, Anne-Sophie Serre a le regard tourné vers l’avenir et pourquoi pas les Jeux, l’échéance d’une vie, qu’elle prépare soigneusement. 

Même si les conditions actuelles obligent les cavaliers à s’adapter au jour le jour, aux nouvelles directives, le programme d’Actuelle est déjà tout tracé afin de la préparer au mieux à ce nouveau défi : « On aimerait faire Hagen fin avril, puis enchainer sur le CDI du Mans et de là faire le CDIO de Compiègne ».

Le couple est en effet engagé pour concourir dans le CDI4* d’Hagen ce 21 avril.

©Equestrian News/Marion Poisson.

Actuelle est devenue au fil des années une jument expérimentée, qui sait se faire remarquer sur les terrains de concours. Aujourd’hui bien connue du grand public, elle n’a cependant pas dit son dernier mot et a encore de belles reprises dans son sac. Le duo qu’elle forme avec sa cavalière n’est pas prêt de se terminer, pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de dressage : « Je ne la destine pas au commerce, j’espère pouvoir la garder à mes cotés, la regarder et l’aider à vieillir bien et heureuse ». 

Un grand merci à Anne-Sophie Serre d’avoir pris le temps d’échanger avec nous à propos de cette fantastique jument. Toute l’équipe d’Equestrian News vous souhaite le meilleur pour la suite ! 

https://www.ffe.com/hautniveau/Liste-JOP/Liste-FFE-JOP-Tokyo-2021#DR

Laisser un commentaire