Pourquoi la reprise des concours va être difficile ?

  • Post author:
  • Reading time:4 min de lecture

Dernière ligne droite avant la reprise des concours pour les cavaliers amateurs, club et poney. Moment attendu avec grande impatience depuis des mois pour certain d’entre vous ! Les terrains vous ont manqué (et à nous aussi). Mais avant que Petit Tonnerre viennent fouler les pistes de sable blanc, voici quelques points qui vont vous faire déchanter ! Parce que vous avez vraiment cru que la reprise allait se faire sans anicroches ??

Le réveil aux aurores

Terminés les weekends de grasse matinée, au rythme complètement décalé des réveils à 12h pour se coucher à 4h du matin. Préparez-vous aux sonneries à 4h30 pour aller embarquer à 5h30, reconnaissance 7h et premier en piste à 7h30. Désavantage de recommencer les concours à la belle saison…

La crinière négligée

Plus de concours depuis Octobre peut parfois être synonyme de crinière laissée à l’abandon. Ah Petit Tonnerre est beau avec son look un peu surfer, crinière presque jusqu’à l’épaule, mais qui dit retour des concours dit également retours des PIONS ! Qu’ils soient cousus ou non, ce n’est pas avec une crinière de 48cm que vous y arriverez, alors avant tout, à vos peignes et ciseaux !

Petit Tonnerre, ce rebelle

Plus de 6 mois sans voir ni van ni camion, préparez-vous à une scène de la part de Petit Tonnerre le jour où il faudra embarquer. C’est bien connu que la poney’mobil est devenu un engin diabolique en quelques mois et c’est comme si vos poneys préférés la redécouvrait alors qu’ils n’ont jamais eu de soucis avec. Allez, deux trois mots doux à l’oreille et une carotte et après votre première sortie il embarquera à nouveau comme si de rien n’était.

Retrouver ses affaires de concours

Inutilisées pendant des mois, parfois encore neuves et dans leurs housses, vos affaires de concours ont été quelque peu délaissées et se sont retrouvés au fin fond de l’armoire. A vos lampes torches et c’est parti pour une petite séance spéléologie dans vos affaires d’équitation. Peut être est-ce aussi le moment pour faire le tri dans vos 75 tapis, 53 pantalons, 120 polos et 12 vestes ?

Redécouverte des pistes extérieurs

Avec une pause de concours qui aura duré quasiment toute la saison, Petit Tonnerre va littéralement redécouvrir ces terrains qu’il connaissait pourtant par coeur ! Oh un pot de fleur -écart-, oh une banderole -écart-, oh une tribune du jury -demi tour sur les hanches galop vers la sortie-

La musique

Nous sommes au regret de vous annoncer que les goûts musicaux de certain “dj des pistes” ne se sont pas arrangés pendant le confinement. Désolé.

La nourriture


Si buvette il y a, préparez vous à retrouver les fameux “jambon beurre à 7.5€”, le café (pas bon) plus cher qu’en terrasse à Paris et les frites molles trop salées. Mais le pire c’est qu’on sera content de claquer un PEL en nourriture en concours parce qu’on sera EN CONCOURS !

Apprendre son tour

Que ce soit en dressage, en cce ou en cso, il va falloir se remettre dans le bain de la mémorisation de ses tours ! Alors commencez dès maintenant la cure de poisson, car il est hors de question de se perdre entre le 7 et le 8, entre S et P ou sur le cross ! Aucun doute que les vieux réflexes reviendront assez vite mais nous ne sommes jamais assez prudent, poisson pour tout le monde dès ce soir !

Et vous, qu’est-ce qui va vous poser problème lors du retour sur les terrains ? Dites-nous tous !
Bon et sinon en vrai, on est juste trop content de reprendre les concours non ?

Laisser un commentaire