La fête du club, version honnête

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :4 min de lecture

Ah, la fête du club… Rien de mieux pour passer un bon moment entre amis cavaliers et partager sa passion avec le reste du monde. Balades à poneys, représentations équestres et rires garantis ? Bien sûr que non, on est loin d’être à Hollywood. Equestrian News est là pour calmer tes rêves de fête de club, c’est parti !

Des activités…. pas ouf

Qui dit fête, dit activités pour occuper le public. Entre les pêches au canard et les morpions classiques, il y a toujours un amoureux de la fête pour concocter des « nouveaux jeux super amusants ! » , qu’au final, personne ne comprend. C’est comme regarder quelqu’un cuisiner avec enthousiasme, pour finir par te servir un plat immonde… On jouera au Mölkky l’année prochaine, hein ?

Fête du club : les activités pourries
Rien de mieux qu’une bonne pétanque pour mettre tout le monde d’accord…!

Faire découvrir le club à des inconnus

La fête du club, c’est aussi l’occasion de faire découvrir le monde équestre à des inconnus. C’est sympa, mais ça reste quand même super gênant. Ce sont des moments garantis blancs 100% malaises. On en a des frissons rien que d’y penser.

Le carrousel des petits

En plus des jeux, il est important d’avoir des représentations à cheval lors d’une fête de club, histoire de montrer les compétences de la cavalerie et des cavaliers. C’est sans compter le carrousel des débutants, qui est une véritable épreuve à regarder : c’était prévu, que Caramel éjecte Manon dans la flaque d’eau ? Et le shetland qui broute à l’arrière, c’est dans la reprise ?

Le pire, c’est la salve d’applaudissements à la fin du spectacle, on ne sait jamais si c’est par pure gentillesse, par pitié ou parce qu’on est soulagé que ça s’arrête enfin – ce qui semble le plus plausible.

Les gardiens de buvette saouls

Ils sont là pour servir des crêpes et à boire aux visiteurs, et pourtant ce sont toujours eux les plus atteints par l’alcool. Si vous restez assez tard, vous pourrez voir Laurent faire la danse des canards sur la table (et on vous le déconseille.)
+1 si ça se met à chanter les lacs du Connemara sans raison.

En concours où à la fête de club, le schéma reste le même !

Les plus vieux pas impressionnés

Comme toute bonne génération vieillissante, ils ne sont pas au fait des nouveaux jeux et de leurs règles – elles sont tellement mal foutues qu’on ne leur en veut qu’à moitié -, les voilà assis autour d’une table à jouer aux cartes. Qu’on ne vienne pas les déranger, le bridge est une affaire sérieuse !

Des maquillages à faire peur

Un immanquable des fêtes, kermesses et événements du genre. C’est toujours moyennement joli, mais il faut faire semblant devant ton cousin qui a un immonde papillon dessiné sur le visage. Halloween ce n’est qu’une fois par an, hein – et en octobre, qui plus est…

T’as vu, je suis une licorne !! 🦄😍

La puissance

Bon ça, c’est drôle ! Qui aurait cru que les shetlands puissent soulever leur gros bidon !
Entre les cris d’encouragement, les barres qui montent en même temps que le stress des cavaliers, c’est toujours une performance qui ne laisse pas indifférent.

Et on en entendra parler jusqu’à l’année prochaine : “tu te rappelles quand j’ai sauté 120cm avec Eclipse ? Bientôt les As Poney 1 !“. C’est beau de rêver.

Rien que pour ça, vive les fêtes de club.

Franchir un obstacle isolé à 120cm -> s’imaginer dans les sélections européennes

Il faut tout ranger

On rigole on rigole, mais il va bien falloir aider à ranger tout ça ! Après avoir passer sa journée à préparer, accueillir, présenter et courir partout, il n’y a rien de plus revigorant que de tout remettre à sa place. Et bizarrement, il y a beaucoup moins de bénévoles disponibles pour porter les des tables et des chaises que pour allez sauter des montagnes…

Du spectacle, des enfants, des jeux approximatifs et beaucoup de gêne, c’est la recette parfaite pour une fête de club version honnête. Malgré tout, on recommence chaque année avec le même entrain naïf que les années passées, et c’est ça qu’on aime. Et vous, quelles sont les incontournables de vos fêtes au club ?

Laisser un commentaire