10 bonnes raisons de parler à son cheval

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :4 min de lecture

En tant que cavalier, on aime prendre l’expression « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » au premier degré. On est les premiers à prendre notre plus belle voix pour converser avec Petit-Tonnerre. Bien qu’on soit souvent pris pour des fous, rassurez-vous : Equestrian News te partage 10 bonnes raisons de parler à ton cheval !

1- Créer du lien

LA raison principale : ne faire qu’un avec Petit-Tonnerre.

Il est connu que les chevaux sont capables de reconnaître le visage et la voix de leur cavalier, alors pourquoi s’en priver ? L’occasion rêvée pour lui dire à quel point il est beau et que c’est le meilleur poney du monde que l’on aime tant.

2- Avoir l’air occupé

Un véritable atout lorsque tu veux éviter une conversation avec quelqu’un à côté de toi l’aire de pansage, personne n’osera interrompre une discussion cavalier-cheval. « Bah alors, qu’est-ce que tu fais mon chouchou, tu manges ta longe ? »

 Qui n’a jamais fait semblant d’être en grande conversation avec son cheval pour éviter de gérer les shetlands à la pause pipi des moniteurs ? Une technique infaillible

10 bonnes raisons de parler à son cheval
« Ah non mais je suis super occupé là tu vois ! »
© Carl Hester on Facebook

3- La voix, une des aides naturelles

On l’apprend très tôt, la voix est l’une des aides naturelles du cavalier. Souvent oubliée, elle reste un élément important dans la création d’un lien entre deux partenaires. Les chevaux sont notamment sensibles au ton enfantin que l’on peut prendre (comme lorsque l’on parle à un chien ou à un bébé, par exemple), alors harmonisez vos diapasons et chouchoutez vos loulous !

4- Tu peux lui apprendre des tours plus tordus les uns que les autres

Si les chevaux ne parlent pas notre langue, ils sont tout de même capables d’assimiler nos demandes en fonction du mot et du ton que l’on emploie.

En plus de pouvoir frimer quand ton cheval répond à ta voix lors de tes séances de longes, tu vas pouvoir lui apprendre quelques tours pour impressionner les copines.

« Es-tu seulement un cavalier si tes chevaux ne sont pas entraînés à revenir au son de la dinde ? »
Reculer, se coucher, tourner, revenir vers toi lorsque tu imites le bruit d’une dinde… Les possibilités sont infinies.

5- Pour le (te) rassurer

« Ce n’est rien ! » « Bravo mon chat ! » « On y va ! »

En parcours, en cours ou en balade, le cavalier a toujours la bouche ouverte pour rassurer, encourager et motiver son cheval. On ne va pas se mentir, ça nous aide aussi beaucoup nous, à garder notre sang-froid et à agir au bon moment.

6- S’entraîner dans une langue étrangère

Et le tout sans jugement ! De toute façon, il ne comprend rien à ton charabia (et toi non plus).

7- Passer pour un fou

Le ridicule ne tue pas et il peut parfois rendre service !

Une bonne technique pour éloigner les gens un peu lourds qui te collent à la jambe alors que tu n’as rien demandé à personne.

8- Partager tes secrets

Parfois, on a juste besoin d’une paire d’oreilles pour nous écouter vider notre sac, raconter les derniers potins ou partager nos secrets. Et Petit-Tonnerre ce n’est pas une balance, lui.

10 bonnes raisons de parler à son cheval
Je ne comprends rien de ce que tu dis, mais si tu as une carotte, je t’écouterai pendant des heures.

9- Combler le vide

Parfois, c’est simplement parce que l’écurie est beaucoup trop calme, et que c’est bizarre comme ambiance. Alors on se met à raconter toute notre vie, nos moindres faits et gestes à ce pauvre Petit-Tonnerre qui n’a rien demandé à personne. Mais si, chouchou, là je vais mettre mes bottes puis on ira mettre la selle, ok ? Et puis il faudra que je passe aux toilettes avant quand même, tu sais où j’ai mis ma bombe ? Ohlala quelle tête de linottes je peux faire ! Elle est au casier, c’est sûr, tu ne bouges pas de là hein ? Oui, super !

10- Pour l’encourager

Parce que c’est bien connu, avec un « hop hop », il avance quand même drôlement plus vite.

Il y a toutes les bonnes raisons du monde de parler à son cheval. En attendant ta prochaine session bavardage avec Petit-Tonnerre, partage-nous ce que tu as déjà pu dire à ton cheval et qui t’a valu quelques regards inquisiteurs !

Laisser un commentaire