7 façons de se muscler aux écuries

  • Post author:
  • Reading time:3 min de lecture

L’été arrive, et bien sûr le fameux « summer body » qui va avec ! Mais rappelons qu’être cavalier, qui plus est en été, c’est arriver aux écuries à la fraîche à 6 heures, décaler sa pause de 13 heures à 17 heures, pour terminer vers 22 heures… Ce qui laisse peu de temps pour aller à la salle et réduit la motivation pour faire un footing à 14 heures. Mais rassurez-vous, les écuries ont largement de quoi sculpter au millimètre votre « summer body » 😎

Les seaux d’eau alias les haltères 

L’été il fait chaud et nos chevaux aussi ont soif : entre les tournées d’eau au paddock, en salle de soins ou même dans les boxes, vos petits bras seront bien musclés.

Faire les boxes 

On sait tous que faire les boxes c’est physique, mais sous 35 degrés on les sent encore plus passer. 

Pousser les rounds de foin/paille

Maintenant que vous avez de jolis boxes tout propres, vous n’allez pas laisser poney sur le dur ! Allez, encore quelques efforts, quelques coups de fourche… Pensez à la belle poussière que vous laisserez, et qu’il faudra bien entendu retirer !

 Balayer

Qui dit été dit poussière, évidemment cela donne deux fois plus à balayer et ratisser… Prenez ce mal en patience pour muscler comme il se doit votre haut du corps et pensez au bon air que votre monture pourra respirer !

Les reconnaissances 

Dans une carrière au sable blanc ou un sur un parcours de cross, la reconnaissance se transforme en véritable traversée du désert. D’autant plus si vous êtes tête en l’air et que vous avez besoin de faire deux fois le tour. 

Les pansages 

Quand il fait chaud, le moindre mouvement est propice à un effort supplémentaire de notre corps, alors on vous laisse imaginer les pansages… Surtout si ce fourbe de Petit Tonnerre s’est roulé comme un cochon et que seule l’étrille vous sauvera… Allez, pensez à vos jolis triceps.

Dompter les poulains

Vous savez, le « petit poulinou trop chou » d’il y a quelques mois, mais qui a fait une poussée de croissance et de muscles, il faut maintenant l’éduquer ! Il n’hésitera pas à vous bousculer, traîner, jouer avec ses antérieurs en omettant que vous n’êtes pas un poulain, refuser de donner les pieds… Un vrai parcours du combattant. Pour les plus malins d’entre eux, ils muscleront même vos neurones ! 🤪

Mais en fait, monter à cheval c’est notre moment de répit… N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces !

Laisser un commentaire