TREC : 10 choses que vous ne saviez pas

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :6 min de lecture

TREC, ou Techniques de Randonnée Équestre de Compétition, est une discipline encore trop peu connue du grand public. Parfait mélange entre obstacles, dressage, endurance et maniabilité, Equestrian News t’invite à découvrir le TREC à travers 10 infos insolites !

Une discipline assez jeune

Croyez-le ou non, le TREC n’a été officialisé auprès de la FFE qu’au milieu des années 80. C’est relativement tard, comparé aux autres disciplines. En effet, elle naît d’un groupe de cavaliers randonneurs qui souhaitent mesurés leurs chevaux. Mais pas sur n’importe quels critères : leur habileté au cours d’épreuves gratifiant les qualités requises à tout bon randonneur équestre. Les premiers championnats internationaux sont organisés en 1989.

Compétition de TREC : une journée, plusieurs épreuves

Une compétition de TREC comporte plusieurs épreuves en une :

  • Présentation du couple cavalier/cheval.
    Le jury examine la qualité et l’adaptation du matériel utilisé et vérifie également l’identité du cheval comme du cavalier.
  • Parcours d’orientation et de régularité (POR).
    Une épreuve de terrain où le couple doit suivre un parcours d’orientation tout en adaptant son allure et les efforts de sa monture. Carte, boussole, chronomètre,… C’est une épreuve qui demande rigueur et préparation.
  • La maîtrise des allures.
    Cette épreuve est destinée à juger les capacités demandées dans le déplacement d’un bon cheval extérieur. Ces capacités varient selon la difficulté de l’épreuve, mais l’objectif reste le même : juger les qualités des allures et de la réactivité du cheval.
  • Parcours en terrain varié (PTV)
    Le PTV est un parcours de 10 à 18 dispositifs recréant des situations que le cavalier et le cheval peuvent croiser en randonnée. Tronc, haie ou encore slalom à une main et branche basse, les installations sont variées et doivent être franchies en main ou à cheval, à une allure imposée permettant de gagner un maximum de points.
TREC : 10 choses que vous ne saviez pas
©DR
Toi et Petit-Tonnerre pendant le parcours d’orientation. L’Est c’est bien par là, hein … ?

Le pantalon blanc au placard !

En effet, pas besoin de pantalon blanc pour sortir en compétition de TREC ! On range nos jolis ensembles nacrés et on fait péter nos plus beaux pantalons colorés. L’occasion idéale de créer une tenue aux couleurs de ton écurie.

Seule obligation : porter un gilet de protection rigide, pour des questions de sécurité.

TREC monté ou TREC attelé ?

Il est également possible de pratiquer le TREC attelé ! Avec un, deux ou même quatre chevaux, le TREC attelé est encore moins connu du grand public (et parfois même des cavaliers). Que ce soit attelé ou monté, les épreuves restent sensiblement les mêmes, bien que l’épreuve de la maîtrise des allures est souvent laissée de côté en attelage.

TREC : 10 choses que vous ne saviez pas
© CLAVELLOUX

Les épreuves commencent à la Club 2

Fini les prépa 50 et les club 4 pour se mettre en jambes, en TREC, on ne rigole pas ! Les épreuves commencent à partir de la Club 2 ; rassurez-vous, rien à voir avec l’imposante Club 2 de CSO ou la complexe reprise de Dressage, la Club 2 TREC est une épreuve réservée aux poneys et aux enfants de maximum 12 ans.

Pour les plus grands, on retrouve la Club 1 et la Club Élite, qui sont les deux épreuves accessibles aux cavaliers club. En amateur, on retrouve 3 épreuves : Amateur 2 (équivalent de la Club Élite), Amateur 1 et Amateur Élite.

Tout cheval accepté

Contrairement aux autres disciplines, il n’existe aucun critère concernant le choix des chevaux. Pleins papiers, Origine Non Constatée, … Tout cheval de 5 ans révolus, possédant des papiers à jour et une frimousse à tomber, est autorisé à concourir en TREC. Même sur le circuit Amateur ! Tout ce qu’on demande à Petit-Tonnerre, c’est d’être physiquement capable, calme et à l’écoute (oui, ça fait déjà beaucoup.).

TREC : 10 choses que vous ne saviez pas
© FFE
L’important, c’est pas les papiers, c’est leur bonne volonté (et le sceau de carottes à la fin de la journée) <3

Nos trecquistes ont du talent

C’est l’heure de pousser un beau Cocorico, car le TREC est une discipline dans laquelle la France sait s’imposer. Rien que cette année, à l’occasion des Mondiaux, les équipes françaises ont réussi à s’imposer en emportant 9 médailles, dont 5 en or. Alors chapeau bas, les trecquistes !

TREC rime avec bonne humeur

On dit souvent que la meilleure ambiance est au bord de piste lors d’un CSO, mais le TREC est largement là pour faire lever ce mythe. Bien qu’il reste un concours, le TREC se veut bienveillant : les moments agréables prennent le pas sur le côté compétitif des cavaliers. Selon les pratiquants, c’est une discipline respectueuse des différents cavaliers et chevaux, les laissent avancer chacun à leur rythme, sans pression ni peur. Bref, il fait bon vivre en TREC.

TREC : 10 choses que vous ne saviez pas
© FFE

Le TREC en chiffres

Malgré son manque de médiatisation, le TREC s’affirme pourtant aujourd’hui comme une discipline à part entière. Et pour cause, elle est pratiquée chaque année par plus de 4 000 cavaliers sur les 65 000 licenciés tourisme équestre de la FFE, qui excellent particulièrement dans la discipline. De plus en plus de cavalier se tournent vers cette discipline, où le côté randonnée et maniabilité en attire plus d’un.

TREC, la discipline des compétences

Discipline à part entière, le TREC combine compétences et amour du cheval. Rien de mieux que le témoignage de cavaliers pour mieux comprendre cet univers. La FFE vous propose un reportage vous invitant à découvrir les coulisses de cette discipline.

Ça-y-est, le TREC n’a plus aucun secret pour vous. Alors, toujours team CSO ou dressage ? Avez-vous déjà participé à un concours de TREC ? Partagez vos anecdotes de trecquistes avec Equestrian News !

La publication a un commentaire

  1. Ronan

    Bonjour,
    Pour apporter une petite précision dans le texte, c’est l’Amateur 3 qui est équivalent à la Club Élite.
    Bonne journée

Laisser un commentaire