Les 10 commandements du cavalier de CSO

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :4 min de lecture

Ah, les cavaliers de CSO… Les vedettes du club, les casse-cou des leçons, les lève-tôt du dimanche matin et les stars d’Instagram… Ne vous font-ils pas rêver ? Pas de souci, Equestrian News te partage les 10 commandements pour être un vrai cavalier d’obstacle !

1 – Georgette et taxi, tu feras.

On est obligé de commencer ce top avec nos meilleurs amis, la Georgette et le taxi. C’est un rituel obligatoire pour tout bon cavalier d’obstacle. Le cul dans la brouette ou les épaules en avant, il n’y a rien de plus formateur pour t’apprendre à te redresser !

10 commandements cavalier cso - georgette
©Equestrian News
Eh bah oui, Georgettos ! Tu vas où comme ça ?

2 – Tes foulées, tu compteras.

Ou tu feras au moins semblant à la reco en concours, afin de faire genre que tu maîtrises. On sait tous qu’au final, en cours comme en concours, notre cerveau est vide une fois lancé sur le parcours.
On commence par 1 ou 0 déjà ?

3 – Du bidet, tu te méfieras.

Ah, le bidet. La bête noire des cavaliers de CSO, le Némésis des chevaux et la source de bons nombres de refus, chutes et cabrioles. En même temps, tu as vu la tête du machin ??

10 commandements cavalier CSO
©Equestrian News – Salomé Leclerc

4 – 4 points sur le dernier, tu feras.

Avec 4 points sur le premier, c’est le scénario le plus frustrant que l’on retrouve en concours. Les erreurs des nouveaux sur les terrains de concours, trop contents d’avoir enfin terminé leur parcours et qui lâchent tout (on parle par expérience 🥲). Et voilà, pas de classement pour toi, dommage hein ?

5 – Tes épaules, tu redresseras.

Une fois que le baptême de la Georgette et du taxi sera largement réussi, tu finiras par redresser tes épaules et ATTENDRE Petit-Tonnerre à l’abord de tes obstacles. Et miracle, ton obstacle haut la main, tu sauteras.

© Equestrian News/Morgane Jacob
Tu vois, ça passe tout seul !

6 – “OXEEEEEEEEER”, tu crieras.

Dans la jungle qu’est le paddock, c’est la loi du plus fort qui prime. Il va falloir savoir s’imposer pour aller sauter, quitte à en écraser deux ou trois sur le passage… Tout bon cavalier de CSO développe une voix spéciale paddock pour se faire entendre.

7 – Dans les virages, tu pousseras.

« Ne faire qu’un avec sa selle », alors oui, mais pas trop, hein. On n’est pas là pour voir un remake de Fifty Shades of Grey entre deux verticaux. Que celui qui n’est jamais passé par la phase de déni « non mais je ne pousse pas, là », me jette la première pierre (on parle par expérience, toujours 🙃).

8 – La cravache étoile, religieusement, tu tiendras.

Superstition, nostalgie des années 2000 ou pur swag, tout bon cavalier de CSO a déjà réalisé un parcours avec sa baguette magique à sans-faute.

10 commandements cavalier cso
© Marie Oriol / Equestrian News
On dit que c’est la cravache qui choisit son cavalier, Harry.

9 – « Y a combien là ? », tu demanderas.

Parce que l’obstacle, c’est aussi une histoire de kekette, c’est toujours important de savoir si tu as sauté plus haut que les copines ou si, inversement, tu ne t’apprêtes pas à mourir devant cet oxer (massif) de 70 cm.

10 – En bord de piste, tu encourageras.

À grands coups de « ALLEEEEEEEZ », « TOUUUUUUURNE », « RELAAANCE », le bon cavalier de CSO est aussi là pour encourager les copains lors de leur passage en concours. Le tout avec vigueur, passion et poumons.

10 commandements cavalier cso
© Equestrian News / Salomé Leclerc
Toi en train d’encourager ta copine sur sa prépa 60

Alors, mérites-tu le statut officiel de « cavalier d’obstacle » ? Si ce n’est pas le cas, te voilà équipé pour atteindre ton but. En attendant de fouler les CSI***, partage-nous les commandements que l’on a pu oublier !

Laisser un commentaire