10 punchlines de coach ft. Alex Mathieu

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Même s’il existe clairement des catégories de coach, il y a des punchlines qu’on retrouve régulièrement… Parce qu’on leur mène la vie dure !

Et on ne saurait pas en parler si bien qu’un coach qui envoie des punchlines plus vite que son ombre : Alex Mathieu évidemment ! Instagrammeur à ses heures perdues, il a commencé à nous faire rire depuis le confinement et depuis, on ne s’arrête plus.

1. “Oui, il pleut. Et alors ? Vous êtes pas en sucre.”

Toi t’es là, t’avais déjà pas envie de venir, tu sais que tu vas finir trempé jusqu’aux os pour au final ne rien gagner du tout et t’entends ça… Et en plus, t’as ce c** de concurrent qui plaisante “eh, concours pluvieux, concours heureux non ?

En tout cas, toi t’es heureux quand tu vois son cheval le planter dans la plus grosse flaque de la carrière. Hehe.

Le mot du coach : N’ayant pas de manège, pour moi ce n’est pas « concours pluvieux concours heureux » mais plutôt, « cours pluvieux coach heureux », car les propriétaires annulent dès qu’il pleut ! Mais bon, joie de courte durée, j’aurai bientôt un manège. 
Fait chi**…

2. “Alors toi, à en juger par tes parcours, tu dois être sacrément doué.e au bowling.”

Et comme on peut pas être bon PARTOUT, on te conseille de revendre tes 18 tapis Kentucky et de t’acheter des chaussures bleues et rouges pour enflammer les pistes… de bowling.

Le mot du coach : Il est parfois difficile de trouver son sport de prédilection. Coach c’est aussi trouver le talent caché en chacun de nous, peu importe le sport. Si tu couches tout en piste tu n’es pas nul, tu n’es juste pas au bon endroit.

3. “Le prochain qui fait une georgette ramasse les crottins.”

Ça c’est la classique, vu qu’il n’y a jamais de volontaires à la fin du cours, la punition est toute trouvée pour le « Serial Georgetter ».

Le mot du coach : Quand la georgette devient la meilleure amie du coach ! Et oui, en équitation aussi on a des travaux d’intérêt général !

4. “Si tu mettais autant de soin dans ton équitation que dans ton style, on aurait un champion du Monde au club.”

Paillettes, bandes, tapis mais surtout georgettes, barres, taxis…

Le mot du coach : Qui a dit que les 5* étaient accessibles à tous ? Bah le dressing ! Taxis, georgettes, avec le temps on les oublie. Alors que les photos, elles, restent…

Mais comment ne pas être stylé quand on est un.e #ENRider ! N’est-ce pas Héloise 😉
© Equestrian News/Amléie Berthenet

5. “oh, Mamie ! Suis ton saut.”

Souvent suivi d’un « il te servent à quoi tes abdos ? »

Oui oui, ton coach vient de comparer ta condition physique à une personne du 3ème âge pas en forme.

Le mot du coach : Plus besoin de séance de mise en selle, certains en font tout seul !

6. “Ce soir c’est mise en selle. Et si ça vous plaît pas, c’est mise en selle quand même.”

Ça c’est le petit plaisir coupable du coach qui veut finir sa dure journée de labeur par une heure de sadisme assumé. Et, en plus, ça les rendra moins mauvais. Tout le monde y gagne, finalement !

Le mot du coach : La mise en selle est la preuve que l’équitation est une activité « non sportive », pratiquée par des sportifs 🤷‍♂️

7. « Bien ça, vous avez un sacré niveau pour des Galop 1 ! »

Plutôt sympa à première vue, sauf quand cette phrase est destinée au cours compétition. 

Le mot du coach : Expression à prendre au sens propre comme au sens figuré. Le marché noir des galops est un fléau dans les sports équestres…!

8. « Dommage que ce soit pas un concours de j’pousse/j’tire/je lâche parce que t’aurais gagné sans concurrence. »

La fameuse triade qui deviendrait presque un mantra… ou une catégorie d’épreuve ? Une pétition à la FFE est en cours.

Le mot du coach : Moi président de la fédé, j’obligerai les cavaliers à poster les vidéos des mauvais parcours 😅

“Ah mais le but c’était pas de faire la plue belle chute ?”
© Equestrian News / Marion Poisson

9. « T’as monté au feeling ? Ouais, ben arrête. »

Ben oui, monter au feeling quand t’as pas de feeling… Ça ne peut pas fonctionner.

Le mot du coach : L’équitation c’est 50% de feeling. Dommage pour toi.

10. « T’as été chez l’opticien récemment ? Parce que là, ton appréciation des distance, c’est limite pathologique. »

Vous rigolez, mais c’est important de dépister les problèmes de vue. Après, si t’es juste nul, aucun professionnel de santé ne pourras y faire grand chose. 

Le mot du coach : On a tous rêvé de faire comme dans le jeu Alexandra Ledermann, appuyer sur « espace » quand l’abord devient vert. Ce n’est qu’un rêve. On croise les doigts pour que les GAFA inventent un jour les lunettes à distances ! 🤞

© Equestrian News/Clémence Chapelle

Bonus : Montre moi comment tu es à cheval, je te dirais comment tu es dans la vie.

Le mot du coach : Si tu n’arrives pas à déceler la mentalité d’un cavalier, mets le à cheval et tu le sauras 😂

Laisser un commentaire